Règlement 106 - Bureau de traduction

Approuvé Comité d'administration 978.7

BUREAU DE TRADUCTION

INTRODUCTION


1.  En vertu du Règlement sur le bilinguisme, 1974, l'Université d'Ottawa s'engage à publier "simultanément en français et en anglais les communications officielles qu'elle adresse à l'ensemble du personnel enseignant, du personnel de soutien ou des étudiants de l'Université".

2.  Dans le cadre de cet engagement, le Bureau de traduction assure la prestation des services de traduction, de terminologie, de révision et d'aide à la rédaction à l'Université.

APPLICATION

3.  Le présent règlement s'applique à l'ensemble du personnel qui est appelé à communiquer dans les deux langues officielles.

4.  Il faut tenir compte de la méthode no Bureau de traduction 20-2 dans la lecture et l'application du présent règlement.

5.  Les documents pouvant être soumis au Bureau doivent être préparés au nom de l'Université d'Ottawa ou d'une de ses unités constituantes; ils relèvent, sans pour autant s'y limiter, des catégories générales suivantes.

  • a)  Communications externes.  Tout document destiné au public ou pouvant influer sur l'image de bilinguisme de l'Université.
  • b)  Communications internes
    • i)   Tout document défini comme outil de travail aux fins de la bonne marche de l'Université.
    • ii)  Tout document destiné à une large diffusion au sein de l'Université (p. ex. annonce officielle, convention collective, questionnaire).

6.  La liste détaillée des textes admissibles et non admissibles aux services du Bureau de traduction fait partie de la méthode no Bureau de traduction 20-2.

DÉFINITIONS

7.   a)  Aide à la rédaction.  Conseils pratiques sur des questions d'ordre grammatical, stylistique et terminologique afin d'encourager les employés à rédiger leurs communications avec le plus grand soin possible.

      b)  Contrôle de la qualité.  Évaluation et, au besoin, correction des textes en fonction des normes linguistiques et terminologiques reconnues par l'Université et préconisées dans les ouvrages qui font autorité en matière de langue.

     c)  Révision.  Corrections apportées au fond et à la forme de textes (traductions ou compositions originales) pour qu'ils répondent aux normes linguistiques énoncées ci-dessus.

     d)  Terminologie.  Repérage, analyse et uniformisation d'un vocabulaire pour un domaine donné, de façon à répondre aux besoins d'expression de l'usager, tout en respectant les normes reconnues de la langue.

RESPONSABILITÉS

8.  a)  Bureau de traduction

i)    Au moyen de ses propres ressources ou à l'aide de la sous-traitance, répondre, dans les délais convenus, aux demandes de traduction et de révision justifiées.

ii)   Voir à ce que les traductions et les révisions soient conformes aux règles de l'anglais et du français, tout en tenant compte des usages canadiens de bon aloi et des usages du milieu de l'éducation.

iii)  Offrir au personnel des conseils sur les questions de style, de grammaire et de terminologie.

 iv)  Promouvoir l'uniformité et la qualité des textes qui émanent de l'Université.

    b)  Personnel de l'Université

i)   Se conformer aux dispositions du présent règlement et à la méthode no Bureau de traduction 20-2.

 ii)  Consulter le Bureau de traduction avant de trancher une difficulté de rédaction ou de traduction.

RECOURS AU BUREAU DE TRADUCTION
                         
9.  Vu leur caractère officiel, leur ampleur, le public auquel ils s'adressent ou le haut degré d'uniformisation dont ils doivent faire l'objet, certains documents doivent être soumis au Bureau de traduction à des fins de traduction proprement dite, ou de révision lorsque les deux versions du document ont été rédigées par l'usager.

10.  Conformément au Règlement sur le bilinguisme à l'Université d'Ottawa, 1974, "les règlements et énoncés de politique adoptés seront publiés simultanément dans les deux langues officielles".

11.  Il incombe au Bureau de traduction de décider, à la lumière du présent règlement et de la méthode no Bureau de traduction 20-2, de l'admissibilité des textes qu'on lui soumet.

12.  L'usager(ère) dont le texte est refusé peut en appeler au secrétaire de l'Université.

EXCEPTION

13.   Aucune exception au présent règlement ne peut être faite sans l'approbation écrite du Comité d'administration.

Publié le 7 décembre 1987           

(Services linguistiques)
Haut de page