Règlement 84 - Centre d'informatique - rôle et responsabilités

Approuvé Comité d'administration 264.2

CENTRE D'INFORMATIQUE - RÔLE ET RESPONSABILITÉS

GÉNÉRALITÉS

1. L'Université, pour assurer son bon fonctionnement, a mis sur pied des services centralisés; parmi ceux-ci figure le Centre d'informatique, qui est chargé de fournir aux unités scolaires et administratives des services informatiques essentiels. La politique et la règlementation de l'Université en matière d'informatique et de traitement de l'information sont décrites dans le Règlement 80.

DÉFINITION DE TRAITEMENT DE L'INFORMATION

2. L'expression "traitement de l'information" désigne l'utilisation de systèmes informatiques spécialisés et universels qui traitent des données numériques électroniques et qui peuvent transmettre, recevoir, ou enregistrer ces données. Dans le présent règlement et dans les règlements et méthodes connexes, les termes "informatique" et "traitement de l'information", sont utilisés indifféremment.

DOCUMENTS CONNEXES

  • 3. a) Attributions - Comité consultatif de l'informatique;
  • b) Règlement 80 - Informatique et traitement de l'information;
  • c) Méthode 17-1 - Acquisition de matériel de programmes et de services de traitement de l'information;
  • d) Méthode 17-2 - Utilisation de l'ordinateur - Répartition et système d'établissement des rapports;
  • e) Attributions - Comité consultatif du matériel de traitement de textes.

OBJECTIF

4. Le Centre d'informatique est chargé de fournir des matériels et des services informatiques universels qui serviront aux fins de la recherche, de l'enseignement et de l'administration à l'Université.

FONCTIONS DU CENTRE

5. Conformément à l'objectif énoncé ci-dessus, et suivant les contraintes budgétaires, le Centre d'informatique doit :

  • a) offrir des services informatiques interactifs et par lots qui suffisent à l'application en question et qui correspondent aux services offerts dans d'autres universités canadiennes;
  • b) faciliter l'accès aux ordinateurs à partir non seulement d'installations centrales, mais aussi d'installations satellites par voie d'un réseau de télécommunications;
  • c) fournir aux usagers des services de consultation directe, et ce dans des locaux qui sont faciles d'accès. Les postes de conseillers sont accordés de préférence aux étudiants à temps complet possédant les compétences requises;
  • d) conformément aux priorités de l'Université, fournir, à tous les usagers qui sont aux prises avec un problème complexe, de l'aide en programmation et les services d'experts-conseils. Les frais qui seraient ainsi imputés sont établis en fonction du barême prévu dans la méthode Informatique 17-2;
  • e) présenter régulièrement des séances d'orientation et de recyclage qui se rapportent directement à ses services;
  • f) dans la mesure du possible, assurer la sûreté des dossiers et en conserver l'aspect confidentiel;
  • g) publier à intervalles réguliers de l'information sur les nouvelles réalisations et sur d'autres sujets pouvant intéresser les usagers;
  • h) procurer, mettre en oeuvre, appuyer et fournir des services de consultation en ce qui a trait au logiciel d'application et aux languages de programmation qui sont généralisés ou qui pourraient se généraliser au niveau de l'enseignement, de la recherche ou de l'administration à l'Université;
  • i) tenir compte du niveau d'utilisation des installations et des services, aidant ainsi à prévoir et à maintenir des services conformes à la demande.

PLANIFICATION

6. Il incombe aux doyens des facultés et aux directeurs des services d'évaluer leurs besoins actuels et futurs en matériel et services informatiques et de consulter le Centre d'informatique en temps opportun.

7. Le directeur du Centre d'informatique est chargé de fixer des objectifs à long terme en informatique de concert avec le Comité consultatif de l'informatique, et de réviser ces objectifs lorsque cela s'impose.

8. Il convient de prévoir les besoins en informatique plusieurs années à l'avance.

9. Il incombe au directeur du Centre d'informatique de fournir au Comité consultatif de l'informatique les prévisions annuelles relatives aux installations et aux services informatiques pour que ce comité puisse en évaluer les retombées au point de vue des politiques universitaires.

CHANGEMENTS DE SERVICE

10. Le Centre d'informatique doit s'assurer, dans la mesure du possible, que les heures où se font les modifications au logiciel et au matériel, ainsi que la méthode par laquelle elles sont effectuées, perturbent le moins possible le travail des usagers.

11. Les usagers des services informatiques ont droit à un avis convenable avant que les services soient interrompus. Il convient que le Centre d'informatique prenne conseil auprès du Comité consultatif de l'informatique avant d'interrompre les services principaux.

FINANCEMENT

12. Il incombe à l'Université, dans les limites des budgets prévus, de financer convenablement le Centre d'informatique pour que les services prévus au paragraphe 5 ci-dessus soient fournis et pour que le Règlement 80 soit respecté.

13. Le financement supplémentaire, qui ne fait pas partie du budget ordinaire du Centre, peut être sollicité aux fins de projets spécialisés, de perfectionnement technique, de programmation complexe ou de toute autre application informatique conforme aux buts de l'Université.

14. Les intéressés doivent faire tout leur possible pour obtenir d'organismes extérieurs des subventions servant à la recherche effectuée par ordinateur. Lorsqu'il n'y a pas moyen d'obtenir des fonds externes, il revient à l'Université de soutenir les services informatiques pour les projets de recherche, pourvu que cela lui soit possible et que les projets en question soient conformes aux objectifs éducatifs de l'Université.

15. Les facultés, les écoles et les services à qui le Centre d'informatique fournirait de la programmation, des services du matériel et des terminaux particuliers doivent payer les frais supplémentaires ainsi occasionnés à partir de leur propre budget d'exploitation.

USAGE EXTÉRIEUR

16. Le Centre d'informatique peut vendre les services et les heures d'accès excédentaires pourvu que cela ne soit pas nuisible à l'Université. Les restrictions fédérales et provinciales visant la vente extérieure de services informatiques doivent être observées.

17. L'Université encourage le partage des services informatiques avec d'autres établissements d'enseignement. Le Centre d'informatique peut confier à d'autres universités une partie de sa charge de travail et peut à son tour en effectuer pour elles.

18. La préférence quant à l'usage extérieur des ressources informatiques de l'Université devrait être accordée en premier lieu aux autres établissements d'enseignement et en deuxième lieu au gouvernement et aux autres organismes à but non lucratif.

19. Lorsque les intérêts se heurtent, il y a lieu d'accorder la priorité aux usagers internes, sauf si l'Université doit faire honneur à des obligations extérieures. Ainsi, il convient que le Centre d'informatique, de concert avec le Comité consultatif de l'informatique, étudie à fond les besoins internes de l'Université avant de prendre des engagements à long terme auprès d'usagers extérieurs.

20. Le Centre d'informatique peut faire effectuer une partie de son travail par des entreprises commerciales si cela se révèle rentable.

RÉPARTITION DES SERVICES DU CENTRE D'INFORMATIQUE

21. Il importe de mettre en oeuvre de bonnes méthodes de répartition et de déclaration pour assurer le contrôle efficace de l'utilisation, permettre la distribution optimale de la charge de travail et favoriser le contrôle et l'utilisation des fonds servant au travail informatique.

22. Il incombe au Centre d'informatique de mettre sur pied un système qui permet aux facultés et aux services de lui signaler annuellement dans quelle mesure ils prévoient faire appel aux installations centrales d'informatique. La répartition de tous les services (heures d'utilisation de l'unité centrale de traitement, les disques et autres supports de mémoire, les lignes de communications, etc.) revient au Centre d'informatique, de concert avec le Comité consultatif de l'informatique et conformément à la méthode 17-2.

FIXATION DES PRIX

23. L'utilisation des installations centrales d'informatique est régie par le système de répartition prévu dans la méthode 17-2, mais l'enregistrement et la déclaration de l'utilisation doivent se faire conformément à un barème de prix réaliste qui a été dressé en collaboration avec le Comité consultatif de l'informatique.

24. Le Centre d'informatique doit préparer des barèmes de prix qui traduisent une politique de facturation uniforme pour tous les usagers du campus.

25. Les barèmes de prix et les révisions qu'on leur apporte doivent être présentés à tous les usagers par le Centre d'informatique au moins un mois avant leur date d'entrée en vigueur.

26. Le travail de recherche à forfait, le recouvrement des frais précisés à l'intérieur de subventions à la recherche, les ventes extérieures de services informatiques, ainsi que les services spécialisés entraînent tous des frais monétaires. Les ventes aux usagers extérieurs sont facturées en fonction des contrats et des accords négociés; les frais généraux applicables y sont inclus.

SYSTÈME DE DÉCLARATION

27. Les usagers du Centre d'informatique doivent se tenir au courant des frais qui leurs seront imputés.

28. Le Centre d'informatique doit compiler et distribuer des rapports sur l'utilisation et les coûts connexes, conformément à la méthode Informatique 17-2.

EXCEPTION

29. Aucune exception au présent règlement ne peut être faite sans l'approbation écrite du Comité d'administration.

Publié le 1er décembre 1982

(Service de l'informatique et des communications)

Haut de page