Règlement 94 - Recrutement proactif des professeures

Approuvé Comité exécutif du Bureau des gouverneurs X94.29

RECRUTEMENT PROACTIF DES PROFESSEURES

MARCHE À SUIVRE ET PRINCIPES GÉNÉRAUX

1. L'Université reconnaît que les femmes sont sous-représentées au sein du corps professoral et s'engage à équilibrer davantage le nombre d'hommes et de femmes dans ce groupe; elle s'est donc fixé l'objectif de recrutement global suivant: entre le 1er juillet 1994 et le 30 juin 1997, au moins 40 pour 100 des postes menant à la permanence seront comblés par des femmes. Dans le but d'aider à faire augmenter le nombre total de professeures dans les universités, l'Université d'Ottawa désire particulièrement attirer des femmes qui n'ont pas encore entrepris une carrière universitaire ou celles qui envisagent reprendre une carrière universitaire interrompue. Les facultés et les départements doivent établir des objectifs de recrutement particuliers selon les plans de faculté (décrits au paragraphe 2 ci-dessous) approuvés par le Comité d'administration.

2. Au printemps de 1994, les facultés doivent soumettre au Comité d'administration un plan triennal qui établit leurs objectifs de recrutement et qui décrit les mesures spéciales qu'elles entendent prendre pour atteindre ces objectifs. Dans l'établissement de leurs plans, les doyens et les doyennes doivent s'assurer de consulter les membres du corps professoral.

3. Chaque automne, les facultés doivent présenter au Comité d'administration un rapport qui décrit ce qu'elles ont fait pour favoriser le recrutement de professeures et comment ces efforts se sont soldés. Les facultés doivent aussi préciser toute mesure spéciale qu'elles entendent prendre pour atteindre leurs objectifs de recrutement; finalement, elles doivent expliquer les modifications apportées aux mesures originales décrites dans leurs rapports antérieurs.

4. Il se peut que le Comité d'administration demande des rapports supplémentaires au sujet de nominations particulières, le but étant de prendre connaissance des efforts proactifs entrepris par la faculté en vue de ces nominations.

5. Les doyens et les doyennes doivent s'assurer que les annonces sont distribuées là où des candidates éventuelles y ont facilement accès; les facultés doivent s'assurer en outre de prendre d'autres mesures appropriées, par exemple : contacter les directeurs et directrices de départements universitaires connexes, communiquer avec des groupes ou des personnes qui représentent précisément les intérêts des femmes au sein de la profession ou de la discipline et demander le nom de candidates éventuelles.

6. Le Comité d'administration peut refuser de nommer le candidat ou la candidate d'une faculté si on n'a pas pris les mesures voulues pour engager une professeure.

LIGNES DIRECTRICES EN VUE DU RECRUTEMENT PROACTIF

7. Il convient de suivre les lignes directrices ci-dessous dans le recrutement proactif.

  • a) Sous réserve des conventions collectives en vigueur, tout comité de sélection doit compter au moins une femme parmi ses membres, et si le département n'a aucune professeure, il doit y nommer une professeure d'une discipline connexe.
  • b) Les directeurs et directrices des départements doivent signaler cette politique aux membres des comités de sélection au début du processus de recrutement.
  • c) Chaque annonce doit renfermer les énoncés suivants :
    1. "L'Université a une politique d'équité en matière d'emploi" et "L'Université encourage fortement les demandes de la part des femmes".
  • d) La coordonnatrice ou le coordonnateur du Programme d'équité en matière d'emploi et d'éducation doit dresser une liste des services disponibles sur le campus, services qui pourraient revêtir un intérêt quelconque pour les professeures. Le directeur ou la directrice du département doit s'assurer que les candidates en reçoivent un exemplaire.

FONDS SPÉCIAL

8. L'Université s'engage à établir un fonds servant à :

  • a) promouvoir la nomination de femmes au sein du corps professoral
  • b) aider les professeures dans leur cheminement de carrière.

La gestion et le financement du fonds sont à discrétion du Comité d'administration.

9. Les doyennes et les doyens doivent faire demande directement au Comité d'administration pour obtenir des fonds dans le cadre de 8 (a) ci-dessus.

10. Dans le cadre de 8 (b) ci-dessus, les fonds sont accordés par le Comité d'administration à des professeures individuelles, sur la recommandation d'un comité, qui est présidé par le vice-recteur ou la vice-recteure à l'Enseignement et à la recherche (ou par son délégué ou sa déléguée), qui est composé des personnes suivantes : la coordonnatrice ou le coordonnateur du Programme d'équité en matière d'emploi et d'éducation, un doyen ou une doyenne et un membre du corps professoral à temps plein, ces deux dernières personnes étant nommées par le Comité d'administration.

Publié le 15 mars 1994

(Cabinet du vice-recteur aux études)

Haut de page