Emma Godmere, Maxime Goulet

[...] elle est une courroie de transmission entre les gens qui font l'actualité et la population étudiante  

Deux journaux, deux langues, une seule communauté étudiante

Fondés respectivement en 1932 par la Société des débats français et en 1942 par la English Debating Society, La Rotonde et The Fulcrum sont aujourd'hui encore les journaux étudiants de l'Université d'Ottawa. Par leur présence hebdomadaire sur les différents campus, ils tiennent les étudiants au courant des enjeux, activités et événements de l'heure à l'Université et favorisent le développement d'un sentiment d'appartenance à l'établissement. Les étudiants trouvent aussi dans ces journaux toute l'information nécessaire pour prendre des décisions éclairées ou s'engager dans diverses causes.

Comme l'affirme son rédacteur en chef, Maxime Goulet, La Rotonde est un incontournable dans l'expérience universitaire, car elle est une courroie de transmission entre les gens qui font l'actualité et la population étudiante.

Ces journaux sont aussi la porte d'entrée pour quiconque souhaite en savoir plus sur le journalisme, la photographie et les autres domaines liés aux médias tant écrits qu'électroniques : chacune des éditions est aussi affichée sur le Web.

« Grâce à notre équipe grandissante d'employés et de bénévoles, nous visons à étendre nos contacts avec les étudiants en renforçant notre présence en ligne », ajoute Emma Godmere, rédactrice en chef du Fulcrum.

Les possibilités d'apprentissage qu'offrent les journaux donnent aux étudiants une bonne expérience de bénévolat ou de travail leur permettant de mettre en pratique les connaissances acquises en salle de classe.

Par Dominic Boutin et Dave Weatherall

Date de publication : février 2010

Liens connexes

© Université d'Ottawa
Pour d'autres renseignements, consultez la liste des points de contact.
Dernières modifications : 2012.11.27