Michel Prévost

Je me sens vraiment privilégié, d'assumer, avec mon équipe, le rôle fascinant de gardien du patrimoine [...]  

Faire connaître le patrimoine : une passion

Qui dit archives dit souvent poussière et vieux papiers, n'est-ce pas? Détrompez-vous! Pour Michel Prévost, l'archiviste en chef de l'Université, les archives, véritable mémoire vive de toute communauté, sont partout : photos, médailles, cartes, vaisselle, œuvres d'art, films, documents électroniques, et, oui, documents papier, tous témoignant de la vie et des activités passées.

Après 25 ans aux Archives de l'Université d'Ottawa, dont 20 comme archiviste en chef,  Michel Prévost est toujours aussi passionné de son métier… et intarissable à son sujet. « Je me sens vraiment privilégié, affirme-t-il, d'assumer, avec mon équipe, le rôle fascinant de gardien du patrimoine et de la mémoire de l'Université. »

Mais ce n'est pas tout de préserver les richesses du passé, encore faut-il les faire connaître. Loin de rester terré au sous-sol du 100, rue Marie-Curie où logent les Archives, l'archiviste va aussi un peu partout parler de ce qui l'anime : l'histoire, petite et grande, de l'Université et de la région.

Tous les moyens sont bons : visites guidées, radio, télévision, conférences et jusqu'aux cimetières! Sans parler du Festival du canal Rideau, auquel l'Université et son archiviste en chef ont participé pour la première fois l'été dernier. « L'Université est vraiment chanceuse d'être située si près d'un site du patrimoine mondial, et c'est important de le valoriser ».

Ternes, les archives? Parlez-en à Michel Prévost!

Par France Beauregard
Date de publication : mars 2010

Liens connexes

© Université d'Ottawa
Pour d'autres renseignements, consultez la liste des points de contact.
Dernières modifications : 2012.11.27