Dans l’ordre habituel, David Doloreux, Marc-François Bernier, Lucie Hotte, Michel Bock, Linda Cardinal, Joël Beddows et Nathalie Bélanger, titulaires d’une Chaire de recherche sur la francophonie canadienne, devant l’installation en hommage à Félix Lecler

Le Collège des chaires de recherche sur la francophonie canadienne compte sept titulaires œuvrant dans diverses disciplines.  

La francophonie canadienne : un pont entre les disciplines

Le programme de Chaires de recherche sur la francophonie canadienne de l’Université d’Ottawa est conçu de telle sorte que les chaires sont fermement liées les unes aux autres, de façon à constituer un réseau de chercheurs et chercheuses dont les domaines de recherche, tout en étant distincts et autonomes, se rejoignent et s’enrichissent. Créé en 2003, le programme a pour but de renforcer la position de l'Université d'Ottawa en tant que chef de file de la recherche sur la francophonie canadienne et nord-américaine. Le Collège des chaires de recherche sur la francophonie canadienne compte sept titulaires œuvrant dans diverses disciplines liées aux facultés des Arts, des Sciences sociales et d’Éducation, et à l’École de gestion Telfer.

Nadine Saint-Amour
Mis en ligne : février 2011

© Université d'Ottawa
Pour d'autres renseignements, consultez la liste des points de contact.
Dernières modifications : 2012.11.27