Ian Anderson

Ma maîtrise à l'École supérieure d'affaires publiques et internationales a joué un rôle important dans ma préparation de carrière.  

Un savoir qui voyage

Ian Anderson n'a certainement pas peur du dépaysement. Après avoir mis en pratique ses connaissances au Guatemala, en Ukraine et en Israël au cours des dernières années, il vient tout juste de revenir d'un séjour de huit mois au Tadjikistan : il y travaillait pour le Mountain Societies Development Support Programme (MSDSP) à titre de superviseur de quatre projets d'évaluation de politique (deux sondages et deux études de cas).

Originaire de Montréal et diplômé en 2009 de l'École supérieure d'affaires publiques et internationale (ESAPI) de l'Université d'Ottawa, Ian n'a pas manqué d'occasions pour partager les connaissances et le savoir acquis au cours de ses années sur le campus.

Comme étudiant, il a d'abord été attiré à l'Université par le programme multidisciplinaire offert par l'ESAPI et dans lequel il lui était possible d'approfondir les champs d'intérêt personnels qu'il avait déjà cernés : entre autres, la gouvernance mondiale, le développement démocratique et la résolution de conflits.

Rapidement, il a commencé à mettre son savoir à profit. Les projets auxquels il a travaillé au Tadjikistan visaient à évaluer la performance de plusieurs aspects de la gouvernance locale dont la prestation de service et le développement d'entreprise.

« Ma maîtrise à l'École supérieure des affaires publiques et internationales a joué un rôle important dans ma préparation de carrière. J'y ai obtenu une excellente base sur laquelle appuyer mes expériences subséquentes : mes études et mes projets ont vraiment façonné la personne que je suis devenue », déclare-t-il.

Ian Anderson travaille aujourd'hui pour l'Agence canadienne de développement international, à titre d'agent de gouvernance au sein de l'Équipe provinciale de reconstruction de Kandahar en Afghanistan. Il participe à des projets sur la gouvernance et le renforcement des institutions en collaboration avec les différents paliers gouvernementaux de la province de Kandahar.

Par Dominic Boutin
Publié en novembre 2010

Liens connexes

© Université d'Ottawa
Pour d'autres renseignements, consultez la liste des points de contact.
Dernières modifications : 2012.11.27