Avis de non-responsabilité

L’Université d’Ottawa et le Centre de développement de carrière ne sont aucunement responsables : a) des conditions d’emploi ni du milieu de travail au sein d’organismes qui se font connaître sur le campus, lors de salons de carrière organisés par l’Université, b) ni du contenu d’aucune offre d’emploi qu’un employeur diffuse sur le babillard des emplois sur le site Web de l’Université.

Les membres de la population étudiante sont entièrement responsables d’évaluer et de juger du mérite d’un employeur, d’une offre d’emploi ou d’une occasion de bénévolat, peu importe si l’organisme ou l’employeur éventuel a conclu ou non une entente de partenariat avec les bureaux de l’Université, ou s’il s’est fait connaître de façon indépendante sur le campus. Les employeurs, les organismes et les étudiantes et les étudiants sont priés de se renseigner les uns au sujet des autres selon le besoin, de façon à établir les compétences, l’identité et la compatibilité globale d’un organisme ou d’un employeur éventuel et des étudiantes et des étudiants qui cherchent un emploi.

Les étudiantes et les étudiants ont tout avantage à se renseigner au sujet de leurs droits en matière d’emploi et peuvent faire appel à la Clinique juridique communautaire de l’Université d’Ottawa pour mieux connaître ces droits. L’Université n’est pas responsable des ententes de service contractuelles que les étudiantes et les étudiants décideraient de conclure avec un employeur.

Pour en savoir davantage sur les droits en matière d’emploi, reportez-vous à l’une ou l’autre des ressources en ligne ci-dessous :

  • Ontario : Loi de 2000 sur les normes d’emploi, au ministère du Travail;
  • Ontario : Commission ontarienne des droits de la personneTribunal des droits de la personne de l’Ontario et Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne;
  • Ontario : Loi sur la santé et la sécurité au travail;
  • Québec : Commission des normes de travail;
  • Québec : Commission des droits de la personne;
  • Québec : Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST)
  • Canada : si vous travaillez pour un organisme fédéral ou sous réglementation fédérale, le Code canadien du travail.

Pour ce qui est des débouchés de type franchiseur-franchisé, les étudiantes et les étudiants sont priés là aussi de se renseigner sur le mérite des débouchés de ce type ou d’une occasion de travail à la commission, et d’obtenir des conseils juridiques indépendants quant à leurs obligations contractuelles éventuelles vis-à-vis d’un franchiseur. Il est important de considérer qu’une loi sur les normes d’emploi n’offre pas nécessairement une protection dans le cas d’une organisation de ce genre.

En ce qui concerne les débouchés internationaux, qu’il s’agisse de travail, d’études ou de bénévolat, les étudiantes et les étudiants sont responsables de se documenter non seulement sur le milieu de travail, d’étude ou de bénévolat qui les attend, mais aussi sur la conjoncture socio-économique, médicale et politique de la région ou du pays qu’ils choisissent de visiter. Les étudiantes et les étudiants auront tout avantage à consulter l’une ou l’autre des ressources en ligne ci-dessous :

  • le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international – services de consultation, conseils aux voyageurs
  • le Factbook de la CIA (en anglais seulement)
  • MyWorldAbroad (en anglais seulement)

Les hyperliens du site Web du Centre de développement de carrière de l’Université ne sont offerts que pour faciliter l’accès à l’information. Si vous décidez de visiter un site Web externe, vous quittez alors le site Web de l’Université. Un hyperlien ne suppose aucunement que l’Université appuie, parraine ni s’associe d’aucune façon avec le site Web externe, ni qu’aucun site Web externe ne soit autorisé à utiliser le nom et le symbole de l’Université. L’Université n’est aucunement responsable du contenu des sites Web externes ni d’aucun autre site ne relevant pas de l’Université.

Haut de page