Avant l’événement

Quelques préparatifs peuvent faire toute la différence lorsque vient le temps de vous présenter comme le meilleur candidat. Un candidat préparé sera mieux apte à faire bonne impression auprès d’un employeur potentiel.

Étape 1 : Autoévaluation

En lisant ce document, posez-vous les questions suivantes pour maximiser les avantages à tirer de votre participation à un événement d’emploi :

- Quel est mon objectif? (un emploi, un stage, un aperçu du marché du travail, une séance de réseautage en vue d’une future recherche d’emploi, etc.)

- Quel est mon secteur cible? (industrie, entreprise, etc.)

- Quelles sont mes compétences? Quel est mon principal talent? (Pourquoi suis-je le candidat idéal?)

- Qu’est-ce qui me démarque des concurrents?

- Quelle valeur ou contribution croyez-vous apporter à l’industrie ou à l’organisation?

Voici une réponse possible :

« J’aimerais acquérir de l’expérience en marketing. Je suis très créatif et je sais que j’apporterai des idées nouvelles et novatrices à une organisation. »

Étape 2 : Avoir une « présentation éclair »

Lorsque vous rencontrez pour la première fois un employeur potentiel, un simple « Bonjour » peut être insuffisant.

Préparez une présentation de 20 à 30 secondes, aussi connue sous « présentation éclair » ou « elevator pitch » que vous pouvez utiliser auprès des employeurs. Il faut cependant éviter d’avoir l’air de lire un script et plutôt montrer que vous avez réfléchi avant d’entamer la conversation et que vous êtes préparé.

Il se peut que le représentant de l’employeur monopolise rapidement la conversation, ce qui vous amènera à écouter plutôt que converser. Il vous faudra alors vous démarquer en posant les bonnes questions afin de montrer votre intérêt et votre niveau de préparation. Dans les deux cas, vous avez tout intérêt à être bien préparé ce qui vous aidera à demeurer proactif plutôt que réactif.

Votre « présentation éclair » doit comprendre :

  • Votre nom
  • Votre programme
  • Vos objectifs de carrière
  • Votre expérience de travail la plus récente
  • Vos principales compétences
  • Quelques mots sur vos activités professionnelles
  • Des renseignements sur la carrière ou l’emploi que vous recherchez.

Si vous ne croyez pas posséder l’expérience voulue à mettre en valeur dans votre présentation, n’hésitez pas à mentionner vos passe-temps, vos activités bénévoles et vos compétences et expériences scolaires pertinentes pour le milieu professionnel.

Exemple d'une « présentation éclair »

« Bonjour, je m’appelle ______________. Je suis un étudiant (diplômé, de premier cycle, etc.) à l’Université d’Ottawa et je me spécialise en ______________. J’aimerais en savoir plus sur les possibilités d’emploi qu’offre votre organisme. »

Soyez prêt à poursuivre votre présentation éclair en répondant aux questions de l’agent recruteur, par exemple : « Quel genre d’emploi recherchez-vous? » Surtout, NE RÉPONDEZ PAS « n’importe quoi » ou « ça m’importe peu. »

Adaptez votre présentation éclair à chaque employeur que vous approchez après avoir fait une recherche sur l’entreprise. Vous pourrez ainsi mieux faire concorder vos antécédents et vos buts avec les besoins exprimés par chaque employeur qui vous intéresse.

Voici un autre exemple : « Bonjour, je m’appelle _____________. Je suis une étudiante de premier cycle en communication et marketing. J’aimerais faire un stage lié à mon domaine d’études l’été prochain. J’ai lu sur votre site Web que _______________ offre un programme de stage en marketing. J’ai déjà participé à des projets où j’ai acquis des compétences très pertinentes pour cette possibilité. Votre programme m’intéresse beaucoup et je voudrais maximiser mes chances de succès. »

Étape 3 : Faites vos devoirs (Informez-vous!)

Les employeurs aiment bien entendre : « J’ai fait un peu de recherche sur votre entreprise et j’aimerais en savoir plus sur [...] ». Voici quelques conseils pour vous donner un coup de pouce :

  • Consultez le site de chaque événement d’emploi (les événements du CDC se trouvent ici) et trouvez la liste des employeurs participants.
    • Les employeurs ne sont pas seulement des « entreprises », il peut s’agir d’organismes publics ou à but non lucratif.
  • Déterminez si des employeurs correspondent à vos intérêts professionnels (établis à l’étape de l’autoévaluation) et si vous répondez à leurs besoins. Si vous remarquez une correspondance même avec un seul employeur participant, voilà une excellente raison d’assister à l’événement!
  • Informez-vous le plus possible sur les organismes qui vous intéressent :
    • La nature de leurs activités, leur historique, culture, mission, vision et valeurs, leur clientèle et leurs concurrents, leurs priorités ou projets à court et à long terme, leurs forces et leurs défis, de même que les tendances ou changements qui peuvent avoir un impact sur l’organisme. 
    • Plus vous en savez sur un organisme, plus il vous sera facile d’exprimer non seulement ce que vous comprenez de ses besoins et défis, mais aussi la façon dont vous pourrez contribuer à combler leurs besoins et à surmonter leurs difficultés. Vous pourrez ainsi poser de meilleures questions aux représentants.
  • Élargissez vos horizons : certaines entreprises offrent des possibilités d’emploi en dehors de leur principal champ de recrutement, par exemple :
    • Une entreprise de sécurité privée peut rechercher un coordonnateur en administration.
    • Une société de comptabilité peut être à la recherche de candidats pour l’expansion de sa division de soutien technique.

Soyez à l’affût de possibilités moins évidentes. Ne vous laissez pas berner par ce que vous croyez savoir des besoins de recrutement d’une entreprise.

Les employeurs recherchent des employés proactifs et sérieux qui savent écouter. Vous pourrez vous démarquer en posant des questions réfléchies. Il est essentiel de préparer des questions ciblées et ouvertes à poser aux représentants des employeurs afin de démontrer votre connaissance de leur organisme et l’intérêt que vous lui portez.

N’abordez pas les représentants en leur posant des questions comme : « Quel est le secteur d’activité de l’entreprise? » Cela peut irriter les employeurs, car vous montrez que vous ne vous êtes pas préparé pour l’événement! Certains recruteurs peuvent conclure qu’ils perdent leur temps avec vous, car vous auriez pu facilement trouver la réponse en ligne ou dans les documents de marketing de l’organisme.

Si vous ne connaissez pas un organisme, commencez par ramasser et lire ses documents. Vous pourrez ensuite préparer vos questions et votre présentation éclair en écoutant les questions que posent les autres participants. Vous serez ainsi mieux préparé lorsque viendra votre tour.

Exemples de bonnes questions à poser au représentant d'un organisme

Mise en garde : Posez seulement les questions ci-dessous si l’information n’est pas facilement accessible!

  • Est-ce que vous recrutez présentement? Dans l’affirmative, pour quels postes?
  • Quels types de candidats recherchez-vous pour ces postes?
  • À quelles compétences accordez-vous le plus de valeur?
  • Qu’est-ce qui vous plaît dans votre travail pour cet organisme?
  • Pourriez-vous me décrire le candidat idéal pour le poste de __________
  • À quels enjeux votre organisme est-il confronté qui peuvent avoir un impact sur les recrues?
  • J’ai lu sur le projet _________ sur votre site Web. Votre service y participe-t-il?
  • Plusieurs diplômés de mon programme spécialisé ont été engagés par votre organisme, et ils ne disent que du bien de leur expérience. Quels cheminements de carrière s’offrent aux recrues pendant leurs premières années de travail?
  • Quelles sont les possibilités de carrière dans votre organisme [après l’obtention d’un diplôme]?
  • Quelles sont les perspectives de carrière actuelles dans le domaine?
  • Quelle formation offrez-vous aux recrues?
  • Quels types d’affectations offrez-vous?
  • Que recherchez-vous chez les candidats?
  • Quelles compétences et expériences considérez-vous comme hautement souhaitables?
  • Avez-vous des conseils pour favoriser le succès dans le domaine?
  • Quel est le processus d’embauche de votre organisme?
  • Que dois-je faire pour renforcer ma candidature future auprès de votre organisme?
  • Quel est l’impact sur [nom de l’organisme] des changements sociaux, politiques ou économiques dans l’industrie?
  • Comment décririez-vous votre expérience dans l’organisme?
Étape 4 : Peaufinez votre curriculum vitæ

Saviez-vous que le Centre de développement de carrière de l’Université d’Ottawa offre un service gratuit de critique de curriculum vitæ?

Si vous avez un profil LinkedIn, assurez-vous qu’il est à jour et qu’il renferme tous les renseignements qu’un employeur peut rechercher. Si vous avez besoin d’aide pour modifier ou améliorer votre profil LinkedIn, n’hésitez pas à faire appel au Centre de développement de carrière de l’Université d’Ottawa. 

Étape 5 : Services d’accessibilité

Si vous avez besoin de services d’accessibilité ou d’adaptation pour participer pleinement à un événement d’emploi, il est important d’informer rapidement les organisateurs et de leur donner le plus de précisions possible.

Pour obtenir des renseignements sur les événements organisés par le Centre de développement de carrière de l’Université d’Ottawa, contactez-nous.

Haut de page