Guide de carrière: Préparez votre recherche d’emploi

Le Centre de développement de carrière offre une variété de services en lien avec la recherche d'emploi:

  • Développement de carrière
  • Stratégies de recherche d'emploi
  • Outils de recherche d’emploi
  • Réseautage

En personne UCU 312 ou par téléphone: 613-562-5806.

 

Étudiez le marché de l’emploi

Une bonne étude du marché de l’emploi et du marché caché de l’emploi prend du temps, de la patience, et une planification efficace. Faire de la recherche d’emploi dans des sites Web généraux de recherche d’emploi tels que Emplois en direct est un bon départ, mais il serait également important de consacrer du temps à la recherche en personne, c’est-à-dire au réseautage. En vous mettant ainsi en contact avec le plus de personnes possible, vous ouvrirez le plus de portes possible.

  • Si vous cherchez un emploi à temps plein, sachez que la plupart des campagnes de recrutement du secteur public et des grandes compagnies ont lieu de la mi-septembre à la mi-octobre alors que les entrevues qui s’ensuivent sont habituellement fixées entre la fin octobre et la fin novembre. Il serait donc opportun de vous concentrer sur les campagnes de recrutement d’automne, quoique les plus petites compagnies recrutent à longueur d’année.
  • Si vous cherchez un emploi à temps partiel, sachez que le Régime travail-études, administré par le Service de l’aide financière et des bourses de l’Université d’Ottawa, ainsi que Emplois en direct sont les principales sources d’information en ce qui concerne les possibilités de travail sur campus.
  • Si vous cherchez un emploi d’été, sachez que la période de recrutement la plus profitable serait les campagnes de recrutement d’hiver, donc à compter du début janvier. Gardez toutefois en tête que certains employeurs recrutent dès novembre. C’est aussi la période de recrutement du Programme fédéral d'expérience de travail étudiant (PFETE), bien que leurs activités de recrutement se font à longueur d’année.
  • Consultez l’outil sur notre site Web Que puis-je faire avec mes études? sur notre site Web. Vous y trouverez notamment des informations sur de nombreux programmes d’études, des perspectives d’emploi, des exemples de débouchés et des employeurs potentiels.

 

Développez des compétences liées à l’employabilité

« Les compétences liées à l’employabilité, ou compétences transversales, sont celles dont vous avez besoin pour entrer, demeurer et progresser dans le monde du travail – que vous travailliez à votre propre compte ou en équipe. » (Le Conference Board du Canada) Les employeurs recherchent ces compétences, qu’ils considèrent « transférables », chez les candidats à un poste. Pour vous assurer d’être bien préparé selon votre domaine d’intérêts, communiquez avec des employeurs et des professionnels du domaine grâce à des salons d’emploi, à des réceptions de recrutements et à des présentations des employeurs, puis consultez le site Web Ressources humaines et Développement des compétences Canada pour faire une recherche de compétences par profession.

Certaines compétences sont souhaitables peu importe le contexte de travail :

  • Adaptabilité et flexibilité
  • Apprentissage continu
  • Atteinte de ses objectifs
  • Attitude et comportements positifs
  • Autonomie au travail
  • Communication (orale, écrite)
  • Compétence en informatique
  • Créativité et innovation
  • Esprit analytique
  • Éthique de l’emploi
  • Fiabilité
  • Habileté à gérer l’information
  • Habiletés d’écoute
  • Honnêteté
  • Leadership et gestion
  • Négociation
  • Participation aux projets
  • Prise de décision
  • Prudence au travail
  • Relations interpersonnelles
  • Résolution de problèmes
  • Sens des responsabilités
  • Travail d’équipe

 

Connaissez les différents types d’employeurs

Le secteur public, le secteur privé et le secteur bénévole peuvent être facile à confondre. Les descriptions ci-dessous vous aideront donc à distinguer les mandats et les rôles de chacun.

  • Le secteur public comprend trois paliers de gouvernement : fédéral, provincial ou territorial, et municipal ou local. Chaque palier exerce son pouvoir par l’entremise de ministères, d’agences, de départements, et de sociétés de la Couronne pour assurer la répartition des compétences législatives (ou le partage des pouvoirs) entre les dix provinces et trois territoires de l’État.

Pour en savoir plus sur le secteur public, consultez :

  • Le site Web de la Commission de la fonction publique du Canada;
  • Le site Web des Carrières à la fonction publique fédérale.
  • Le secteur privé désigne les entreprises dans lesquelles l'État intervient peu ou pas et dont la fonction principale est la production de biens et des services marchands. Ces entreprises appartiennent à des individus ou à des groupes d’individus et, quoiqu’elles ne soient pas gérées par le gouvernement, elles sont parfois assujetties à une règlementation ou à une législation fédérale, provinciale ou municipale.

Pour en savoir plus sur les entreprises du secteur privé, consultez :

    • Les Pages jaunes en ligne;
    • Le site Web Répertoires d’entreprises par secteurs industriels d’Industrie Canada.
    • Le secteur bénévole, sans but lucratif ou non-gouvernemental (aussi appelé secteur civil) renvoie aux organisations citoyennes indépendantes dont la mission est de conscientiser le public sur des questions prioritaires touchant la société, la religion, les œuvres de charité, l’éducation, les sports, la littérature ou la politique.Ces organisations locales, nationales ou internationales varient en taille et en gestion : elles peuvent être incorporées ou non et les personnes qui en sont responsables peuvent être rémunérés ou bénévoles. Pour en savoir plus sur le secteur sans but lucratif, consultez :

 

Curriculum vitæ

Le curriculum vitæ, ou CV, est un outil de promotion stratégique servant à vous faire connaître et à vous vendre à un employeur. Il doit mettre en évidence vos compétences, vos antécédents de travail et vos champs d’intérêts de façon à vous décrocher une entrevue. L’ordre des sections à inclure dans votre CV est à votre discrétion. L’important est que l’information présentée reflète votre potentiel pour le poste convoité. Assurez-vous donc de bien adapter votre CV à chacun des postes auxquels vous postulez et d’illustrer par des exemples convaincants que vous rencontrez toutes les exigences requises.

Voici quelques conseils pour l’élaboration de votre CV :

  • Vos renseignements personnels;
  • Vos objectifs de carrière;
  • Vos qualifications professionnelles;
  • Vos prix d’excellence, réalisations et publications;
  • Vos antécédents de travail;
  • Vos compétences professionnelles;
  • Votre expérience acquise par l’engagement communautaire et le bénévolat;
  • Vos études;
  • Vos champs d’intérêts;
  • Vos références.

*Consultez des modèles de curriculum vitæ selon la Faculté.

 

Curriculum vitæ électronique

Le but du CV électronique est le même que celui du CV traditionnel : obtenir une entrevue.

*Consultez nos conseils d’élaboration de CV électronique.

Lettre de présentation

La lettre de présentation vous donne l’occasion d’ajouter une touche personnelle à votre demande d’emploi. Étant donné qu’un grand nombre de candidats font demande au même poste, la lettre de présentation a pour but de vous mettre en valeur parmi les autres.

Voici quelques conseils pour la rédaction de votre lettre de présentation :

  • Dès le premier paragraphe, indiquez le titre du poste qui vous intéresse, la façon dont vous avez pris connaissance de ce poste et les raisons pour lesquelles vous vous considérez comme le meilleur candidat.
  • Au second paragraphe, démontrez votre intérêt pour cette entreprise et indiquez en quoi vos connaissances, compétences et qualités personnelles correspondent aux valeurs et aux besoins de la compagnie.
  • Au troisième paragraphe, mettez en évidence vos études, expérience professionnelle, compétences et réalisations, qualités personnelles, aspirations et attentes en lien avec le poste convoité. À l’aide d’exemples, prouvez que vous serez un atout au poste et à l’entreprise.
  • Au quatrième paragraphe, demandez que l’entreprise communique avec vous ou indiquez que vous communiquerez avec celle-ci à un moment précis. Ajoutez que vous êtes disponible en tout temps pour une entrevue et remerciez le destinataire de l’attention qu’il portera à votre demande. Vérifiez que vos coordonnées sont exactes et faciles d’accès, et assurez-vous de faire le suivi.
  • Au dernier paragraphe, terminez sur une note positive et par une formule de salutation comme :

    - Je vous pris d’agréer, Monsieur, mes salutations les plus distinguées,
    - Veuillez agréer, Monsieur, mes plus cordiales salutations,
    - Recevez, Monsieur, mes sincères salutations,

    *Consultez nos modèles de lettre de présentation.

Portfolio

Le portfolio est l’ensemble des documents qui viennent attester de vos antécédents scolaires et professionnels. Un portfolio s’avère particulièrement utile lorsque vous devez :

  • Fournir des preuves à l’appui de vos connaissances, compétences et expériences professionnelles pendant une entrevue;
  • Suivre, consigner et évaluer le fil de vos apprentissages pour tracer votre cheminement de carrière et votre plan de perfectionnement professionnel continu;
  • Renforcer une évaluation de rendement, faire valoir vos talents et votre désir de progresser dans l’organisation.

Voici quelques conseils pour l’assemblage de votre portfolio :

  • Table des matières;
  • Curriculum vitæ;
  • Relevés de notes, certificats, diplômes, attestations de formation et de développement professionnel;
  • Lettres de recommandation d’employeurs, de professeurs, d’associations communautaires, de chargés de projet, d’agences bénévoles;
  • Prix d’excellence, bourses, reconnaissances formelles et lettres de remerciement, évaluations de rendement;
  • Exemples de projets que vous avez réalisés et de colloques auxquels vous avez participé;
  • Une copie de vos publications parues dans des journaux, bulletins, revues générales et savantes;
  • Attestations de participation à des activités parascolaires (sports, fédérations étudiantes, services communautaires, bénévolat);
  • Résultats de tests de psychométriques.

*Consultez nos conseils d’assemblage de portfolio.

Réseautez

On estime que près de 80 % des offres d’emploi ne sont pas affichées et que l’information à leur sujet est habituellement acquise de façon plutôt indirecte et informelle. L’accès à ce marché d’emploi caché se fait grâce au réseautage et au maintien de votre réseau de contacts.

Relancez votre réseau de contacts existant

  • Intensifiez les rapports que vous entretenez avez des employeurs, surveillants, collègues et professeurs. Dites leur que vous recevrez votre diplôme sous peu, obtenez des conseils et des suggestions quant au marché du travail et demandez s’il y a des possibilités d’emploi.

Élargissez votre réseau de contacts : créez de nouvelles relations

    • Faites la revue des organisations et des entreprises pour lesquelles vous aimeriez travailler. Trouvez les numéros de téléphone des gestionnaires responsables de l’embauche et fixez une rencontre informative avec eux ou un autre membre du personnel qui vous serait recommandé.
    • Participez à des conférences, à des symposiums et à tout autre rassemblement qui a comme but de réunir des experts et d’échanger sur les pratiques exemplaires et les nouveautés dans votre domaine d’activités.
    • Communiquez avec les gens en personne ou par téléphone pour manifester votre intérêt.
  • Commencez par vous présenter.
  • Si vous parlez à la réceptionniste, expliquez brièvement le but de votre appel en précisant le secteur de l’entreprise qui vous intéresse. Obtenez le nom et les coordonnées de la personne responsable de l’embauche ou d’une personne qui pourrait vous aider dans votre démarche.
  • Si l’on vous demande si vous êtes à la recherche d’un emploi, soyez honnête et confirmez que vous voulez explorer les possibilités d’emploi liées à votre domaine.
  • Si l’on vous met en contact avec une personne de l’entreprise qui connaît bien l’organisation et les secteurs qui vous intéressent, présentez-vous de nouveau et expliquez-lui le but de votre appel, qui est de recueillir le plus de renseignements possibles sur l’entreprise qui a capté votre intérêt et de vérifier la possibilité d’une discussion informative.

*Consultez nos conseils sur les appels à l’improviste pour bien vous préparer.


Salons d’emploi, réceptions de recrutement et présentations des employeurs

Carrières organise des salons de carrière, des soirées de recrutement et des présentations d’employeurs au cours de l’année scolaire. Pour prendre connaissance des activités prévues, visitez notre site Web, puis consultez la section portant sur les salons de carrière. Les employeurs s’intéressent à ces activités, car elles leur permettent de promouvoir leur entreprise, d’informer la population étudiante des débouchés au sein de leur entreprise et d’inciter de futurs diplômés à faire carrière chez eux. Ces salons sont donc d’excellentes occasions de faire du réseautage, c'est-à-dire d’établir de nouveaux contacts et de rencontrer des professionnels du métier dans vos domaines d’intérêts.

    • En effet, les salons de carrière sont une bonne occasion de rencontrer des employeurs de tous les secteurs industriels, d’obtenir des informations privilégiées sur leurs entreprises, les possibilités d’emploi et les processus de recrutement. Pour profiter pleinement d’un salon de carrière, nous vous conseillons les techniques d’approche suivantes :
  • Ayez en main la liste des employeurs qui participent au salon et renseignez-vous sur leur mission, leurs produits et services;
  • Dressez une liste d’entreprises que vous voulez connaître et préparez et les questions que vous aimeriez leur poser;
  • Préparez-vous à faire valoir vos compétences et vos talents pendant vos rencontres avec les employeurs;
  • Mettez à jour et adaptez votre CV pour satisfaire aux exigences générales des divers types d’employeurs;
  • Obtenez les coordonnées des représentants d’entreprises et fournissez leur les vôtres;
  • Prenez des notes sur vos échanges avec les employeurs;
  • Faites un suivi auprès de tous les contacts établis durant le salon.
  • Contrairement aux salons de carrières, les réceptions de recrutement se passent habituellement en soirée, dans des lieux où il est possible d’avoir des discussions plus formelles. (Il est tout de même recommandé d’utiliser les mêmes techniques d’approche qu’en salon de carrière.) Ces soirées ont pour but de vous permettre de choisir le milieu de travail qui vous plaira davantage. Il s’agit de domaines d’activités très spécialisés dont le bassin d’employés potentiels est très restreint, alors profitez-en. 

    *Pour l’instant, ces réceptions sont organisées pour la Faculté des sciences de la santé (notamment pour les Départements de sciences infirmières et de sciences de la réadaptation), puis seront offertes dans d’autres disciplines dans les années à venir.
  • Les présentations des employeurs visent à susciter l’intérêt, à bien faire comprendre la nature de l’organisation et à informer les étudiants sur la procédure à suivre pour décrocher un emploi au sein de leur entreprise. Soyez bien attentif pour bien comprendre la culture organisationnelle des diverses entreprises, leur procédure d’embauche et les conseils qu’ils vous donnent à ce sujet. Si vous êtes intéressé, profitez d’un moment après les exposés pour vous présenter aux employeurs et faire bonne impression.

Entrevue d’information

L’entrevue d’information, c'est une occasion de rencontrer quelqu’un qui pourra vous fournir des renseignements privilégiés sur les cheminements de carrière au sein de son organisation et sur les divers métiers, la culture organisationnelle et les ouvertures de poste à venir. Même s’il ne s’agit pas d’une entrevue en bonne et due forme, c’est tout de même votre premier contact avec un membre d’une organisation qui vous intéresse. Voilà pourquoi il est si important de s’y préparer. Prévoyez une liste de compétences et de qualités, ayez des exemples concrets vous permettant de parler de vos expériences passées, et répondez honnêtement aux questions qui vous sont posées.

Profitez aussi du Programme de mentorat étudiant du SASS, qui coordonne en partenariat avec les Facultés des activités de réseautage avec des professionnels du métier.

*Consultez notre liste de questions utiles à poser lors d’une entrevue d’information.


Explorez les techniques de préparation à l’entrevue

Vous avez décroché une entrevue! Il s’agit maintenant de vous préparer au processus de sélection et d’embauche. Il y a différents types d’entrevue : sur une base individuelle, en panel, par téléphone ou vidéoconférence. Voici quelques conseils pouvant s’appliquer à toutes ces formes d’entrevue.

Avant l’entrevue

    • Analysez la description du poste avec beaucoup de soin. Comparez vos connaissances, vos expériences et vos compétences aux exigences du poste.
    • Faites une recherche sur l’entreprise. Soyez bien informé de sa mission, de ses objectifs et de sa culture organisationnelle.
    • Renseignez-vous sur le type d’entrevue, le lieu de l’entrevue et sa durée approximative; vérifiez s’il y aura des épreuves écrites.
    • Demandez le nom et le titre des personnes qui siégeront au comité d’entrevue.
    • Prévoyez des questions que l’intervieweur pourrait vous poser, et préparer vos réponses à ces questions. Pour ce faire, sachez qu’il y a trois types de questions : des questions générales, des questions axées sur le comportement et des questions sous forme de mises en situation.
  • Les questions générales servent souvent à briser la glace. C’est l’occasion de faire valoir vos aptitudes, vos compétences et vos antécédents tant professionnels que scolaires en les mettant en relation avec le poste convoité. C’est l’occasion de vous vendre. Démontrez que vous êtes la personne pour le poste.
  • Les questions axées sur le comportement supposent que les comportements passés servent à prédire les comportements futurs. Il s’agira de décrire un fait vécu qui met en évidence une qualité ou une habileté essentielle au poste convoité.
  • Les questions sous forme de mises en situation ont pour but de voir vos réactions en milieu de travail. Ces questions portent souvent sur des situations difficiles auxquelles on s’attend à ce que vous trouviez une solution appropriée.
  • Étant donné qu’on invite habituellement les candidats à poser leurs questions à la fin de l’entrevue, préparez aussi des questions que vous pourrez poser à l’intervieweur. Ces questions vous permettront de clarifier certains aspects du poste et de l’organisation, en plus de démontrer l’intérêt que vous portez à ce poste.

Sachez que la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP/OHRC) interdit « la discrimination en matière d’emploi fondée sur la race, l’ascendance, le lieu d’origine, la couleur, l’origine ethnique, la citoyenneté, la croyance, le sexe, l’orientation sexuelle, l’âge, le casier judiciaire, l’état matrimonial, l’état de partenariat du même sexe, l’état familial ou un handicap ».Pour plus de renseignements à ce sujet et concernant les questions inappropriées –voire illégales–, consultez le site Web de la Commission ontarienne des droits de la personne. Vous y trouverez notamment la Loi canadienne sur les droits de la personne.

Tout employeur est tenu de respecter ces législations et réglementations fédérales et provinciales. Si toutefois l’intervieweur vous pose des questions liées à un sujet délicat d’ordre politique ou social, soyez le plus neutre possible. Ce cas advenant, voici quelques stratégies utiles :

  • Demandez de préciser le lien entre cette question et les exigences du poste.
  • Refusez de répondre au risque de contrarier l’intervieweur, de vous montrer hostile ou de réduire vos chances de décrocher cet emploi.
  • Cherchez à comprendre le but sous-jacent de la question et répondez en tentant d’établir un lien avec le poste convoité.

Pendant l’entrevue

    • Les premières impressions sont déterminantes. Notez que le langage non-verbal est aussi important que la communication verbale.
  • Soyez à l’heure. Arrivez 10 à 15 minutes avant l’entrevue.
  • Choisissez des vêtements d’allure professionnelle.
  • Limitez l’utilisation de parfum ou d’eau de cologne et le port de bijoux.
  • N’ayez pas de gomme à mâcher ou de bonbons en bouche.
  •  Saluez les intervieweurs avec un regard franc, un sourire et une poignée de main ferme.
  • Ayez une copie de votre CV ou de votre portfolio avec vous pour y accéder facilement.
  • Soyez enthousiaste et chaleureux : une attitude positive séduit autant qu’un profil de compétences et d’expériences.
  • Demeurez concentré : répondez aux questions avec précision et regardez l’intervieweur dans les yeux.
  • Appuyez toujours vos réponses par des exemples concrets illustrant vos compétences, vos aptitudes et votre expérience de travail.
  • Laissez l’employeur diriger l’entrevue. Ne posez des questions qu’en temps opportun.
  • Avant de partir, informez-vous sur les prochaines étapes de ce processus de recrutement et demandez si vous pouvez assurer un suivi par téléphone ou par courriel.
  • Remerciez les intervieweurs, puis serrez-leur de nouveau la main en leur disant au revoir.

Après l’entrevue

    • N’hésitez pas à demander une rétroaction après l’entrevue. Un employeur pourra vous faire des commentaires utiles sur vos forces et vos faiblesses en entrevue. Cette rétroaction vous sera des plus utiles pour les entrevues ultérieures.
    • Une fois seul, notez vos observations sur le poste, sur l’employeur et sur les réponses que vous avez fournies. Ces informations vous seront utiles lorsque vous aurez à rédiger une lettre de remerciement ou à passer une deuxième entrevue.
  • Quelques 24 heures après l’entrevue, envoyez une lettre de remerciement.
  • Remerciez l’employeur pour l’attention qu’il a porté à votre demande. Mentionnez la date et l’heure de votre rencontre ainsi que le poste pour lequel vous avez été convoqué en entrevue.
  • Profitez-en pour communiquer toute information pertinente que vous auriez oublié de transmettre en entrevue.
  • Réitérer votre grand intérêt pour le poste.
  • Rappeler en quoi vos forces et vos compétences rencontrent toutes les exigences du poste.
  • Soyez confiant et démontrez que vous êtes la personne pour le poste.
  • Terminez votre lettre de remerciement avec enthousiasme et confiance.

*Consultez notre modèle de lettre de remerciement.

  • Si vous n’avez rien entendu de la part de l’employeur une à deux semaines après l’entrevue, faites un suivi par téléphone ou par courriel.

 


Haut de page