L’entrevue de sélection

Votre curriculum vitae et votre lettre de présentation vous ont obtenu l’entrevue convoitée dans l’entreprise qui vous intéresse. Vous souhaitez que votre entrevue se déroule bien. Que faut-il faire pour se démarquer en entrevue ?

Préparation à l‘entrevue

Cette publication est disponible sur demande en médias substituts.

Voici quelques conseils en fonction des types d’entrevue et des étapes d’entrevue.

Types d’entrevue

  • l’entrevue en personne – la première impression est très importante;
  • l’entrevue téléphonique – c’est la communication verbale qui prime;
  • la vidéoconférence – le langage du corps est très important puisque l’employeur peut vous observer.

ÉTAPE 1 – Avant l’entrevue

  • Relisez et analysez en détail la description du poste. Déterminez de quelle façon vos habiletés correspondent au poste pour lequel vous passerez en entrevue.
  • Faites une recherche sur l’entreprise. Mieux vous connaîtrez l’entreprise, plus vous impressionnerez l’employeur. Cette étape est très importante.
  • Prévoyez les questions qui pourraient vous être posées et préparez des réponses qui soulignent vos réalisations et vos habiletés par des exemples concrets.
  • Préparez des questions pour l’interviewer.
  • Trouvez le nom et le titre des personnes qui assisteront à l’entrevue, le lieu et la durée de l’entretien, et tâchez de savoir si vous aurez à passer des tests.
  • Pratiquez-vous!  C’est le secret de la réussite.

ÉTAPE 2 – Durant l’entrevue

  • Présentez-vous à l’heure! Arrivez environ 10 à 15 minutes avant l’entrevue.
  • Choisissez des vêtements convenables et d’allure professionnelle.
  • Lorsque vous rencontrez la personne qui réalisera l’entrevue, établissez un contact visuel, souriez et serrez-lui fermement la main.
  • N’oubliez pas votre portfolio (copies de votre curriculum vitae, références, relevé de notes, etc.).
  • Soyez positif et enthousiaste; les employeurs recherchent des gens qui ont une attitude positive et ils accordent souvent plus de valeur à l’attitude d’un candidat qu’à ses compétences, à sa formation et à son expérience.
  • Maintenez un bon contact visuel et gardez un maintien professionnel tout au long de l’entrevue. Plus de 55 p. 100 de la communication entre individus passe par le langage corporel.
  • Répondez aux questions avec précision et ne perdez pas le fil de vos idées.
  • Laissez l’employeur diriger l’entrevue et posez des questions si vous avez besoin d’éclaircissements.
  • Appuyez toujours vos réponses par des exemples concrets.
  • Posez les questions que vous avez préparées au représentant de l’employeur.
  • Demandez quelles seront les prochaines étapes du processus de recrutement.
  • Remerciez le représentant de l’employeur et concluez l’entrevue en lui serrant de nouveau la main et en lui disant au revoir.

ÉTAPE 3 – Après l’entrevue

  • Immédiatement après l’entrevue, notez vos observations sur le poste, sur l’entreprise et sur les réponses que vous avez fournies; ces informations vous seront utiles lorsque vous aurez à rédiger une lettre de remerciement ou lors d’une deuxième entrevue.
  • 24 à 48 heures après l’entretien, envoyez une lettre de remerciement la lettre de remerciement
  • Si vous n’avez rien reçu de l’employeur après une à deux semaines, faites un suivi par téléphone ou par courriel.
  • Si votre candidature n’est pas retenue, demandez des commentaires sur votre performance en entrevue.

Les choses à ne pas faire en entrevue :

  • N’arrivez pas en retard.
  • Ne critiquez jamais un ancien employeur, collègue ou professeur.
  • Ne posez pas de questions sur le salaire ou les avantages sociaux avant que le recruteur ne le fasse.
  • Ne portez pas trop de bijoux ou de parfum.
  • N’évitez jamais le contact visuel.

LES QUESTIONS D’ENTREVUE

Les interviewers peuvent vous poser une variété de questions. Afin d’être prêt à toute éventualité, il vous sera utile de vous familiariser avec les catégories de questions d’entrevue, soit les questions d’ordre général, les questions comportementales et les questions situationnelles.

A. Questions générales

En sachant pourquoi l’employeur pose ce genre de questions, vous pourrez formuler des réponses plus adaptées. Vous trouverez ci-dessous des exemples de questions d’entrevue typiques, suivis de trucs qui vous aideront à formuler vos réponses.

1. Parlez-moi de vous.

Objectif  : Cette question permet à l’interviewer et au candidat de briser la glace. L’employeur veut mieux connaître votre personnalité et vos compétences afin d’évaluer ce que vous pourriez apporter à son entreprise.

Réponse  : Soyez bref, mais communiquez à l’employeur tous les détails pertinents au sujet de votre formation, de votre expérience de travail reliée au poste, ainsi que les raisons pour lesquelles vous manifestez un intérêt pour ce domaine.

2. Pourquoi voulez-vous travailler pour notre entreprise ?

Objectif : L’employeur veut vérifier vos connaissances de l’entreprise, de ses services ou de ses produits.

Réponse  : Faites-lui part des recherches que vous avez effectuées sur l’entreprise (marché, produits et services offerts, compétiteurs). Soulignez encore une fois à quel point cette entreprise vous intéresse et expliquez comment vos compétences peuvent lui être utiles.

3. Qu’est-ce qui a motivé votre choix d’études en _________________ ?

Objectif : L’employeur cherche à comprendre ce qui vous a poussé faire des études dans ce domaine. 

Réponse : Exprimez la passion que vous inspire ce champ d’activité. Vous pouvez aussi expliquer comment vous avez choisi ce programme et quel a été le processus de décision qui vous y a mené.

4. Quelles sont vos forces ?

Objectif : L’employeur veut savoir si vous vous connaissez bien. Votre réponse l’aidera à déterminer si vos forces cadrent avec les exigences du poste.

Réponse  : Répondez en mettant en lumière les compétences et les qualités que vous possédez et qui pourraient bien servir le poste convoité.

5. Quelles sont vos faiblesses ?

Objectif : L’employeur cherche à évaluer votre esprit critique et votre capacité d’autoévaluation. En gros, l’employeur veut s’assurer que vous avez une bonne connaissance de vous-même et que vous exprimez honnêtement cette évaluation.

Réponse  : Répondez honnêtement en indiquant vos faiblesses et démontrez que vous êtes en voie de corriger ces défauts.

Exemples d’autres questions générales :

  • Si vous êtes embauché, quelles étapes vous permettraient de devenir un membre efficace de votre équipe de travail ?
  • Où vous voyez-vous dans cinq ans ?
  • Quelles sont vos attentes salariales ?

B. Questions de type comportemental

  • Elles supposent que votre comportement passé sert à prédire votre comportement futur.
  • L’interviewer vous demandera de décrire une expérience que vous avez vécue et qui met en évidence une qualité ou une habileté essentielle au poste convoité.
  • Elles visent à obtenir des exemples d’expériences concrètes.
  • Elles sont fréquemment utilisées pour évaluer les compétences du candidat afin de voir s’il convient au poste.
  • Les entreprises attirent généralement de meilleurs candidats lorsqu’elles préconisent une approche comportementale.

Comment formuler une réponse:

  • Identifiez les compétences recherchées par l’employeur, selon la description du poste.
  • Choisissez une situation ou un incident selon les compétences que vous désirez mettre en évidence.
  • Soyez franc et précis dans vos réponses – expliquez l’expérience en détail.
  • Dans vos réponses, ne manquez pas d’inclure une description de la situation, des mesures employées et du résultat final.

Exemple: Décrivez-moi une situation dans laquelle vous avez joué un rôle clé ayant contribué au succès de votre équipe.

Situation – Dans le cadre de mon emploi d’éducateur de mes pairs, mon équipe et moi-même étions responsables d’offrir aux étudiants des conseils et des exposés oraux ayant trait à la nutrition.

Action – J’ai travaillé avec mes coéquipiers afin de concevoir et de présenter des exposés oraux.

Résultat – Nous avons donné au total 12 exposés oraux ayant trait à la nutrition à différents auditoires, pendant une période de six mois. Nous avons reçu des commentaires positifs.

Exemples de questions comportementales :

  1. Quelle a été votre présentation la plus significative? Décrivez-la.
  2. Décrivez un exemple où vous avez eu à respecter un échéancier serré.
  3. Décrivez une situation au cours de laquelle vous avez éprouvé des difficultés à compléter un projet dans le temps donné et ce, en dépit de vos efforts.
  4. Présentez une expérience avec un client difficile.  Comment vous avez réagi?
  5. Décrivez une situation où vous deviez vous entendre avec d’autres personnes avec qui vous étiez en désaccord.  Comment avez-vous réagi et quel a été le résultat?

C. Questions de type situationnel

L’interviewer décrit une mise en situation; votre réponse devrait indiquer vos intentions (mesures à employer) et le résultat attendu.

Vous travaillez à un projet d’équipe et l’un de vos collègues ne veut pas coopérer. Quelles mesures utiliseriez-vous pour résoudre le problème ?

Action : Ma première réaction serait de croire qu’il y a un problème quelconque – de nature personnelle ou relié au travail. J’essaierais donc de rencontrer l’employé en question pour lui expliquer la situation en m’en tenant aux faits. Je lui demanderais ensuite comment je peux contribuer à trouver une solution au problème. Si mon coéquipier me fait part d’autres problèmes, je travaillerais avec lui et les autres membres de l’équipe dans le but de trouver les solutions nécessaires. Au cours de la semaine suivante, je ferais un suivi avec tous les membres de l’équipe afin de mesurer l’évolution de la situation et de voir si nous avons repris un bon rythme de travail.

Résultat : En utilisant cette approche, j’espère que la communication et le moral de l’équipe vont s’améliorer.

Exemple de question situationnelle

1. Un client se présente et vous fait part de son insatisfaction à l’égard du service que vous lui avez rendu. Comment lui répondez-vous ?

D. Questions que vous pouvez poser à l’employeur

Il est très important de se préparer à l’avance en vue d’une entrevue. Nous vous suggérons donc de préparer des questions pour l’interviewer. On invite habituellement le candidat à poser ses questions à la fin de l’entrevue. Ces questions vous permettront d’obtenir des renseignements qui vous aideront à évaluer le poste convoité et confirmeront à l’employeur l’intérêt que vous portez à ce poste.

Voici quelques exemples :

Au sujet du poste :

  • Comment se déroulera une journée type et quel sera mon mandat ?
  • Quels seront mes objectifs à court terme et à long terme ?
  • Quels sont les critères nécessaires pour satisfaire aux exigences du poste ?
  • Quel rendement attendez-vous du titulaire du poste ?
  • De quelle façon ce poste contribue-t-il aux buts et aux objectifs du secteur ?
  • Comment l’entreprise contribue-t-elle au développement professionnel des employés? Quelle formation proposez-vous ?

Au sujet de l’entreprise :

  • Quelle est la philosophie de l’entreprise ?
  • Quels sont les plus grands défis qui attendent l’entreprise ?
  • Quels sont les points forts de votre entreprise ?
  • Combien de personnes l’entreprise emploie-t-elle ?
  • Quelles sont vos perspectives d’avenir ?
  • Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?
  • En tant que recruteur, quel aspect de votre emploi au sein de cette entreprise préférez-vous ?

Au sujet des perspectives de carrière :

  • Est-ce que l’entreprise offre des perspectives de carrière ?
  • Quels sont les plans de carrière typiques associés à ce poste ?

Questions à éviter :

  • Tout ce qui touche à des renseignements sur l’entreprise déjà disponibles sur son site Web.
  • Quel sera mon salaire ? *
  • Quels sont vos avantages sociaux ? *

* On soulève habituellement ces questions lors d’une deuxième entrevue ou au moment d’une offre d’emploi.

Simulation d’entrevue

Pour obtenir une simulation d'entrevue, veuillez vous présenter au Service des carrières afin de prendre rendez-vous avec un membre de notre équipe.

Haut de page