Histoire virtuelle

The Virtual Historian allows students to research and analyze historical documents and footage on key events in Canadian history to draw their own conclusions.
À la découverte du passé

Un logiciel permet aux étudiants de tirer leurs propres conclusions par l’analyse de documents et de courts-métrages historiques sur les événements qui ont jalonné l’histoire canadienne. 

Le « réflexe Google » est l’ennemi de la réflexion critique approfondie selon Stéphane Lévesque, professeur agrégé à la Faculté d’éducation. Les étudiants en histoire doivent se mettre dans la peau de détectives qui fouillent minutieusement des documents d’archives plutôt que de se fier aux moteurs de recherche.

Il y a dix ans, le professeur Lévesque créait L’historien virtuel, une bibliothèque virtuelle abritant des centaines de documents, photographies, films d’actualités et autres documents d’archives numériques. Plutôt que d’écouter un cours magistral, les étudiants peuvent découvrir l’histoire par eux-mêmes et voir le déroulement des grands événements historiques. Aujourd’hui, ce site bilingue comprend des modules sur la Guerre de 1812, la bataille des Plaines d’Abraham, les pensionnats autochtones, l’explosion d’Halifax, la vie des Juifs européens dans l’Allemagne nazie et bien d’autres sujets. Les professeurs peuvent y annoncer des leçons par les médias sociaux.

En tant que directeur du Laboratoire d’histoire virtuelle de l’Université d’Ottawa, Stéphane Lévesque utilise des méthodes complexes comme l’analyse des mouvements oculaires pour étudier de quelle façon les étudiants assimilent l’information, procurant ainsi aux enseignants de nouveaux outils de développement des compétences numériques. Il a créé le site parce que les études en pédagogie montrent que les étudiants apprennent et retiennent mieux le contenu de leçons interactives.

« Il s’agit d’un virage fondamental par rapport au processus cognitif, précise-t-il. Nous voulons que les étudiants découvrent les réponses. Il ne leur suffit pas de faire une recherche sur Google. L’histoire est comme une boussole dans l’espace-temps, mais elle n’est pas vraiment propre et claire. »

Le professeur Lévesque mène aussi de petites enquêtes de son côté, déclassifiant et numérisant les procès-verbaux de conseils de ministres des gouvernements du Canada et du Royaume-Uni datant de la crise d’octobre 1970, qui n’ont pas été rendus publics avant maintenant.

 

 

 

 

 

Besoins prioritaires de la Faculté d'éducation

Les donateurs qui contribuent 500 $ et plus sont membres de la Société Tabaret

Appuyer financièrement les priorités de la Faculté d’éducation.

Haut de page