Une entreprise en puissance

Lee Silverstone présente son invention à l’une de ses mentors, Catherine Geci du Garage Démarrage de l’Université l’Ottawa.
Gymtrack fait déjà sensation

Garage Démarrage a fourni à deux étudiants locaux un tremplin pour lancer Gymtrack.

Lee Silverstone, ancien de l’Université d’Ottawa et entrepreneur adore s’entraîner, mais il a vu la possibilité de rehausser son entraînement d’un cran en faisant passer la bonne vieille liste manuscrite d’exercices à l’ère numérique. Lee et son partenaire d’affaires Pablo Srugo ont eu l’idée de créer un produit qui permettrait aux gymnases d’offrir à leurs membres un suivi automatisé de leur entraînement grâce à un lecteur installé directement sur les stations d’exercice.

Y avait-il une demande pour un tel produit? « Dès qu’on a une idée, il faut sonder les clients potentiels », conseille Lee. Les deux entrepreneurs n’ont pas tardé à présenter leur idée à plus d’une vingtaine de centres d’entraînement d’Ottawa, qui se sont tous montrés intéressés.

Pour développer leur nouveau concept, Lee et Pablo ont fait appel au programme Garage Démarrage de l’Université d’Ottawa, une initiative du bureau Valorisation de la recherche et transfert de technologie. Le programme favorise l’entrepreneuriat chez les étudiants en leur offrant espaces, mentorat, formation, soutien et financement pour fonder une entreprise.

C’est à ce moment-là que les choses ont vraiment pris forme... et que les gros investissements ont commencé à se manifester.

« Garage Démarrage a fait une énorme différence dans notre cas. C’était la première injection de fonds externes dans la compagnie, et ça nous a donné la crédibilité qu’il fallait. Gymtrack n’aurait pas le vent dans les voiles aujourd’hui sans cet apport », affirme Lee.

Des investisseurs du Canada et d’ailleurs ont depuis injecté 2,5 millions de dollars dans Gymtrack. Lee Silverstone et son co-PDG Pablo Srugo comptent déjà plusieurs gymnases et centres d’entraînement d’Ottawa comme clients.

Fonds du Carrefour de l'entreprenariat de l'Université d'Ottawa

Les donateurs qui contribuent 500 $ et plus sont membres de la Société Tabaret

Soutenir financièrement les activités du Carrefour de l’entrepreneuriat de l’Université d’Ottawa.

Haut de page