Groupe sur les commotions cérébrales : « Éliminer l’attente »

Illustration d'une tête avec des rafales de lumière.
Une révolution des neurosciences

Innover pour offrir de meilleurs traitements

Le Groupe sur les commotions cérébrales de l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa

Le Groupe sur les commotions cérébrales de l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa (CCG-IRCuO) réunit des membres de la communauté (survivants, d’aidants naturels et de professionnels des services communautaires) et des chercheurs et cliniciens spécialistes des commotions cérébrales investis de la mission commune de répondre aux besoins croissants et pressants des personnes vivant avec les séquelles d’une commotion cérébrale. Le CCG-IRCuO a établi trois objectifs prioritaires pour remédier aux plus grandes difficultés : offrir des soins appropriés dans un délai raisonnable, prédire si la commotion cérébrale aura des symptômes chroniques et comprendre le moment optimal pour la reprise des activités.

Le CCG-IRCuO a été créé pour apporter des changements et pour aider les personnes ayant subi une commotion cérébrale à mieux naviguer dans un système beaucoup plus clair et accessible. Les commotions cérébrales peuvent affecter tout le monde, peu importe l’âge, et peuvent faire basculer une vie en un instant. Privées du soutien et des ressources appropriés, les victimes de ce trouble neurologique ont peu de chances de reprendre leurs activités quotidiennes. Le CCG-IRCuO s’est donné comme mission de changer la situation actuelle, de remédier aux problèmes les plus urgents et de rendre le système plus efficace.

Objectif premier – Faire avancer trois axes de recherche

1)      Éliminer l’attente

Mettre sur pied un système procurant aux patients, aux médecins de première ligne et aux urgentistes un accès immédiat à des informations pertinentes grâce à un portail Web interactif. Le système aura comme autres fonctionnalités l’identification et le triage précoces ainsi qu’un soutien aux patients en attente de voir un spécialiste par une infirmière-pivot.

2)      Repérer les personnes qui souffriront de symptômes persistants post-commotionnels

Raffiner les algorithmes prédictifs basés sur les symptômes et perfectionner les tests effectués sur les patients risquant de souffrir de symptômes plus sévères.

3)      Déterminer le moment optimal pour la reprise des activités quotidiennes

Mettre au point des tests plus précis permettant de détecter la présence persistante de lésions importantes. Offrir aux patients du soutien et des programmes individualisés pour favoriser la reprise rapide de leurs activités. 

Aidez-nous à éliminer l’attente!

Nous sollicitons votre soutien dans le but d’atteindre cet objectif primordial. Nous souhaitons ainsi améliorer la qualité de vie des personnes ayant subi une commotion cérébrale.

C’est en travaillant ensemble que nous ferons changer les choses. Avec votre soutien, nous mettrons au point de nouveaux outils et développerons de meilleurs traitements personnalisés. Notre objectif final est d’amasser un million de dollars d’ici 2020. Pour les donateurs, c’est une occasion de faire progresser la sensibilisation sur les commotions cérébrales, condition qui touche des milliers de personnes au Canada. Avec votre soutien, nous pourrons leur offrir les ressources nécessaires pour effectuer un vrai changement!

Groupe sur les commotions cérébrales à l'Institut de recherche sur le cerveau de l'Université d'Ottawa

Les donateurs qui contribuent 500 $ et plus sont membres de la Société Tabaret

Appuyer la recherche de pointe sur les commotions cérébrales effectuée à l'Institut de recherche sur le cerveau de l'Université d'Ottawa.

Haut de page