L’industrie et le milieu universitaire

Un auditoire écoute un présentateur avec de l’équipement scientifique en arrière-plan.
L’industrie et le milieu universitaire

Grâce à son statut d'établissement phare en recherche en photonique, l'Université d'Ottawa a reçu une bourse de 20 000 $ établie pour encourager l'innovation.

La photonique, l'étude des propriétés de la lumière et de ses interactions avec la matière, offre des possibilités presque infinies pour augmenter la précision du diagnostic médical, accélérer les communications, améliorer l'efficacité des cellules d'énergie solaire et la sécurité des moyens de transmission d'informations. Grâce à son statut d'établissement phare en recherche en photonique et de l'une des 10 meilleures universités à forte vocation de recherche, l'Université d'Ottawa était toute désignée pour recevoir une bourse annuelle de 20 000 $ établie par Xerox Canada pour encourager l'innovation dans ce domaine spécialisé qui ne cesse de prendre de l'importance.

La bourse, qui récompense des recherches menées au niveau du doctorat dans le domaine de la photonique ou des géosciences, permettra de renforcer les capacités de recherche dans le domaine en appuyant la formation de chercheurs hautement qualifiés, curieux et créatifs. « Tout investissement pour la recherche et le développement fera avancer nos capacités en ressources humaines et enrichira nos connaissances, en plus d'agrandir le bassin d'étudiants, et qui sait, d'employés, qui travailleront dans nos installations canadiennes de recherche et de développement », explique Sebastien Dignard, directeur général, services et marketing industriel chez Xerox.

Xerox compte parmi les 100 entreprises au Canada qui investissent le plus dans la recherche et le développement et, par conséquent, s'intéresse à l'application pratique de cette recherche. Ainsi, les découvertes en photonique des chercheurs de l'entreprise ont permis le développement d'un système sophistiqué d'identification par empreintes digitales, qui est utilisé par des autorités policières internationales.

Sebastien Dignard, un diplômé de l'Université d'Ottawa, se réjouit à l'idée que les professeurs, étudiants et boursiers postdoctoraux mèneront bientôt de la recherche pionnière au nouveau Complexe de recherche avancée de l'Université d'Ottawa, avec l'appui de Xerox. « Nous encourageons les établissements de recherche comme l'Université d'Ottawa à pousser plus loin et à poursuivre leurs investissements dans la recherche. Ce ne seront pas seulement l'Université et notre entreprise qui en bénéficieront, mais l'ensemble du pays. »

 

 

Fonds de recherche uOttawa

Les donateurs qui contribuent 500 $ et plus sont membres de la Société Tabaret

Appuyer financièrement les priorités de recherche de l'Université d'Ottawa détaillées dans le plan stratégique Destination 2020.

Haut de page