Avantages fiscaux

Vous pouvez obtenir un généreux crédit d’impôt sur vos impôts fédéral et provincial grâce au crédit d’impôt pour don de bienfaisance.

Vous pouvez obtenir un généreux crédit d’impôt sur vos impôts fédéral et provincial grâce au crédit d’impôt pour don de bienfaisance.

Pour des dons annuels totalisant moins de 200 $, vous recevrez un crédit d’impôt d’environ 15 cents pour chaque dollar versé sur votre impôt fédéral. Les dons qui totalisent plus de 200 $ vous donnent droit à environ 29 cents pour chaque dollar versé en don, pour la portion qui dépasse 200 $.

Le crédit d’impôt provincial varie d’une province à l’autre. En Ontario, un don de 1 000 $ donnerait droit à un crédit d’impôt fédéral de 262,00 $ et à un crédit d’impôt provincial d’environ 99,00 $, ce qui signifie que vous auriez 361,00 $ de moins d’impôt à payer pour l’année du don.

Les donateurs qui font un don pour la première fois (c.-à-d. que ni vous ni votre conjoint n’avez réclamé le crédit d’impôt pour don de bienfaisance après 2007) sont admissibles à un crédit additionnel de 25 % du gouvernement fédéral. Un résident de l’Ontario qui ferait un premier don de 1 000 $ profiterait alors d’un crédit d’impôt total d’environ 611,00 $ — soit plus de la moitié de la valeur du don.

Pour estimer votre crédit d’impôt, utilisez le Calculateur du crédit d’impôt pour don de bienfaisance sur le site de l’Agence du revenu du Canada

Nous vous invitons à consulter un conseiller financier agréé pour obtenir des conseils précis et adaptés à votre situation financière personnelle. 

Quelques renseignements additionnels sur les avantages fiscaux de vos dons

  • Une déduction pour dons de bienfaisance pouvant aller jusqu’à 75 % du revenu net (100 % pour les dons faits l’année du décès) y compris des dons testamentaires comme des legs).
  • Les personnes et les sociétés qui donnent des actions ou d’autres titres profitent d’un allègement fiscal sur le gain en capital.
  • Les dons de bienfaisance qui n’ont pas été inscrites au moment de produire la déclaration d’impôt peuvent être reportées jusqu’à cinq ans. Vous devez cependant déclarer les dons reportés d’une année antérieure avant ceux de l’année courante.
  • L'un ou l’autre conjoint peut déclarer un crédit d’impôt pour don de bienfaisance, peu importe le nom qui figure sur le reçu pour fin d’impôt.
Haut de page