La régénération après l’AVC

MRI scans of the human brain
Une révolution des neurosciences

Innover pour offrir de meilleurs traitements

La régénération est une avenue très prometteuse pour le traitement des accidents vasculaires cérébraux (AVC), la troisième cause de décès en importance au Canada. À l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa (IRCuO), une vaste équipe de chercheurs s’intéresse aux capacités de régénération du cerveau ayant subi un AVC. Il s’agit là d’un programme unique au monde, où science pure et intervention clinique s’allient en quête de nouveaux moyens pour promouvoir la récupération et la régénération dans les heures et les jours qui suivent l’AVC.

La recherche sur l'AVC à l'IRCuO est de vaste portée et comprend les volets suivants :

  • la compréhension des mécanismes des lésions
  • la régénération
  • la dépression suite à un AVC
  • la fonction synaptique
  • le rétablissement.

L'IRCuO mène également un certain nombre d'initiatives touchant les AVC, dont :

Études fondamentales en réparation des lésions cérébrales causées par l'AVC

Les percées de la dernière décennie ont rehaussé notre compréhension des changements moléculaires qui contribuent au rétablissement du patient après un AVC. L'IRCuO souhaite intégrer la recherche clinique et fondamentale à des interventions précoces qui favoriseront un rétablissement complet.

Nous nous pencherons sur d'importantes questions comme la façon dont un AVC altère les circuits cérébraux et la fonction synaptique, ainsi que l'effet des stratégies protectrices et réparatrices sur la nature dynamique des lésions.

Interventions précoces pour la réadaptation des victimes d'AVC

Nous avons mis en place un programme de recherche coordonné qui réunira neurologues spécialistes de l'AVC aigu, psychiatres, physiatres, neuroradiologues et spécialistes de la réadaptation afin d'optimiser le rétablissement après un AVC. Un des projets examinera la possibilité d'accélérer ce rétablissement par une combinaison d'activités de réadaptation précoce et d'exercice pendant la période d'hospitalisation. Une autre étude utilisera la tablette électronique pour détecter les premiers signes de la dépression chez les patients et leur offrir de la thérapie cognitivo comportementale en plus du traitement pharmacologique habituel.

Dans le cadre de ces études, la réadaptation et le traitement de la dépression commenceront à l'hôpital, durant cette période critique où il est encore possible d'influer favorablement sur les mécanismes d'autoréparation et de réorganisation du cerveau par des interventions thérapeutiques. L'initiative pourrait avoir un impact marquant sur la qualité de vie des victimes d'AVC.

Initiative sur les accidents vasculaires cérébraux à l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa

Les donateurs qui contribuent 500 $ et plus sont membres de la Société Tabaret

Appuyer la recherche de pointe sur les accidents vasculaires cérébraux effectuée à l'Institut de recherche sur le cerveau de l'Université d'Ottawa.

Haut de page