David Graham - Vice-recteur aux études

David Graham, Vice-recteur aux études

David Graham occupe le poste de vice-recteur aux études depuis le 1er mai 2017.

Biographie :

David Graham (B.A., Saskatchewan; M.A., Ph.D., Western) est professeur émérite de littérature française à l’Université Concordia (Montréal), où il a été doyen des Arts et des Sciences (2005–2008), provost et vice-président aux études (2008–2012) et enfin, conseiller principal du président en matière de stratégie internationale (2012–2014) avant de prendre sa retraite en 2015. Il avait auparavant occupé des postes de professeur et d’administrateur à l’Université Memorial de Terre-Neuve, où il a été directeur du département de français et d’espagnol (1986–1992; 1999–2002) et doyen de la Faculté des arts (2002-2005). De plus, il a rempli la fonction de coordonnateur du Congrès des sociétés savantes (précurseur du Congrès des sciences humaines) en 1996-1997. Au cours de sa carrière, il a fait partie de nombreuses organisations sur le plan régional et national, y compris le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada à titre de membre du groupe de travail sur l’avenir des humanités et de président des comités d’évaluation des subventions ordinaires et des subventions à grande échelle. Il reste actif comme consultant et animateur d’atelier en matière de leadership et de gestion en enseignement supérieur. En 2015-2016, il a passé du temps en Afrique de l’Est comme membre d’une équipe de consultation financée par la Banque mondiale pour conseiller le gouvernement de la Tanzanie au sujet de l’établissement d’études supérieures à Arusha. Il s’intéresse particulièrement aux relations de travail universitaires, au perfectionnement en leadership, au dialogue entre les cultures universitaires et administratives, à la planification stratégique et à la gouvernance universitaire.

Les intérêts de recherche du professeur Graham portent sur les ouvrages illustrés du début de l’époque moderne, et surtout le livre d’emblèmes, un domaine dans lequel il a mené les premiers efforts de numérisation. Toujours dans ce domaine, il a agi à titre de consultant et de lecteur critique dans le cadre d’importants projets, notamment le Glasgow University Emblem Project et Emblemática Online. Il a donné des conférences et publié maints articles sur l’étude des emblèmes, en particulier sur l’évolution de la théorie et la pratique de l’emblème; les genres connexes, y compris les bestiaires et l’histoire naturelle illustrée; et la progression de l’emblème vers de nouveaux contextes, allant de l’impression à l’espace architectural ou du domaine public au privé. M. Graham a occupé le poste de rédacteur en chef de la revue à comité de lecture Emblemática pendant six ans et y demeure engagé en tant que rédacteur émérite. Il est membre actif d’autres comités de rédaction et conseils d’administration internationaux, y compris ceux de Glasgow Emblem Studies et d’Imago, et il siège au comité exécutif de la Society for Emblem Studies, dont il publie la Newsletter semestrielle. Il a récemment conclu plusieurs années de service auprès du conseil d’administration du Fonds de recherche du Québec – Société et culture, et il achève son mandat de trésorier auprès du conseil d’administration de la Fédération des écrivaines et écrivains du Québec. Parmi ses publications les plus récentes, on citera : « Preface, Prescription, and Principle: The Early Development of Vernacular Emblem Proto-theory in France », Janus, vol. 6, 2017, 31 p. (http://www.janusdigital.es/articulo.htm?id=79); « “Piece out our imperfections with your thoughts”: Lessons from the History of Emblem Studies », Emblematica, vol. 22, p. 1–42; « Claude-François Ménestrier: The Founder of “Early Modern Grounded Theory” », dans Jesuit Image Theory (Wietse de Boer, Karl A. E. Enenkel et Walter S. Melion), Leiden, Éd. Brill, 2016, p. 125–144; « Definición, clasificación, sofisticación: Raíces históricas, estado actual y perspectivas de futuro de los estudios sobre emblemática » (trad. Sagrario López Poza), Insula : Revista de letras y ciencias humanas, no 833, 2016, p. 2–7).

Rôle :

Le vice-recteur aux études, en collaboration avec les doyens des facultés, détermine les grandes orientations scolaires de l'Université, voit à l'élaboration et à l'évaluation continue des programmes, assure le recrutement et la rétention des professeurs, établit les stratégies de recrutement étudiant.

Le vice-recteur aux études est responsable des 10 facultés et de leurs constituantes (programmes, départements et écoles), ainsi que du réseau des bibliothèques. Son portefeuille comprend aussi un certain nombre d'unités ou de services scolaires qui peuvent contribuer au succès de l'expérience universitaire des étudiants ou qui sont pertinents à la vie professorale.  Il  a également la responsabilité des secteurs stratégiques touchant au mandat francophone de l’institution.

Le vice-recteur aux études est le premier cadre après le recteur, et il remplace cette personne en son absence ou lorsque le poste de recteur est vacant.

Haut de page