Un campus solidement lié aux institutions fédérales

Publié le vendredi 28 avril 2017

Par Johanne Adam

Saviez-vous que la résidence Thompson porte le nom d’un ancien premier ministre du Canada? Et que le pavillon Vanier a été nommé en l’honneur du premier gouverneur général francophone au pays? Quant au pavillon Fauteux, il rend hommage à un ancien juge en chef de la Cour suprême.

Depuis la Confédération du Canada, l’Université d’Ottawa entretient des liens étroits avec des personnalités marquantes des pouvoirs publics. Plusieurs d’entre elles figurent d’ailleurs parmi nos diplômés.

Le très honorable sir John Sparrow David Thompson, premier ministre du Canada de 1892 à 1894. La résidence Thompson a été nommée en son honneur. Photo:William James Topley / Bibliothèque et Archives Canada, PA-025749 

Michel Prévost, archiviste en chef de l’Université, invite le public à découvrir les liens qui se sont tissés à travers le temps entre le campus et les institutions fédérales, lors d’une visite guidée qui se déroulera à l’occasion de la Semaine des diplômés. Cette tournée du campus a été organisée tout spécialement pour commémorer le 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

« Certains visiteurs seront étonnés d’apprendre que l’ancien premier ministre Paul Martin a étudié à l’école secondaire de l’Université, de laquelle il a reçu son diplôme en 1956 », souligne l’archiviste, qui rappelle que cette école était alors située au pavillon Tabaret. « Sir Wilfrid Laurier, le premier francophone à devenir premier ministre du Canada, a pour sa part fréquenté une ancienne chapelle de l’Université après l’incendie qui a détruit l’église Sacré-Cœur en 1907. » En revanche, « contrairement à ce qui a longtemps été véhiculé, sir Hector-Louis Langevin, l’un des Pères de la Confédération, n’a jamais habité au 147, rue Séraphin-Marion. »

Les visites auront lieu le vendredi 5 mai. La tournée en anglais débutera à 10 h et la tournée en français à 14 h. Dans les deux cas, le départ se fera devant le pavillon Tabaret.

Une visite identique sera réalisée le dimanche 7 mai à 13 h, en français, lors de la Promenade de Jane.

Haut de page