Des diplômés bonifient le programme de football des Gee-Gees

Publié le mercredi 19 avril 2017

Des hommes vêtus de chandails identiques sont réunis en rangées sur un terrain de football.

Les membres de l’équipe de football des Gee-Gees de 1980 étaient réunis à l’occasion du match Panda de 2015, au stade de la Place TD d’Ottawa. Photo : Steven Drover

Par Linda Scales

En modernisant le vestiaire des joueurs et en fournissant à ceux-ci de la nourriture pendant le camp d’entraînement, des diplômés ont donné un fier coup de main au programme de football des Gee-Gees, qui célèbre cette année son 136e anniversaire. Véritable bénédiction aux yeux des membres de l’équipe et des entraîneurs, ces contributions seront également bénéfiques au recrutement d’étudiants-athlètes.

« On parle souvent des Gee-Gees comme d’une famille soudée sur de multiples générations », affirme Ty Cranston, étudiant-athlète et membre de l’équipe de football de l’Université d’Ottawa. « Lorsqu’on reçoit ce type d’aide financière et d’investissement, on comprend qu’on appartient à quelque chose qui nous dépasse. »

Fonds alimentaire des Gee-Gees (1980)

Chaque année, à la mi-août, les Gee-Gees organisent un camp d’entraînement où les joueurs rivalisent d’ardeur pendant deux semaines pour se tailler une place au sein de l’équipe. Il s’agit d’un passage obligé où chacun doit se dépasser physiquement sur le terrain pendant de nombreuses heures et assister à des rencontres d’équipe. Et la nourriture est une composante essentielle de ce programme.

« Notre santé et notre moral passent par l’estomac, soutient Ty Cranston. Il n’y a rien de tel que la nourriture pour faire le bonheur de 110 joueurs de football. »

Regarni chaque année, le Fonds alimentaire des Gee-Gees de 1980 tient son nom de l’équipe de diplômés qui a mis le fonds sur pied en 2016. Comme le programme de football doit débourser d’importantes sommes pour nourrir les joueurs, les membres de l’équipe de 1980 – qui a remporté l’Atlantic Bowl – ont créé le fonds alimentaire pour les Gee-Gees, l’une des premières équipes universitaires à avoir vu le jour au Canada. Le personnel de l’équipe travaille en collaboration avec un diététiste pour fournir des repas aux étudiants-athlètes pendant le camp d’entraînement, en plus d’organiser certaines activités telles qu’un barbecue à volonté pour les joueurs, les parents, le personnel de l’équipe et les donateurs.

« Bon nombre de membres de l’équipe de 1980 cherchaient à donner au suivant », explique Craig Walker, B.Soc.Sc. 1989 (science économique), propriétaire de l’entreprise Tippets Records Management à Toronto. « Le programme alimentaire est une initiative tangible. Nous étions d’avis qu’en contribuant au bien-être nutritionnel des joueurs pendant leur camp d’entraînement et tout au long de la saison, nous jouerions un rôle dans la réussite globale du programme de football. »


L’étudiant-athlète Ty Cranston est un membre actuel de l’équipe de football des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. Photo : Gord Weber

Modernisation du vestiaire

Selon Steven Drover, gestionnaire du développement au Service des sports, le vestiaire de l’équipe de football ne payait pas de mine. En plus de ne pas protéger adéquatement les effets personnels des joueurs, les installations en piètre état nuisaient aux efforts de recrutement du programme de football des Gee-Gees. Comme les étudiants-athlètes potentiels comparent les infrastructures de l’Université d’Ottawa à celles d’autres universités, le vestiaire créait une ombre au tableau que l’on souhaitait brosser.

Hier encore, le vestiaire du campus Lees – qui accueille le terrain des Gee-Gees, au sud du campus principal de l’Université d’Ottawa – n’était muni que de quelques casiers et de crochets; les premiers étant réservés aux vétérans de l’équipe, les nouveaux devaient se satisfaire du reste.

Le vestiaire disposera désormais de casiers munis de ports USB pour le chargement d’appareils électroniques, de même que de boîtiers de sécurité pour les objets de valeur; la pièce sera aussi rehaussée d’articles aux couleurs de l’équipe. Ces rénovations ont été rendues possibles grâce à la générosité et à l’enthousiasme de diplômés et de partisans qui ont aidé l’Université à amasser 55 000 $ à l’occasion de la journée Mardi je donne, une activité annuelle qui se déroule pendant 24 heures à la fin novembre. L’Université a égalé les sommes amassées à cette occasion – y compris un don versé à l’équipe par les joueurs eux-mêmes. D’autres appuis non financiers ont également été offerts par les entreprises appartenant à des anciens.

Le dévoilement officiel du nouveau vestiaire aura lieu avant le souper Touchdown, le samedi 29 avril, une tradition annuelle qui s’inscrit dans le cadre de la Semaine des diplômés de l’Université d’Ottawa.

Pour les joueurs de l’équipe actuelle, la modernisation du vestiaire et le fonds alimentaire « démontrent toute la fierté que ressentent encore les diplômés à l’égard du programme, même si leur passage remonte à il y a 10, 15, 20 ou 30 ans », affirme Ty Cranston, qui endossera l’uniforme des Gee-Gees pendant encore une saison avant de recevoir son diplôme. « C’est un investissement pour les joueurs et pour la génération à venir. »

Haut de page