Les dons du personnel appuient la persévérance étudiante

Publié le mercredi 4 avril 2018

 à gauche, un homme avec les mots « Je donne »; à droite, une femme avec le mot « Merci ».

Par Linda Scales

« Les bourses nous aident beaucoup. Il est bon de voir que tout l’effort que nous mettons dans nos études peut être récompensé. » – Bianca Jeanveaux, étudiante de quatrième année au baccalauréat intégré en arts et éducation.

Une bourse peut mener à la concrétisation d’un grand rêve. Prenons par exemple Bianca Jeanveaux, une étudiante de 22 ans originaire de Gatineau qui aspire à devenir enseignante. Grâce au Programme de dons des employés de l’Université d’Ottawa, son rêve est maintenant à portée de main. Ce printemps, l’étudiante obtiendra son diplôme du programme de didactique des langues secondes, administré conjointement par la Faculté des arts et la Faculté d’éducation. Elle compte ensuite poursuivre ici même un programme de maîtrise en éducation de deux ans.

« Je savais que je voulais devenir enseignante, et dès que j’ai appris qu’il y avait un programme de didactique du français langue seconde, j’ai voulu étudier à l’Université d’Ottawa, » déclare Bianca, qui espère enseigner au niveau collégial ou universitaire.

Bianca Jeanveaux a été récipiendaire de trois bourses au mérite de l’Université d’Ottawa, lesquelles sont remises chaque semestre à des étudiantes et étudiants de premier cycle qui ont fait preuve d’excellence scolaire. Depuis 2016, ces bourses sont financées par l’Université et des donateurs privés qui choisissent notamment d’appuyer le Programme de dons des employés.

« Toucher ces bourses me permet d’accorder plus de temps à mes études, car je n’aurai pas à passer autant de temps au travail, » commente la boursière, qui travaille à temps partiel au Bureau des relations avec les diplômés de la Faculté des arts. « C’est encourageant de savoir que l’Université donne un coup de pouce aux étudiants qui obtiennent de bons résultats. »

Investir dans la société

Guillaume Cossette, employé de l’Université d’Ottawa, garde un bon souvenir de la bourse qu’il a reçue pendant ses études universitaires. « Ça a rehaussé la qualité de ma vie d’étudiant, atténué mon stress et renforcé mon estime de moi, me faisant ressentir une certaine fierté, » relate celui qui est aujourd’hui chef du marketing, de la communication et du développement à la Faculté des arts. « Il y avait aussi cette impression que quelqu’un avait confiance en moi. C’était très encourageant. »

Aujourd’hui, il siège de façon bénévole au cabinet de la campagne; ses premières contributions au Programme de dons des employés remontent toutefois à 2013, peu après qu’il a commencé à travailler à l’Université d’Ottawa. « Pour moi, c’est une question de faire partie d’une communauté, de quelque chose de plus grand que soi-même, affirme-t-il. Les étudiants sont la raison même pour laquelle mon travail est si intéressant. Ils sont au cœur de nos activités. Investir dans nos étudiants, ce sera toujours une formule gagnante pour la société. »

Le Programme de dons des employés joue un rôle déterminant dans la campagne Défier les conventions de l’Université d’Ottawa. Chaque jour, les professeurs, les employés et les retraités de l’Université d’Ottawa consacrent temps et énergie à aider les étudiants à réaliser leurs ambitions. Les employés peuvent faire un don en se connectant à VirtuO.

Haut de page