Renforcer le tissu social par l’éducation

Publié le mardi 12 décembre 2017

La coordonnatrice de DU remet un certificat à Fern Beauvais lors de la cérémonie de remise des diplômes.

Fern Beauvais reçoit son certificat des mains d’Aneesha Sidhu, la coordonnatrice de DU, lors de la cérémonie de remise des diplômes qui s’est tenue au début de décembre à l’Université d’Ottawa. Photos : Bonnie Findley

Par Linda Scales

Les personnes qui étudient à l’Université d’Ottawa ont bien des raisons de vouloir apprendre. C’est aussi le cas des nombreux diplômés de Discovery University, un programme unique, animé et inspirant que la Mission d’Ottawa offre depuis 2005 en partenariat avec l’Université d’Ottawa.

Discovery University (DU) permet à des personnes à faible revenu de différents niveaux de scolarité de suivre gratuitement des cours universitaires non crédités. Le programme, qui s’adresse aux 18 ans et plus, réduit l’isolement associé à la pauvreté, peu importe où les gens habitent.

La Mission d'Ottawa  travaille au service des itinérants d’Ottawa depuis 1906 en leur fournissant abri et vêtements, une possibilité d’acquérir des compétences et, surtout, de l’espoir. Elle est située sur la rue Waller, à deux pas du campus principal de l’Université d’Ottawa.

Jasmin Lee et le professeur J. Z. Garrod lors de la cérémonie de remise des diplômes de DU.

Jasmin Lee, qui a suivi le cours Sociology through Stand-up du professeur J. Z. Garrod de l’Université Carleton, montre son certificat lors de la cérémonie de remise des diplômes de DU le 8 décembre 2017.

Chaque année à l’automne et au début de l’hiver, DU offre trois cours de niveau universitaire à l’Université d’Ottawa. L’Université Carleton, l’Université Saint-Paul et l’Université d’Ottawa fournissent chacun un professeur. DU propose surtout des cours en sciences sociales et humaines. D’autres cours d’intérêt général, comme la création littéraire, sont aussi mis de l’avant au printemps.

L’éventail de cours change fréquemment, selon les demandes des étudiants de DU, qui sont nombreux à se réinscrire année après année. Rosalie Favell, photographe accomplie d’origine métisse (crie et anglaise) et professeure à la leçon à l’Université, vient tout juste de donner son cours de photo numérique pour la quatrième fois.

Le cours de dix semaines se déroule le jeudi après-midi dans l’un des laboratoires numériques du Département d’arts visuels. Rosalie Favell rencontre également ses étudiants le mercredi après-midi pour des randonnées photo. En soirée, les participants de DU se réunissent pour un repas et une discussion de groupe à l’église unie St. Paul’s-Eastern, une autre voisine de l’Université d’Ottawa, sise sur la rue Daly.

« Ces étudiants apportent une touche chaleureuse et humaine au cours. C’est très gratifiant pour moi d’interagir avec eux, dit Rosalie Favell. Beaucoup d’entre eux sont des gens accomplis dont la vie a basculé après un revers de fortune. »

Le travail scolaire aide à « réduire l’isolement social associé à la pauvreté », explique Aneesha Sidhu, la coordonnatrice de DU à la Mission d’Ottawa. « C’est aussi une occasion de se faire des amis, de discuter et d’apprendre. »

« Le programme facilite également la transition pour sortir de l’itinérance », poursuit-elle, en indiquant que certains diplômés de DU ont par la suite entrepris des études supérieures.

Lors d’une cérémonie à la Faculté des sciences sociales le 8 décembre, environ 60 étudiants et étudiantes ont reçu un certificat pour les cours qu’ils avaient suivis à l’automne. Le recteur Jacques Frémont s’est adressé aux diplômés en leur rappelant qu’ils faisaient eux aussi partie de la communauté universitaire.


Une généreuse personne a fait don de 10 caméras numériques à la Mission d’Ottawa en janvier 2015. Les étudiants se les partagent durant leurs randonnées photo avec leur professeure, Rosalie Favell.

Un autobus d’OC Transpo circule sur une rue du campus alors que des piétons attendent pour traverser.

Cette photo intitulée Campus Life a été prise sur le campus de l’Université d’Ottawa par un diplômé de la plus récente cohorte du cours de photographie numérique. Photo : Joel

Plusieurs guêpes sont agglutinées autour d’un fruit.

Cette photo de guêpes intitulée Sweet Tooth a été prise par une diplômée de la plus récente cohorte de DU. Photo : Arielle

 

Haut de page