Des résolutions durables à l’Université d’Ottawa

Publié le mercredi 20 décembre 2017

Quatre étudiants de l’Université d’Ottawa tiennent chacun un feu de bengale formant le nombre 2018.

 

Par Linda Scales

Il n’est pas trop tard pour faire des résolutions de nouvelle année. Pour vous aider, La Gazette vous propose quelques idées qui sont réalisables ici même sur le campus.

Les résolutions traduisent l’aspiration que nous avons de nous améliorer. Assurez votre succès en choisissant un but qui compte pour vous, puis élaborez un plan par écrit selon le système des objectifs S.M.A.R.T. (Spécifique. Mesurable. Atteignable. Réaliste. Temporellement défini.) Soyez patient envers vous-même, car vous êtes capable!

Vous désirez vous améliorer comme personne?

Pour se sentir mieux, rien de tel que d’accomplir des gestes désintéressés. Le Centre Michaëlle-Jean pour l’engagement mondial et communautaire peut vous aider à trouver des possibilités de bénévolat communautaire qui revêtent une importance particulière pour vous. Renseignez-vous sur les séances d’information qui seront offertes en janvier à cet égard, en visitant la page Facebook du Centre. Suivez le Centre sur Twitter et Instagram aussi pour découvrir des occasions de bénévolat.

Vous aimeriez vous mettre en forme?

D’abord, décidez ce qu’« en forme » veut dire pour vous. Puis, songez aux activités auxquelles vous prenez plaisir. Le Service des sports vous propose une panoplie d’activités sportives ou récréatives, dont plusieurs qui commencent à la mi-janvier. Par exemple, si vous voulez développer vos muscles, apprenez à bien exécuter les trois piliers de tout programme d’haltérophilie. Ou, si vous préférez les mouvements créatifs, pourquoi ne pas vous essayer à la danse contemporaine?

Vous voulez apprendre à mieux parler l’anglais (ou le français)?

L’Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB) s’est donné pour mission d’encourager les gens à oser parler dans leur seconde langue officielle en dehors de la salle de classe. Cette Initiative de prise de risques linguistiques reprendra fin janvier. Destinée en principe aux étudiants, elle offre cependant un passeport de prise de risques linguistiques que toute personne désirant participer peut télécharger. L’ILOB propose aussi des cours de langue seconde si vous préférez un programme structuré.

Vous avez envie d’apprendre à cuisiner?

Si vous mangez souvent au restaurant, cela pèse sans doute lourd sur votre portefeuille. Pour économiser des sous, pourquoi ne pas découvrir le chef qui sommeille en vous? En plus, vous mangerez plus sain. Heureusement, apprendre à cuisiner n’est pas sorcier. La République populaire du délice, initiative menée par des étudiants, vous invite à participer à la préparation de plats – une façon toute simple de développer vos talents culinaires. Tous les mercredis à partir de 9 h, dans la cuisine du salon Déjà Vu (deuxième étage du pavillon Morisset). Tout le monde est bienvenu!

Vous recherchez de la gaieté tout simplement?

Enfin, si la morosité des journées hivernales commence à vous gagner, une bonne dose de gaieté vous fera le plus grand bien. L’humoriste Jessica Holmes nous régalera d’une prestation le lundi 22 janvier dans le cadre de notre Semaine du mieux-être 2018. D’autres activités excellentes pour vous remonter le moral sont la zoothérapie et la méditation guidée, pour n’en nommer que quelques-unes parmi une grande variété.

Écrivez-nous pour nous raconter quelle manière vous avez trouvée pour accomplir vos résolutions sur le campus.

 

Un chiot assis sur un carrelage lève son regard vers l’objectif.

Pour vous aider dans votre résolution de ressentir plus de bonheur, le programme de zoothérapie de l’Université d’Ottawa vous propose la compagnie de ses chiens, que vous retrouverez également lors de la Semaine du mieux-être 2018. Photo par : Jairo Alzate

 

Haut de page