Notre richesse

Enseigner, c'est apprendre deux fois.
Diriger, c'est explorer de nouvelles voies.

Diriger une unité scolaire, c’est avoir une influence considérable sur l’avenir de notre université.

Le leadership pose des défis particuliers dans le monde universitaire, milieu où l’autonomie, l’esprit critique et la liberté d’expression sont encouragés et valorisés. Il est alors facile d’imaginer les difficultés auxquelles sont confrontés nos leaders scolaires lorsqu’ils tentent de promouvoir une vision commune, des objectifs collectifs et un climat de collégialité. À ces défis il faut ajouter les contraintes associées à la complexité de la structure universitaire et de ses modes de fonctionnement ainsi qu’à la tradition d’auto gérance qui la caractérise.

Au cours de leur carrière, les professeurs et professeures peuvent être appelés à assumer des fonctions de leadership, que ce soit à la tête des départements et des facultés, à la présidence ou au sein de différents comités, ou dans des activités savantes, par exemple la direction d’un groupe de recherche ou d’un organisme disciplinaire. Ces activités sont le plus souvent liées à la fonction de service à la communauté universitaire, partie intégrante de la vie d’un professeur. Elles sont aussi des occasions de développement et d’épanouissement personnel très gratifiantes. Ces responsabilités permettent aux individus de participer à l’avancement de l’institution, d’infléchir son avenir, de faire la promotion de valeurs importantes, de se valoriser par leur engagement.

Reconnaissant l’importance de leur contribution, l’Université d’Ottawa s’est questionnée sur les moyens de mieux outiller ses leaders scolaires pour leur faciliter la tâche. Elle a cherché à savoir comment appuyer ceux et celles qui jouent ce rôle crucial d’agents de changement et de développement. À l’automne 2003, un groupe de travail a été formé afin de se pencher sur la question de la formation des leaders scolaires actuels et de la préparation de la relève. Après avoir recensé les pratiques d’une douzaine d’universités canadiennes, consulté des experts-conseils et procédé à un remue-méninges avec des membres de la communauté universitaire, ce groupe recommandait la création du Centre de leadership scolaire.

Depuis 2005, plusieurs centaines de personnes ont participé à l’une ou l’autre des sessions qui ont été offertes. Les commentaires reçus sont très positifs. Des activités sont offertes en fonction d’un calendrier annuel disponible sur ce site. L’Université souhaite ainsi démontrer son engagement envers les leaders scolaires en leur permettant de mettre en valeur et de parfaire leurs habiletés de rassembleur ou rassembleuse, de développeur ou développeuse et de meneur ou meneuse.

Haut de page