Fraude en matière de logement

Signaler un crime

Si vous pensez être victime d’une tentative de fraude ou si vous on vous a escroqué de l’argent, signalez la fraude au Centre antifraude du Canada.

Signes avant-coureurs des escroqueries en matière de location

Source : Agence de la consommation en matière financière du Canada, 2014

  • Les taux de location sont nettement moins élevés que les taux courants du marché.
  • Des locateurs qui exigent que vous fassiez un dépôt sur-le-champ sans qu’un contrat de location en bonne et due forme ait été conclu ou lorsque la date d’emménagement est assez éloignée. Ils pourraient vous faire visiter un appartement auquel ils ont accès d’une manière ou d’une autre, mais qui en réalité n’est pas à louer.
  • Des locateurs ou propriétaires qui sont à l’extérieur du pays et vous demandent de leur verser un dépôt de garantie par virement avant de vous envoyer la clé du logement.
  • Une personne qui accepte de vous louer un logement sans même vous rencontrer ou procéder à une vérification de vos antécédents.
  • Des liens fournis dans des courriels qui vous dirigent vers des sites Web qui vous demandent de fournir des renseignements personnels et/ou financiers. Ce sont habituellement des courriels hameçons qui vous exposent à la fraude financière.
  • Des annonces accompagnées de photos uniquement de l’extérieur de la propriété, ou de photos qui ne correspondent pas à la véritable propriété.

Conseils pour les locataires

  • Cherchez l’adresse courriel ou le numéro de téléphone dans Google – vous serez surpris des résultats.
  • Cherchez dans Google une phrase utilisée dans le courriel.
  • Le prix du loyer semble irréaliste?  Comparez avec les loyers demandés dans les environs. Souvent les fraudeurs attirent leurs victimes avec des prix trop bas.
  • Votre correspondant est-il vraiment le propriétaire ou le gestionnaire? Seuls le propriétaire et le gestionnaire de l`immeuble ont le pouvoir de louer l’appartement.  Il peut y avoir des exceptions à cette règle, mais c’est rare.

Conseils pour les propriétaires

  • Les communications se font-elles uniquement par courriel ? La police conseille d’être très prudent lorsque quelqu’un vous contacte uniquement par courriel.
  • Vérifier les paiements. Assurez-vous auprès de votre institution financière de la validité de tout paiement fait à l’avance.
  • Paiements excédentaires.  N’acceptez jamais de transférer de l’argent à un tiers.
  • Faites attention durant le « festival de la sous-location ».  Les fraudes sont plus fréquentes vers la fin d’une session universitaire, car de nombreux étudiants tentent de sous-louer leur appartement.  Soyez très prudent durant cette période.

Scénarios

Les fraudes liées au logement prennent toutes sortes de formes; voici les trois scénarios les plus fréquents.

Scénario 1

L’escroc se fait passer pour un propriétaire sur des sites comme Craigslist ou Kijiji.  Prétextant qu’il est hors du pays, il exige un dépôt pour la location de l’appartement, généralement par transfert bancaire. La victime se rend compte, souvent au moment du déménagement, que le logement n’est pas disponible ou pire, qu’il n’existe pas. L’argent a déjà été encaissé et la victime ne peut pas le récupérer.

Scénario 2

L’escroc trouve un moyen d’avoir accès à un logement et le fait visiter en prétendant en être le propriétaire ou l’agent du propriétaire. Il exige alors un dépôt immédiat pour assurer la réservation pour une date ultérieure.  Ce n’est qu’au moment du déménagement que la victime se rend compte que le logement lui a été réservé sous de fausses représentations.  Il n’est souvent pas le seul à s’être fait avoir pour le même logement.  

Scénario 3

L’escroc se magasine un logement locatif par Internet. Il entre en contact avec les propriétaires par courriel uniquement.  Prétextant se trouver hors de la région, il offre d’envoyer un chèque d’un montant bien supérieur à ce qui est exigé pour réserver le logement et demande de rembourser l’excédent à une tierce personne. Le propriétaire sera peu de temps après avisé par sa banque que le chèque était faux et qu’il se trouve maintenant responsable de couvrir la somme en cause.

Scénario 4

Même scénario que le précédent, à la différence que la personne vous offrira de déposer de l'argent dans votre compte de carte de crédit. Pour cela elle vous demandera de lui transmettre le numéro de votre carte. C'est à ne pas faire.  

Haut de page