ANNAN, Kofi

Article

Citation

Please note: Citations appear in the language in which they were delivered.

Madame le Chancelier,

Excellences, distingués invités, Mesdames, Messieurs

Nous avons le privilège d'honorer aujourd'hui le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, Monsieur Kofi Annan, en lui conférant un doctorat honorifique.Par ce geste, l'Université d'Ottawa veut souligner son engagement soutenu à la cause de la paix et du développement.

Diplomate et premier fonctionnaire des Nations Unies, le Secrétaire général est l'incarnation de ses idéaux et le porte-parole des peuples du monde, en particulier ceux qui sont défavorisés et vulnérables.À l'ère de la mondialisation, ce rôle a pris une importance capitale, et l'homme qui l'assume s'avère à la hauteur de la tâche.

Élu une première fois en janvier 1997, le premier Secrétaire général à sortir des rangs du personnel des Nations Unies est réélu par l'Assemblée générale en juin 2001, sur recommandation du Conseil de sécurité et par acclamation; son mandat prend fin en décembre 2006.

As soon as he took over his duties, Mr. Annan introduced reforms to improve the coherence and co-ordination of the UN's actions and to allow it to adapt to the new reality of globalization. In addition to his other priorities, including in particular respect for human rights, the rule of law, and the universal values of equality, tolerance and human dignity, Kofi Annan took on the mission of "bringing the United Nations closer to the people", as he put it, and making it an effective catalyst for change and interactive co-ordination in fostering collective action on a global scale.

In order to provide support for these reforms and assistance in assuming his heavy responsibilities, Mr. Annan created the position of Deputy Secretary-General in 1997, a position that has been filled by a Canadian, Louise Fréchette. As well, Canada's presence at UN headquarters will soon be enriched by the appointment of another eminent Canadian, Madam Justice Louise Arbour, as UN High Commissioner for Human Rights.

Kofi Annan naît au Ghana en 1938.Il étudie d'abord à l'Université scientifique et technologique de Kumasi, obtient ensuite une licence en économie au Macalester College, à St. Paul (Minnesota) avant de faire des études de troisième cycle en économie à l'Institut universitaire des hautes études internationales, à Genève.Il détient également une maîtrise en sciences de gestion du Massachusetts Institute of Technology.

M. Annan entre aux Nations Unies en 1962, en qualité de fonctionnaire de l'Organisation mondiale de la santé, à Genève. Au cours de sa carrière, il travaille notamment pour la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, la Force d'urgence des Nations Unies et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.Puis, au Siège de l'ONU, il est successivement Sous-Secrétaire général à la gestion des ressources humaines, Coordonnateur pour les questions de sécurité, Sous-Secrétaire général à la planification des programmes, au budget et à la comptabilité, et Contrôleur.

Ses efforts soutenus et ses initiatives en faveur de la paix ont été récompensés le 10 décembre 2001, lorsque M. Annan a reçu le prix Nobel de la paix.

Le Secrétaire général est également très actif sur le plan du développement.

En 2000, dans son rapport intitulé *Nous les peuples: le rôle des Nations Unies au XXIe siècle+, Kofi Annana invité les États membres à s'engager en faveur de l'élimination de la pauvreté et de l'inégalité, l'amélioration de l'éducation (pour lui, * la connaissance a toujours été la clef du développement humain +), la réduction du VIH/SIDA (qu'il décrit comme une priorité personnelle), la préservation de l'environnement et la protection des peuples contre les conflits et la violence.

Le rapport a inspiré la Déclaration du millénaire, adoptée par le plus grand rassemblement de chefs d'État et de gouvernement jamais tenu, lors du Sommet du millénaire en septembre 2000, au siège de l'ONU, et qui établit des objectifs concrets pour la communauté internationale afin de relever le défi de l'heure : faire de la mondialisation une force positive pour l'humanité.

Under Mr. Annan's leadership, the UN has also created partnerships with leaders of the world business community as well as organizations in the field of labour and in civil society, as part of a "Global Compact" aimed at allowing all the world's people to share the benefits of globalization and ensuring that the global market respects values and practices that are fundamental to meeting their socio-economic needs.

In a penetrating article, published in the Financial Times in May 2002 at the time of the World Summit on Sustainable Development in Johannesburg, Kofi Annan invites us to address these challenges of our time:

* We should no longer imagine either that one fifth of humanity can indefinitely enjoy prosperity while much larger numbers live lives of deprivation and squalor, or that patterns of production and consumption that destroy the environment can bring us lasting prosperity. The issue is not environment versus development, or ecology versus economy.

* It is wrong, for example, to depict all economic growth and development as leading inexorably to the apocalypse. But it is also wrong to downplay the real ecological problems we face or assure ourselves that some spontaneous technological breakthrough will come to our rescue. Rather, the issue is how to integrate the two. 

Les préoccupations de Monsieur Annan rejoignent celles de beaucoup de Canadiens et Canadiennes. Pour sa part, l'Université d'Ottawa s'est donnée très tôt une mission de coopération et d'ouverture sur le monde.Elle est aujourd'hui engagée dans des alliances de coopération scientifique et scolaire avec des partenaires de tous les continents et plusieurs de ses professeurs et chercheurs sont des collaborateurs assidus des agences de l'Organisation des Nations Unies.

C'est pour toutes ces raisons, Madame le Chancelier, qu'au nom du Sénat de l'Université, je vous présente pour le grade de Docteur de l'Université d'Ottawa Monsieur Kofi Annan, diplomate et homme engagé, qui met son talent et son expérience au service des citoyens du monde.

Back to profile: Kofi ANNAN

Back to top