Comités

Comité rectoral sur la politique internationale

L’Université d’Ottawa s’est engagée, dans un contexte d’internationalisation des savoirs et de leur propagation, à accroître la mobilité des étudiants et des professeurs et à donner une nouvelle dimension à ses fonctions d’enseignement, de recherche et de service aux collectivités.

Dans le contexte de l’atteinte souhaitée des objectifs du volet 4 de Destination 2020, Former des leaders par l’internationalisation, ainsi que dans celui de la préparation éventuelle de notre prochain plan stratégique, l’Université a mis sur pied un comité dont les membres proviennent des divers secteurs de la communauté universitaire afin de proposer les éléments d’une politique internationale pour l’Université d’Ottawa.

Mandat

Le Comité aura comme mandat de jeter les balises d’une politique d’internationalisation efficace et contemporaine qui permettrait à l’Université de faire face aux défis et aux enjeux d’une société ouverte sur le monde, interdépendante, compétitive et en constante mutation.

Le Comité examinera notamment :

  • Les moyens par lesquels l’Université peut tirer le maximum de ses caractéristiques uniques, entre autres :
    • Comment l’Université peut-elle et doit-elle profiter de son positionnement géographique au cœur de la capitale du Canada?
    • Comment la nature bilingue de l’Université peut-elle lui profiter de façon optimale sur la scène internationale?
  • Les principes visant à l’internationalisation des programmes d’enseignement existants.
  • S’il convient d’intensifier les coopérations avec des universités étrangères et, le cas échéant, quelles priorités doivent guider cette stratégie tant au premier cycle qu’aux cycles supérieurs?
  • Les moyens de renouveler l’accueil et l’intégration des étudiants internationaux qui contribuent à renforcer les cohortes de nos programmes de formation.
  • La place que revêt la mobilité sortante et les moyens d’offrir une formation qui permette à nos étudiants une plus grande flexibilité et une plus grande adaptabilité.
  • Les zones géographiques qui devraient être privilégiées (au besoin en fonction des champs disciplinaires ou des cycles d’études).
  • Quels efforts doivent être déployés afin de favoriser une synergie entre la politique d’internationalisation et la production scientifique qui se fonde sur des collaborations internationales, et comment l’Université peut-elle mieux appuyer ses chercheurs et ses étudiants à cet égard?
  • Par quels moyens, en son sein, l’Université peut-elle et doit-elle assurer la coordination et la transversalité des activités liées à l’internationalisation, tout en portant une attention particulière à leur caractère interdisciplinaire?
Liste des membres

Président

  • Sanni Yaya, Faculté des sciences sociales, École de développement international et mondialisation

Représentants facultaires

  • Jacques Bradwejn, doyen, Faculté de médecine
  • Gilles Breton, professeur titulaire, École supérieure d'affaires publiques et internationales
  • François Larocque, doyen intérimaire, Faculté de droit, Section de common law
    (remplaçants : Yves Le Bouthillier, vice-doyen, programme français, et Peter Oliver, vice-doyen, recherche)
  • Ghislain Otis, professeur titulaire, Faculté de droit, Section de droit civil
  • Ousmane Seidou, professeur agrégé, Faculté de génie, Département de génie civil
  • Alain St-Amant, professeur titulaire, Faculté des sciences, Département de chimie et de sciences biomoléculaires
  • Tim Stanley, professeur titulaire, Faculté d'éducation
  • Andrew Taylor, professeur agrégé, Faculté des arts, Département d'English
  • Rachel Thibeault, professeure titulaire, Faculté des sciences de la santé
  • Rebecca Tiessen, professeure agrégée, Faculté des sciences sociales, École de développement international et mondialisation

Membre externe

  • Ferry de Kerckhove, professionnel en résidence, École supérieure d'affaires publiques et internationales

Représentants étudiants

  • Amina Haggar, membre étudiante, premier cycle
  • Calla Jeanne Barnett, membre étudiante, deuxième cycle

Personnel de soutien

  • François Carrier, directeur, recherche internationale, Cabinet de la vice-rectrice à la recherche
  • Alain Malette, directeur principal, recrutement, admissions et développement des marchés, GES
  • Caroline Renaud, directrice, Bureau international

Comité spécial sur la diversité et l'inclusion

Le Comité de travail sur la diversité et sur l’inclusion se veut un groupe de réflexion  pour orienter le travail de collecte de données sur le terrain, donner sens à ces données (une fois analysées), élaborer des recommandations et suggérer la mise en place de mesures concrètes visant la diversité et l’inclusion.

Le Comité est composé de professeurs réguliers provenant de chacune des neuf facultés de l’Université, de professeurs à temps partiel, de membres du personnel administratif et d’étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs.

Mandat
  1. Dresser un portrait de la situation actuelle à l'Université d'Ottawa concernant l'inclusion au sein des trois communautés universitaires, soit le corps professoral, la population étudiante et le personnel administratif.
  2. Déterminer, auprès de ces trois communautés, les obstacles systémiques concernant l'inclusion (plan de consultation).
  3. Produire un rapport dressant l'état de la situation et proposant les objectifs que l'Université doit atteindre en matière de diversité ainsi que des pistes d'actions concrètes visant à atteindre l'inclusion réelle pour les professeurs, les étudiants et les membres du personnel administratif. Le rapport peut aussi comprendre des recommandations visant l'encadrement institutionnel des questions de diversité et d'inclusion.
Objectif

L'objectif de ce comité spécial est de travailler à :

  1. éliminer les obstacles à l'atteinte de l'inclusion réelle;
  2. faire de la diversité un critère d'excellence au sein de la grande communauté universitaire (le personnel administratif, la population étudiante et le corps professoral) afin que l'Université d'Ottawa devienne un modèle à cet égard.

Le comité examinera l'inclusion à la lumière des motifs protégés selon le Code des droits de la personne de l'Ontario.

Liste des membres

Présidence

  • Caroline Andrew, professeure éminente, Faculté des sciences sociales

Professeurs à temps plein

  • Sophie Thériault, vice-doyenne aux études supérieures et professeure agrégée, Faculté de droit, Section de droit civil
  • Rakhi Ruparelia, professeure agrégée, Faculté de droit, Section de common law
  • Catherine Tsilfidis, professeure agrégée et titulaire de la Chaire de recherche sur la vision Donald-et-Joy-Maclaren, Faculté de médecine
  • Christabelle Sethna, professeure agrégée, Faculté des sciences sociales
  • Holly Johnson, professeure agrégée, Faculté des sciences sociales
  • Catherine Mavriplis, professeure agrégée, Faculté de génie, et titulaire de la Chaire de recherche (Pratt & Whitney Canada) du CRSNG pour les femmes en sciences et en génie
  • Craig Phillips, Faculté des sciences de la santé
  • Ruth Kane, professeure agrégée, Faculté d'éducation
  • Sharon L. O'Sullivan, professeure agrégée, École de gestion Telfer
  • Ravi Pendakur, professeur titulaire, Faculté des sciences sociales
  • Christina De Simone, professeure, Faculté d'éducation
  • Martine Lagacé, vice-doyenne à la gouvernance et secrétaire, et professeure, Faculté des arts

Professeurs à temps partiel

  • Fernando Mata, Faculté des sciences sociales
  • Gordon DiGiacomo, Faculté des sciences sociales
  • Houssein Charmarkeh, Faculté des arts
  • Marc Rahme, Faculté des sciences de la santé

Étudiants de premier cycle

  • Shahad Khalladi, Faculté des sciences
  • Malika Osman, Faculté des sciences sociales et Faculté des arts
  • Imane Hamich, École de gestion Telfer
  • Abdullah Al-Haj, Faculté des sciences de la santé
  • David Couturier, Faculté des sciences sociales
  • Gaëlle Faye, École de gestion Telfer

Étudiants des cycles supérieurs

  • Radamis Zaky, Faculté des sciences sociales
  • Saeideh Kheradmand, Faculté de génie
  • Claudia Pricilia Chandra, École de gestion Telfer
  • Haoyu Wu, Faculté de génie

Membres du personnel administratif (non-gestionnaires)

  • Sean Ford, analyste de systèmes, Technologies de l'information
  • Melanie Miles, généraliste en ressources humaines, Cabinet de la vice-rectrice à la recherche
  • Carole Bourque, spécialiste de la diversité et de l'inclusion, Bureau des droits de la personne
  • Sébastien Pilon, Centre de ressources autochtones
  • Olfa Labassi, coordonnatrice de projets, Faculté de droit, Section de droit civil
  • Lisa Abel, coordonnatrice du Programme autochtone dans le bureau des études médicales de premier cycle de la Faculté de Médecine

Membres du personnel administratif (gestionnaires)

  • Sonya Nigam, directrice, Bureau des droits de la personne
  • Françoise Moreau-Johnson, gestionnaire, Centre de leadership scolaire
  • Manon Desgroseilliers, gestionnaire, Recherche institutionnelle et planification
  • Manon Dugal, directrice principale, Ressources humaines
  • Aline Germain-Rutherford, vice-rectrice associée, Service d'appui à l'enseignement et à l'apprentissage
  • Caroline Tremblay, gestionnaire principale, Cabinet du recteur
  • Susan Hylland, directrice, Service des sports

Membres du PSUO-SSUO

  • Julie Vaillancourt, Immeubles
  • Jeremy Cassidy, Service d'appui au succès scolaire
Haut de page