Huda Akil

Carte électronique

Huda Akil

Huda Akil

Biographie

Huda Akil est professeure émérite titulaire du professorat Gardner Quarton en neurosciences et en psychiatrie à l’Université du Michigan, dont elle codirige le Molecular and Behavioral Neuroscience Institute, où elle est chercheuse principale. Pionnière de la recherche en neurosciences, Mme Akil a contribué, tout au long de sa remarquable carrière, à faire avancer les connaissances dans le domaine de la neurobiologie des émotions, notamment en ce qui concerne la douleur, l’anxiété, la dépression et la toxicomanie.

Mme Akil a fait ses études à l’Université américaine de Beyrouth, obtenant d’abord un baccalauréat en psychologie, puis une maîtrise en psycholinguistique. Elle a ensuite poursuivi sa formation avec un doctorat à l’Université de Californie à Los Angeles en 1972, sous la direction de l’éminent professeur John Liebeskind, avant d’entreprendre un stage postdoctoral en neurochimie à l’Université Stanford.

Mme Akil est surtout reconnue pour être parmi les premiers chercheurs à mettre en lumière le mécanisme physiologique des endorphines dans le cerveau, en démontrant qu’elles sont activées par le stress et capables d’inhiber la douleur. Elle est en outre l’un des sept membres du Groupe de travail sur la recherche de l’organisme Hope For Depression. Cette initiative à l’approche multidisciplinaire s’appuie sur les percées dans les domaines de la génétique, de l’épigénétique, de la biologie moléculaire, de l’électrophysiologie et de l’imagerie cérébrale pour accélérer la recherche scientifique sur la dépression et autres troubles de l’humeur ou affectifs. 

Sa recherche exceptionnelle lui a valu plusieurs distinctions prestigieuses : le Pacesetter Award (Prix du pionnier) du National Institute on Drug Abuse (Institut national sur les toxicomanies) aux États-Unis, en 1993; le Prix pour la recherche médicale en neuropsychiatrie, décerné par la Robert J. and Claire Pasarow Foundation, en 1994 (colauréate avec le Dr Stanley Watson); le prix Sachar de l’Université Columbia et le Unrestricted Research Funds Award (prix pour les fonds de recherche non restreints) de Bristol Myers Squibb, en 1998. Et récemment, en 2013, le Prix du chercheur éminent en sciences biomédicales de l’Association of American Medical Colleges.

Mme Akil est membre de plusieurs sociétés scientifiques prestigieuses aux États-Unis, dont l’Institut de médecine de la National Academy of Sciences, l’American Association for the Advancement of Science et l’American Academy of Arts and Sciences. Elle a occupé des postes de direction au sein de ces organismes; actuellement, elle est coprésidente du Comité directeur de la Foundation for the National Institutes of Health et elle siège au conseil de l’Institut de médecine de la National Academy of Sciences. Par ailleurs, elle a été présidente de la Société des neurosciences, l’organisme international le plus important dans le domaine.

Haut de page