Alberto Manguel

Carte électronique

Alberto Manguel

Alberto Manguel

Biographie

Alberto Manguel est écrivain, traducteur, éditeur et critique. Mais d’abord et avant tout, c’est un passionné de lecture et un amoureux du livre.

Né à Buenos Aires en 1948, il passe son enfance en Israël et son adolescence en Argentine. Pendant ses études au Colegio Nacional de Buenos Aires, il travaille dans une librairie où il rencontre Jorge Luis Borges, ce monument de la littérature argentine devenu aveugle, qui lui demande de lui faire la lecture. Ainsi, entre 1964 et 1968 se développe un lien entre les deux hommes qui sera déterminant pour Alberto Manguel. Après quelques années dans le domaine de l’édition en Europe et dans le Sud-Pacifique, il s’installe au Canada en 1982, puis devient citoyen canadien. Commentateur dans la presse, à la radio et à la télévision, ainsi que dans des publications canadiennes et internationales, notamment le New York Times et The Village Voice, il est un temps écrivain en résidence à l’Université de Calgary. Le Centre Banff pour les arts lui confie la direction du programme de journalisme Maclean Hunter pendant cinq ans.

Alberto Manguel dirige des anthologies de nouvelles et publie des romans, dont La Porte d’ivoire, qui lui vaut le prix McKitterick pour un premier roman (Grande-Bretagne), Stevenson sous les palmiers et Tous les hommes sont menteurs. On le connaît surtout pour ses travaux sur la culture du livre, qu’il décrit dans Une histoire de la lecture, gagnant du Prix Médicis en 1998, mais aussi dans La Cité des mots et Une Bibliothèque, la nuit. En collaboration avec Gianni Guadalupi, il est l’auteur du Guide de nulle part et d’ailleurs. Écrivain maintes fois primé à l’international, il a notamment remporté la bourse Guggenheim et s’est vu attribuer un doctorat honorifique par les universités de Liège, en Belgique, et Anglia Ruskin, à Cambridge, au Royaume-Uni.

Pour Alberto Manguel, la lecture est un moyen de défense crucial contre la société de consommation, qui nous « impose la stupidité ». En effet, la littérature nous aide à nous remettre des difficultés et à éclairer le monde, nous aidant ainsi à le mieux comprendre.

Haut de page