Sonia Nieto

Carte électronique

Biographie

Sonia Nieto est largement réputée comme l’une des personnalités les plus importantes à défendre l’ouverture aux autres cultures et l’apprentissage bilingue, reconnaissance qu’elle a gagnée par sa rigueur intellectuelle et son engagement envers la profession d’enseignant. Son dévouement à la diversité, à l’équité et à la justice sociale a par ailleurs influencé toute une génération d’enseignants et de professionnels du milieu de l’éducation.

Elle est actuellement professeure émérite de langue, littératie et culture au College of Education de l’Université du Massachusetts à Amherst, mais elle a débuté sa carrière d’enseignante en 1966 dans une école intermédiaire de Brooklyn, à New York. Elle a ensuite enseigné à la P.S. 25 dans le Bronx, qui a été la première école entièrement bilingue du nord-est des États-Unis. Elle a amorcé ses études universitaires au Département d’études portoricaines du Brooklyn College, et elle a obtenu son doctorat de l’Université du Massachusetts à Amherst, où elle est retournée un an plus tard pour entreprendre sa longue carrière d’universitaire.

La professeure Nieto fait porter ses recherches sur l’éducation multiculturelle, la formation à l’enseignement et l’éducation d’élèves provenant de milieux culturels et linguistiques divers. Elle a rédigé ou dirigé onze ouvrages, y compris Why We Teach Now (2015), et Finding Joy in Teaching Students of Diverse Backgrounds: Culturally Responsive and Socially Just Practices in U.S. Classrooms (2013). Son premier ouvrage, Affirming Diversity, est largement utilisé dans les programmes de formation à l’enseignement dans le monde entier et en est à sa sixième édition. Le Museum of Education’s Education Readers’ Guide a sélectionné la première édition (1992) de cet ouvrage dans son palmarès des 100 livres qui définissent le milieu de l’éducation au XXe siècle.

Mme Nieto a reçu de nombreuses distinctions pour ses publications savantes, son enseignement et ses activités militantes et de défense des intérêts, dont six doctorats honorifiques. Elle a été chercheuse invitée dans diverses universités aux États-Unis ainsi qu’à Puerto Rico, en Espagne et en Afrique du Sud. Elle a par ailleurs été nommée récipiendaire du prix Kappa Delta Pi (2011), membre de l’AERA (2011), et membre de la National Academy of Education (2015).

Haut de page