Louise Otis

Carte électronique

Biographie

Louise Otis est juge en exercice, arbitre et médiatrice spécialisée en droit administratif et commercial. Elle est professeure auxiliaire à la Faculté de droit de l’Université McGill et chercheuse éminente de l’International Academy of Mediators (IAM).

Elle a entrepris sa carrière en droit en 1975, et a pratiqué le droit jusqu’à ce qu’elle soit nommée juge à la Cour supérieure du Québec en 1990. Trois ans plus tard, elle a été nommée à la Cour d’appel du Québec, l’une des deux plus grandes cours d’appel au Canada, où elle a siégé jusqu’en 2009. Pendant son mandat de juge, elle a rendu plus de 3000 jugements dans des causes touchant au droit civil, commercial, administratif et pénal.

Mais elle a également anticipé l’importance de la médiation dans le règlement des différends. Pour y donner suite, elle a mis sur pied en 1997 un des premiers programmes intégrés de médiation judiciaire au monde, que tous les tribunaux et cours du Québec ont depuis adopté et qui fait désormais partie intégrante du système judiciaire. En 2004, elle a contribué à la création d’un programme de facilitateur pour les causes pénales, qui a également vu le jour au Québec.

Depuis 1997, Louise Otis a tenu plus de 700 séances de médiation dans des litiges civils et commerciaux et depuis 2009, elle a présidé plus de 50 séances d’arbitrage en droit civil et commercial. Louise Otis ne s’est pas arrêtée là : elle a fondé la Conférence canadienne de médiation judiciaire (CCMJ) en 2009 et un an plus tard, elle a co-fondé la Conférence internationale de médiation pour la justice (CIMJ).

Louise Otis a également participé à des réformes du système de justice dans divers pays et organisations internationales. Elle a été présidente du tribunal administratif de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), présidente du tribunal administratif de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), et juge adjointe du tribunal administratif de l’Organisation européenne d’exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT). En 2013, Louise Otis a été nommée par le Cabinet du Secrétaire général des Nations Unies (UN) à titre d’experte pour examiner la circulaire des Nations Unies sur la Protection des personnes qui signalent des manquements.

Elle a reçu de nombreux honneurs en reconnaissance de ses initiatives juridiques, dont les plus récents sont le Prix de la Justice remis par la province de Québec (2016), l’Ordre du Canada (2015), et le prix David Plant Award for Excellence in International Dispute Resolution de l’International Academy of Mediators (2015).

Haut de page