Conception des espaces publics

Aperçu

Aux termes des Normes d’accessibilité au milieu bâti, l’Université doit tenir compte des besoins en accessibilité dès la conception ou le réaménagement selon des modifications planifiées de tout espace public.

Exemples de composantes accessibles dans un milieu bâti :

  • Trottoirs larges et dénués d’obstacles
  • Signaux sonores et visuels aux passages pour piétons
  • Rampe d’accès à faible pente
  • Places de stationnement plus larges
  • Comptoirs de service abaissés
  • Éléments récréatifs accessibles comme des sentiers, des aires de restauration et des aires de jeu extérieures

Qui doit observer cette norme?

  • Les employés de l’Université qui approuvent ou construisent des espaces publics sur les campus de l’Université d’Ottawa, ou qui réalisent des modifications planifiées importantes de ces espaces.

Exigences

  • Intégrer les composantes d’accessibilité dès la construction d’un espace public ou lors de la modification planifiée d’espaces publics
  • Tenir compte du principe d’accessibilité dès la conception et de critères et d’options d’accessibilité au moment de l’acquisition de biens, de services ou d’installations (voir les Normes et méthodes régissant l’approvisionnement)
  • Dresser un plan d’accessibilité pluriannuel décrivant comment l’Université répondra aux exigences sur les milieux bâtis, y compris les exigences pour les espaces publics
  • Fournir des services accessibles, sur demande, équivalents aux services offerts au reste de la communauté universitaire

Exemptions

  • Adapter les espaces publics pour répondre aux normes des milieux bâtis
  • Intégrer les critères d’accessibilité aux différents éléments bâtis tels que les entrées des immeubles, les toilettes et les voies de déplacement sans obstacles (prévus par le Code du bâtiment de l’Ontario)

Médias sociaux

 

Facebook Link
Carrefour accessibilité sur Facebook

 

Twitter Link
Carrefour accessibilité sur Twitter
Haut de page