Règlement académique I-13 - Distinctions

(Approuvé par le Sénat le 23 septembre 2019, pour mise en vigueur immédiate)

L’Université reconnaît le mérite de ses étudiants en leur conférant diverses distinctions lors de la collation des grades.

Le certificat ne constituant pas un grade, il n’est pas considéré dans l’octroi des distinctions.

Une médaille ou une plaque est attribuée à la collation des grades de l’automne à l’étudiant ou l’étudiante ayant obtenu une moyenne pondérée cumulative égale ou supérieure au récipiendaire de la médaille ou de la plaque correspondante à la collation des grades du printemps.
Les étudiants ne peuvent pas modifier le trimestre d’obtention de leur grade ou leur séance de collation des grades dans le but d’avoir une distinction.

Toute décision ayant trait à l’octroi de mention ou distinction ne peut être modifiée rétroactivement en raison d’un cours répété ou d’une demande de relance académique.

Suite à l’attribution officielle des grades par le Sénat, les distinctions accordées ne peuvent être révoquées.

13.1 Les médailles

(Approuvé par le Sénat le 20 janvier 2020 pour mise en vigueur au 1er mai 2020)

Note : Au premier cycle, les étudiants doivent avoir complété un minimum de 60 crédits dans un programme d’études pour être admissibles à une médaille du gouverneur général ou de l’Université.

Les médailles d’or du gouverneur général - études supérieures

Aux études supérieures, trois médailles d’or sont décernées annuellement à la Collation des grades du printemps.  Une médaille est attribuée à l’étudiant ayant soumis la meilleure thèse de doctorat parmi les facultés suivantes : Telfer, Arts, Sciences sociales, Droit et Éducation.  Une autre médaille est décernée à l’étudiant ayant soumis la meilleure thèse de doctorat parmi les facultés suivantes : Sciences et Génie.  La troisième médaille est décernée à l’étudiant ayant soumis la meilleure thèse de doctorat parmi les facultés suivantes : Sciences de la santé, Médecine et les programmes interdisciplinaires.

Le choix des récipiendaires se fait par un Comité de sélection sous l’autorité du Cabinet des études supérieures et postdoctorales. 

Les médailles d’argent du gouverneur général - premier cycle

Au premier cycle, trois médailles d’argent sont décernées annuellement aux étudiants qui ont eu la plus haute moyenne pondérée cumulative (MPC) (arrondie à la 2e décimale) dans un programme de baccalauréat spécialisé ou l’équivalent.

Deux médailles d’argent sont décernées à la Collation des grades du printemps, soit une pour les humanités et une pour les sciences. Une médaille d’argent est décernée à la Collation des grades de l’automne.

Chacune des facultés mentionnées ci-dessous soumet à la Gestion des effectifs scolaires (GES) le nom d’un étudiant qui s’est distingué sur la base de sa moyenne pondérée cumulative (MPC) : Arts, Common Law, Droit civil, Education, École de gestion Telfer et Sciences sociales (pour les humanités) ; et Génie, Sciences et Sciences de la santé, incluant le Baccalauréat ès sciences spécialisé en médecine moléculaire et translationnelle (pour les sciences).

Calcul en cas d’égalité

Lorsqu’il y a égalité au niveau de la moyenne pondérée cumulative (MPC) entre plusieurs candidats pour l’obtention des médailles d’argent du gouverneur général, la moyenne obtenue (arrondie à la 2e décimale) dans les cours obligatoires au programme d’études complété est utilisée pour déterminer le récipiendaire. S’il y a toujours égalité, pour chaque candidat on calcule la moyenne des moyennes de groupe de tous les cours au relevé de notes. Le candidat avec la moyenne de groupe la plus basse sera le récipiendaire de la médaille, puisque son ensemble de cours aurait été plus difficile.

Les médailles d’or et d’argent de l’Université - premier cycle

Les médailles d’or et d’argent de l’Université sont décernées à la collation des grades du printemps et de l’automne. Une médaille d’or et deux médailles d’argent sont attribuées pour chaque faculté aux trois étudiants ayant obtenu les meilleurs résultats dans chacun des deux types de programmes d’études suivants :

a) Baccalauréat spécialisé

b) Baccalauréat

Pour obtenir une médaille à la collation des grades de l’automne, il faut avoir obtenu une moyenne pondérée cumulative égale ou supérieure à celle du récipiendaire de la médaille correspondante à la collation du printemps.

Calcul en cas d’égalité

Lorsqu’il y a égalité au niveau de la moyenne pondérée cumulative (MPC) entre plusieurs candidats pour l’obtention des médailles d’or et d’argent de l’Université, on applique la moyenne obtenue (arrondie à la 2e décimale) dans les cours obligatoires au programme d’études complété. S’il y a toujours égalité, pour chaque candidat on calcule la moyenne des moyennes de groupe de tous les cours au relevé de notes. Le candidat avec la moyenne de groupe la plus basse sera le récipiendaire de la médaille, puisque son ensemble de cours aurait été plus difficile.

13.2 Les prix

(Approuvé au Sénat du 4 décembre 2006)

Les étudiants proposés pour un prix décerné à la collation des grades doivent obtenir un grade à cette collation. Exceptionnellement, pour certains prix qui ne sont décernés qu’une fois par année, le grade pourra avoir été obtenu à la collation précédente, mais durant la même année universitaire (ex. : grade au printemps et prix à l’automne, mais non l’inverse).

Les prix sont attribués selon les critères établis par les donateurs.

13.3 Les plaques

(Approuvé au Sénat du 20 janvier 2020 pour mise en vigueur le 1er mai 2020)

Note : Au premier cycle, les étudiants doivent avoir complété un minimum de 60 crédits dans un programme d’études pour être admissibles à une plaque.

Chaque faculté d’accueil est invitée à décerner des plaques aux meilleurs étudiants dans les différentes disciplines. Les plaques sont attribuées aux étudiants qui ont obtenu la meilleure moyenne pondérée cumulative (MPC) dans chacun des programmes d’études de la faculté. Une moyenne pondérée cumulative minimale de 7,00 est requise pour l'obtention d'une plaque.
 
Pour obtenir une plaque à la collation des grades de l’automne, il faut avoir obtenu une moyenne pondérée cumulative égale ou supérieure à celle du récipiendaire de la plaque correspondante à la collation du printemps.
 
Lorsqu’il y a égalité au niveau de la moyenne pondérée cumulative (MPC) entre plusieurs candidats pour l’obtention d’une plaque, on applique la moyenne obtenue dans les cours obligatoires au programme complété (arrondie à la 2e décimale). S’il y a toujours égalité, pour chaque candidat on calcule la moyenne des moyennes de groupe de tous les cours au relevé de notes. Le candidat avec la moyenne de groupe la plus basse sera le récipiendaire de la plaque, puisque son ensemble de cours aurait été plus difficile.

13.4 Palmarès de la doyenne ou du doyen

(Approuvé par le Sénat le 20 janvier 2020 pour mise en vigueur le 1er mai 2020)

Note : ce règlement ne s’applique pas aux facultés d’Éducation et de Médecine, à l’exception pour cette dernière du programme de premier cycle en Médecine moléculaire et translationelle (MTT). Sont également exclus du règlement les programmes des cycles supérieurs. 

Le Palmarès de la doyenne ou du doyen est attribué chaque trimestre.

Seuls les étudiants inscrits à temps complet qui ont maintenu une moyenne pondérée trimestrielle (MPT) d’au moins 8,5 (sauf en droit où la moyenne est de 7,5) sans échecs et qui ont suivi un minimum de 9 crédits avec des notes alphanumériques pendant le trimestre sont inscrits au Palmarès de la doyenne ou du doyen.

Les étudiants qui ne peuvent atteindre 9 crédits avec des notes alphanumériques pendant le trimestre en raison des exigences de leur programme, mais qui satisfont aux autres exigences ci-dessus et ont obtenu à la fin du trimestre une moyenne pondérée cumulative (MPC) d’au moins 8,5 (sauf en droit où la moyenne est de 7,5), sont aussi inscrits au Palmarès de la doyenne ou du doyen.

Les étudiants qui ont une charge de cours réduite approuvée par le Service d’appui au succès scolaire qui reconnait qu’ils ne peuvent être inscrits à temps complet pour des raisons médicales et qui ont obtenu à la fin du trimestre une moyenne pondérée cumulative (MPC) d’au moins 8,5 (sauf en droit où la moyenne est de 7,5), sont aussi inscrits au Palmarès de la doyenne ou du doyen.

La mention « Palmarès de la doyenne ou du doyen » apparaît sur le relevé de notes du trimestre où elle est octroyée.

13.5 Les mentions

(Approuvé au Sénat du 22 octobre 2018, pour mise en vigueur en janvier 2019)

Pour les facultés des arts, de génie, des sciences, des sciences de la santé, des sciences sociales et l’École de gestion Telfer ainsi que pour le programme de Baccalauréat ès sciences spécialisé en médecine moléculaire et translationelle de la Faculté de médecine, les mentions sont décernées aux étudiants qui complètent les exigences d’un grade d’un premier cycle avec les moyennes pondérées cumulatives suivantes :

SUMMA CUM LAUDE :          9,00 – 10

MAGNA CUM LAUDE :          8,00 – 8,99

CUM LAUDE :                        7,00 – 7,99

Pour les sections de Common Law et de Droit civil de la Faculté de droit, le barème utilisé est le suivant :

SUMMA CUM LAUDE :          8,50 – 10

MAGNA CUM LAUDE :          8,00 – 8,49

CUM LAUDE :                        7,00 – 7,99

Pour la Faculté d’éducation, le barème utilisé est le suivant :

SUMMA CUM LAUDE :          9,50 – 10

MAGNA CUM LAUDE :          9,00 – 9,49

CUM LAUDE :                        8,00 – 8,99

Pour la Faculté de médecine, il n’existe pas de mentions, à l’exception du Baccalauréat ès sciences spécialisé en médecine moléculaire et translationelle.

Haut de page