Comment vous protéger

À l’heure actuelle, le risque associé à la COVID-19 comme est faible pour la population générale du Canada, mais cette évaluation peut changer soudainement. Le risque de conséquences plus graves est accru pour les Canadiens :

  • âgés de 65 ans et plus
  • immunodéficients
  • atteints d’affections médicales sous-jacentes

Les autorités de santé publique recommandent que même si vous n'avez pas de symptômes, il est recommandé de s'isoler pendant 14 jours si :

  • Vous avez voyagé dehors du Canada, y compris aux États-Unis d'Amérique
  • Vous vivez avec une personne, vous lui avez prodigué des soins ou vous avez passé beaucoup de temps avec une personne qui :
    • A reçu un résultat positif au COVID-19, OU
    • Est soupçonné d'avoir COVID-19, OU qui présente des symptômes respiratoires (fièvre, toux ou essoufflement) qui ont commencé dans les 14 jours suivant un voyage à l'étranger.
  • Surveillez votre état de santé pour déceler toute fièvre, toux ou difficulté à respirer

Selon les experts en santé publique, l’hygiène personnelle est la clé pour prévenir les risques liés à la propagation de la COVID-19.

Pour réduire la propagation des germes, y compris la grippe et la COVID-19, Santé publique Ottawa recommande de faire ce qui suit :

  • Lavez-vous souvent les mains à l’eau et au savon, ou utilisez un désinfectant pour les mains.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche, sauf si vous venez de vous laver les mains avec du savon.
  • Couvrez votre toux et vos éternuements avec un mouchoir en papier ou avec votre bras, et non votre main.
  • Restez à maison.
     

Distanciation sociale

Ensemble, nous pouvons ralentir la propagation de la COVID-19 en faisant vraiment un effort pour maintenir une certaine distance physique entre nous et les autres. Il est prouvé que la distanciation sociale est l’un des moyens les plus efficaces de réduire la propagation de la maladie pendant une épidémie. En faisant preuve de patience et de coopération, nous arriverons à réaliser cet objectif.

Pratiquer la distanciation sociale, c’est modifier ses habitudes quotidiennes afin de réduire au minimum les contacts étroits avec d’autres personnes, ce qui comprend :

  • éviter les rassemblements non essentiels
  • éviter les salutations d’usage, comme les poignées de main
  • éviter les endroits très fréquentés comme les concerts, arénas, conférences et festivals
  • limiter les contacts avec les personnes présentant un risque plus élevé comme les aînés et les personnes en mauvaise santé
  • maintenir autant que possible une distance d’au moins 2 longueurs de bras (environ 2 mètres) avec les autres

Selon le gouvernement du Canada
 

Protocole d’entretien amélioré

L’Université demeure ouverte. Les résidences, services alimentaires, bibliothèques et autres édifices demeurent accessible et ouverts jusqu’à nouvel ordre. L’intégrité et la continuité des études demeurent primordiales et nous reconnaissons que certains peuvent avoir accès au campus de façon intermittente.

Bien qu’aucun cas de COVID-19 n’ait été rapport sur le campus, nous prenons les normes d’hygiène et d’entretien très au sérieux et mettons en place toutes les mesures nécessaires pour veiller à la sécurité de nos étudiants, employés et travailleurs externes.

Notre équipe de gestion se rencontre quotidiennement et veille à répondre aux plus récentes directives en matière d’hygiène et de nettoyage. Les mesures en matière de santé et de sécurité sur le campus visent à prévenir un large spectre de virus, incluant le COVID-19, et comprennent plusieurs éléments dont le lavage des mains, l’utilisation de produits de nettoyage spécifiques pour les salles de bain et des protocoles de nettoyage pour les aires communes.

Nous travaillons de concert avec nos partenaires et nos fournisseurs afin de s’assurer que les produits dument approuvés par les autorités de santé publique sont utilisés et qu’ils possèdent tous les équipements de protection nécessaires à leurs opérations.

Nos sous-contractants utilisent des produits et des techniques de nettoyage efficaces contre les virus, notamment :

  • En résidences : protocoles de nettoyage et de désinfection dans les aires communes afin de nettoyer les chambres après le départ des résidents et avant l’arrivée de nouveaux étudiants, en portant une attention particulière aux zones où il y a le plus de contacts avec les mains.
  • Dans les espaces publics : fréquences accrues de nettoyage et de désinfection dans les aires communes, avec une attention particulière portée aux comptoirs de service, ascenseurs (incluant les boutons), poignées de porte, salles de bain et aires de services alimentaires.
Haut de page