uO Retrouvailles 2020 - Vos hôtes

Hannah Sunley-Paisley

Hannah Sunley-Paisley a joué dans l’équipe féminine de basketball de l’Université d’Ottawa de 2007 à 2012. Ses nombreuses réalisations, notamment l’obtention du titre d’étoile à trois reprises, lui ont valu une intronisation au Temple de la renommée des Gee-Gees en 2014. Nommée joueuse de l’année Nan Copp U SPORTS pendant sa cinquième saison avec les Gee-Gees, elle a mené son équipe à la victoire au championnat des Sports universitaires de l’Ontario et l’a aidée à décrocher une médaille de bronze au championnat national. Après avoir joué une saison en Allemagne, elle est retournée au Canada et a décidé d’abandonner complètement le basketball professionnel.

Trois ans plus tard, en 2016, elle a réalisé que c’était une erreur et s’est jointe à une équipe de Paris. Par ailleurs, en plus d’être une athlète, Hannah Sunley-Paisley est aussi auteure. En 2018, elle a publié son premier livre, Magic Required, et elle espère en poursuivre l’histoire dans une série de romans fantastiques. Le deuxième de ces romans sera publié dans quelques semaines.

 


Marcel Bellefeuille

Marcel Bellefeuille a toujours été un grand passionné de football. Né à Ottawa, il a pratiqué ce sport à l’école secondaire Ridgemont pour ensuite devenir porteur de ballon et demi défensif dans l’équipe des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. En 1995, il a commencé à entraîner les Gee-Gees, et en 2000, il a aidé l’équipe à remporter sa deuxième Coupe Vanier.

Il a passé les 16 années suivantes à entraîner des équipes de la Ligue canadienne de football – les Roughriders de la Saskatchewan, les Alouettes de Montréal, les Tiger-Cats de Hamilton, les Blue Bombers de Winnipeg et les Lions de la Colombie-Britannique – ainsi que les Nighthawks d’Omaha de la United Football League. Lorsqu’il était entraîneur-chef des Tiger-Cats, son équipe s’est rendue aux séries éliminatoires chaque saison, et même à la finale de l’Est en 2011. En 2020, il est rentré au bercail pour agir à titre d’entraîneur-chef des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa.

 

 

Haut de page