Cartographier l’évolution du français

France Martineau, professeure titulaire au Département de français de l’Université d’Ottawa, examine une carte.
L’évolution de la langue

France Martineau, professeure titulaire au Département de français de l’Université d’Ottawa, dirige le plus important projet de recherche jamais entrepris sur l’évolution de la langue française en Amérique du Nord.

France Martineau, professeure titulaire au Département de français de l’Université d’Ottawa, dirige le plus important projet de recherche jamais entrepris sur l’évolution de la langue française en Amérique du Nord.

Le français à la mesure d’un continent examine le passé, le présent et l’avenir des communautés francophones nord-américaines grâce aux témoignages des individus qui les composent et en fait ressortir les particularités linguistiques et identitaires.

« La langue française n’est pas utilisée de la même façon dans toutes les communautés francophones. Par exemple, le mot "espérer" signifie "souhaiter" au Québec, alors que les communautés acadienne et louisianaise l’utilisent plutôt au sens d’"attendre" », explique Mme Martineau.

Près de 100 collaborateurs et partenaires du Canada, des États-Unis et d’Europe y participent, ainsi qu’une quarantaine d’universités partout dans le monde.

En plus de cerner les particularités linguistiques de la langue française nord-américaine, France Martineau examine les réseaux qui unissent les communautés francophones entre elles ainsi qu’avec les communautés anglophones et allophones. Par exemple, quelle est l’appropriation du français par les communautés non francophones au Canada? Quel rôle jouent la famille et l’école dans le maintien du français en contexte minoritaire?

« Il s’agit d’un projet multidisciplinaire qui regroupe notamment l’histoire, l’anthropologie, la sociologie, la linguistique et même l’éducation. Nos recherches apportent une nouvelle perspective à l’évolution de la langue française. Elles ont un impact non seulement sur les francophones de notre continent, mais aussi sur l’ensemble de la communauté francophone internationale », précise-t-elle.

En partageant leurs découvertes avec le public, grâce au corpus électronique FRAN, France Martineau et son équipe sont sans contredit des leaders en recherche sur la langue française dans le monde.

Département des lettres françaises

Les donateurs qui contribuent 500 $ et plus sont membres de la Société Tabaret

Appuyer les priorités du Département de français.

Haut de page