Scott Findlay

Carte électronique

Scott Findlay
Professeur agrégé, Département de biologie, Faculté des sciences et Directeur, études supérieures - Institut de l'environnement

Pièce : 1, rue Stewart (301A)
Bureau : 613-562-5800 poste 3108
Courriel professionnel : findlay@uOttawa.ca

Biographie

Scott Findlay est professeur au Département de biologie de l’Université d’Ottawa et directeur associé des études supérieures à l’Institut de l’environnement de l’Université. Ses principaux intérêts en matière de recherche sont l’impact de l’activité humaine sur les écosystèmes, le lien entre les sciences et les lois, la prise de décisions fondées sur des données probantes, l’intégration des connaissances autochtones et des connaissances scientifiques occidentales et le rôle de l’évolution darwinienne dans la progression du cancer et les traitements contre le cancer. De 2003 à 2009, il a été directeur de l’Institut de l’environnement de l’Université d’Ottawa. En avril 2005, il a été nommé au Conseil consultatif scientifique des Grands Lacs de la Commission mixte internationale et, en 2008, au Groupe consultatif du Défi appelé à formuler des conseils au sujet du Plan de gestion des produits chimiques du gouvernement fédéral. En septembre 2009, il a été nommé à un groupe consultatif d’experts du commissaire à l’environnement et au développement durable. L’Institut national de la magistrature lui a confié en 2011 le mandat de contribuer à un manuel sur l’interprétation des preuves scientifiques en salle d’audience à l’intention de la magistrature canadienne. En mai 2012, il obtenu une chaire en enseignement universitaire à l’Université d’Ottawa et, en 2013, il a cofondé Evidence for Democracy, un organisme apolitique national qui plaide en faveur de prises de décisions fondées sur des données probantes auprès d’administrations publiques. Il est aussi chercheur en résidence au Bureau de la Conseillère scientifique en chef du Canada depuis juillet 2017.

Recherche

Il s'intéresse à la question de la prise de décision fondée sur des preuves, que ce soit dans un contexte scientifique, réglementaire, ou politique. Il s’intéresse en particulier à la question de l’efficacité des mesures conçues pour obtenir certains résultats (par exemple, protection de l’environnement, santé publique, innovation technologique, etc.). Scott a travaillé sur cette question dans un large éventail de contextes, allant de la gestion des ressources naturelles (par exemple, la politique de la pêche) à la conservation de la faune (par exemple, réduire la mortalité routière, l'efficacité des zones protégées dans la réduction de la perte de biodiversité), la conservation de l'eau douce, les espèces en péril, service de livraison; et l'efficacité des médicaments anticancéreux.

Exemples de questions de recherche:

  1. Quelles sont les mesures de rétablissement les plus efficaces pour rétablir les espèces en péril? Quelles actions sont en grande partie inefficaces?
  2. Dans quelle mesure pouvons-nous prédire le niveau de fourniture d'un écosystème par différents écosystèmes?
  3. Comment intégrer efficacement les connaissances scientifiques traditionnelles et occidentales au processus décisionnel en matière d'environnement?
  4. Quelles mesures politiques encouragent réellement l'innovation technologique, en particulier dans le secteur des technologies propres?
  5. Comment concevons-nous un système efficace d'évaluation des risques pour les nouveaux produits chimiques?
  6. Quelle est la véritable valeur prédictive des modèles actuels d’évaluation des risques toxicologiques?
Haut de page