Danielle Fortin

Carte électronique

Danielle Fortin
Professeur titulaire, Département des sciences de la Terre et de l'environnement, Faculté des sciences

Pièce : ARC413
Bureau : 613-562-5800 poste 6423
Courriel professionnel : dfortin@uOttawa.ca

Danielle Fortin

Biographie

Danielle Fortin est professeure titulaire au département des sciences de la Terre depuis 1997. Elle a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise es sciences de l’Université Laval et son doctorat de l'INRS-Eau (Université du Québec).

Danielle Fortin a été boursière de recherche au département de Microbiologie de l'Université de Guelph et au département de géologie à l'Université de Toronto. Elle s'intéresse principalement à la microbiologie, un champ multidisciplinaire qui marie la géochimie, la minéralogie et la microbiologie. Ses recherches actuelles portent sur la diversité microbiologique des bactéries présentes dans des conditions extrêmes (résidus miniers, évents sous-marins, environnements très froids, etc.) et sur le rôle des micro-organismes dans la formation de nano-minéraux biogéniques. Ces derniers l'intéressent également comme possibles bio-signatures qui témoignent de la vie passée et présente sur Terre et sur les autres planètes. Professeure Fortin est rédactrice adjointe du Applied Geochemistry and Geochemical Journal et a codirigé plusieurs numéros spéciaux sur les interactions entre les bactéries et les minéraux.

Recherche

Ses recherches en cours portent sur la diversité microbienne de divers groupes de bactéries présentes dans des environnements extrêmes (résidus miniers, évents en haute mer, environnements froids, etc.) et sur le rôle des bactéries dans la formation de nano-minéraux biogènes. Elle s'intéresse également à l'utilisation de minéraux biogéniques comme biosignatures potentielles pour la recherche de la vie passée et présente sur Terre et d'autres corps planétaires.

Type de soutien étudiant qu'elle cherche

Les futurs étudiants diplômés devraient avoir une formation en sciences de la Terre et de l'environnement et une bonne connaissance de la microbiologie et de la chimie aqueuse.

Exemple de questions de recherche qu'un élève qu'elle supervise pourrait travailler

  1. Les minéraux biogéniques riches en fer peuvent-ils persister dans l'environnement dans des conditions réductrices?
  2. Les minéraux biogéniques riches en fer se transforment-ils en phases minérales plus stables avec le vieillissement?
  3. Quels sont les processus physiques et chimiques impliqués dans la nucléation et la précipitation de minéraux biogéniques riches en fer?
  4. Le pH et les gradients d'oxygène dissous affectent-ils la formation de minéraux biogéniques et comment?
Haut de page