Hommage à notre collègue David Welch

Faculté des sciences sociales
David Welch
David Welch
C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de notre ancien collègue et ami, David Welch, le 30 août 2022. Toutes nos sympathies à sa femme Gabriela et sa fille Gabrielle, brillante diplômée de notre maîtrise en service social.

David a été une figure importante de notre École pendant plusieurs années. Fier franco-ontarien, il est le premier à avoir créé des ponts avec les peuples autochtones et à nous sensibiliser aux différents enjeux qui traversent ces communautés et à la grande richesse de leur culture et savoirs traditionnels. Il a participé et initié de nombreux projets de recherche avec les Premiers peuples et il s’assurait que ces initiatives fonctionnent en véritable partenariat afin que ce soit les besoins et visions des communautés qui guident les décisions et orientations retenues par l’équipe de recherche. Créer des ponts avec les communautés autochtones et travailler à la réconciliation était une priorité pour lui, bien avant que ce soit inscrit dans les discours des politiciens.

Il a aussi contribué à former des générations de militants engagés dans la cause de la défense des droits des Franco-ontariens. Il était une véritable encyclopédie vivante de l’histoire des premiers francophones venus s’installer sur les berges ontariennes de la rivière des Outaouais. Ses tours guidés durant la semaine du travail social au cours desquels il partageait ses connaissances sans limite sur les institutions et moments marquants de l’histoire des francophones d’Ottawa étaient l’activité incontournable du programme et tous les participants ressortaient impressionnés et motivés à poursuivre la lutte pour la survie de la communauté.

Repose en paix, ami David. Tu nous manques déjà. Si le Paradis existe, tu y es certainement et nous serions prêts à parier que dans un avenir très proche, certains vont regretter de t’avoir donné les clés qui y donnent accès, car nul doute que tu y trouveras des causes politiques et sociales à défendre avec toute la ferveur que l’on te connait. L’Ordre établi n’a qu’à bien se tenir.

L’équipe de l’École de service social