L’expérience 3MT à l’Université d’Ottawa

Publié le lundi 15 juillet 2019

Stephanie Marianne Woodworth

Stephanie Marianne Woodworth

La compétition 3-MINUTE Thesis (3MT) est une expérience fort enrichissante qui permet de développer vos compétences en communication, tant au plan académique que personnel.

Stephanie Marianne Woodworth, une étudiante au doctorat en géographie, en environnement et en géomatique, a remporté le concours 3MT de l’Université d’Ottawa en 2019. Elle a ensuite représenté notre établissement lors du volet national de la compétition qui s’est déroulé à l'Université McMaster.

Sa thèse portait sur l'étude de l'eau en kinésiologie et sur les nombreuses façons dont l'eau transforme notre monde.

Son travail lui a permis de constater que l'eau est peu considérée dans le domaine de la kinésiologie. Stephanie s'est par ailleurs inspirée des Marches pour l'eau, une cérémonie anishinabe qui nourrit les relations sacrées entre les populations et l'eau. Grâce à son travail, elle a pu contribuer à la création d'une archive et d'une carte historique des Mother Earth Water Walks (Lien en anglais seulement).

 

« Les identités, les géographies, les histoires, les sociétés, les cultures, les économies et les politiques ont été, et continuent d'être, façonnées par l'eau. Je réfléchis de façon critique à mon histoire coloniale et à ma complicité en ce qui a trait aux problèmes d'eau qui touchent les Premières nations. J'ai critiqué la recherche, l'enseignement et les pratiques de la kinésiologie pour tenter de savoir, où est l'eau en kinésiologie? »

— Stephanie Marianne Woodworth

 

Regardez la présentation de Stéphanie

//www.youtube.com/embed/XWlINTDQnm8?wmode=transparent&jqoemcache=7mObkhttps://www.youtube.com/watch?v=XWlINTDQnm8nonefalsenoresize16:9undefinedundefinedcenter

 

Haut de page