Création d'un plan d'action pour l'EDI : Comment l'Université de Limerick peut servir d'exemple de la transition du concept à l'action

Recherche
Institute for Science Society and Policy

Par Jeff Kinder

Cadre-en-résidence, Institut pour la science, la société et la politique publique

Jeff Kinder
FSS Living Wall

J'ai lu avec intérêt le rapport de l'ISSP intitulé "7 bonnes pratiques pour l'EDI dans la recherche, l'enseignement et la mobilisation des connaissances". Il est évident que le résultat présente une liste de concepts bien fondés et bien décrits qui peuvent être utilisés avec l'Université dans la recherche, l'enseignement et la mobilisation des connaissances (MdC). Mais, en tant qu'universitaire, qui entreprend chacune de ces activités, la question fondamentale que je me pose est la suivante : Comment ces concepts peuvent-ils être mis en œuvre et avoir un effet ? La réponse que je propose passe par le développement, la maintenance et le suivi d'un plan d'action convenu.

Je suis membre universitaire de l'Université de Limerick depuis 30 ans. Au cours de cette période, j'ai vu les principes de l'équité, de la diversité et de l'inclusion prendre de plus en plus d'importance au sein de notre système éducatif. Nos bâtiments sont dotés de toilettes pour personnes avec un handicap et sans distinction de sexe. Notre technologie pour les étudiants avec handicap est moderne et régulièrement mise à jour. Nous avons une section, UL Global, qui aide tous les étudiants internationaux qui viennent à l'Université de Limerick. En 2019, nous avons lancé une stratégie en matière d'équité et de droits de la personne, et l'année suivante, nous avons nommé Dr Marie Connolly au poste de directrice des droits de la personne, et de l'équité, la diversité et l'inclusion.  En Irlande, la Higher Education Authority soutient financièrement la charte Athena SWAN depuis 2015. Alors que cette charte était initialement axée sur les femmes dans le domaine des sciences et de la technologie (Scientific Women's Academic Network), elle a été améliorée pour s'adresser à tous les sexes dans toutes les disciplines. Nous sommes fiers qu'à l'Université de Limerick, nous détenons le prix institutionnel de bronze depuis 2015 , notre département de physique a reçu le premier prix départemental d'argent en Irlande en 2021, et tous nos départements universitaires sauf un ont reçu des prix de bronze. L'importance des exigences en matière d'équité entre les sexes dans le monde universitaire à l'échelle nationale est soulignée par le fait que nos principaux organismes de financement, Science Foundation Ireland et Health Research Board, exigent que les établissements universitaires de troisième niveau aient au moins postulé pour un prix Athena SWAN d'ici 2023, avant de pouvoir bénéficier de subventions de recherche. En outre, le Centre d'excellence pour l'équité, la diversité et l'inclusion de la Higher Education Authority travaille en étroite collaboration avec chaque établissement pour veiller à ce que l'EDI soit maintenue au sein des établissements au niveau national.

Bien qu'Athena SWAN se concentre spécifiquement sur le genre, nous avons constaté que le fait de se concentrer sur ce point soutient et met en évidence les inégalités qui existent dans les autres motifs protégés d'équité (en Irlande, il existe 9 motifs protégés - Equal Status Act).  Ce que j'apprécie beaucoup du programme Athena SWAN, c'est l'orientation scientifique qui doit être prise. Chaque soumission Athena SWAN reflète véritablement le concept d'un rapport scientifique rigoureux, entreprenant la collecte et l'analyse de données, aboutissant à une liste d'actions proposées pour améliorer l'égalité des sexes (pour des exemples, voir la soumission départementale de AS CSIS-Lero University of Limerick pour le prix bronze d’Athena SWAN et la soumission de University of Glasgow's 2020 Institutional Athena SWAN, Écosse). Le Higher Education Authority (qui finance les universités au nom du gouvernement irlandais) exige également que chaque établissement d'enseignement supérieur dispose d'un plan d'action en faveur de l'équité entre les sexes qui reflète normalement son plan d'action Athena SWAN.

Ainsi, en gardant tout cela à l'esprit, et en considérant le rapport de l'ISSP récemment publié, je veux réfléchir à la question que j'ai posée dans le premier paragraphe de ce blog : Comment ces concepts peuvent-ils être mis en œuvre et avoir un effet ?

Je suggère que ces concepts doivent être convertis en actions, qui définissent ce qui doit être fait, par qui et quand. Je crois aussi fermement aux objectifs ! Pour montrer un exemple, voici un paragraphe de la Bonne pratique #5 - Engager la prochaine génération du rapport EDI de l'ISSP, avec l'ajout de quelques actions potentielles, indiquées en italique.

 

Des idées ont par ailleurs été proposées pour incorporer les principes d’EDI dans les pratiques d’enseignement en milieu universitaire:

En terme de contenu, il est utile de souligner plusieurs applications d’un même concept et s’appuyer sur des exemples qui sauront interpeller différents groupes. 

  • Action suggérée : Inclure plusieurs applications et un éventail d'exemples dans les cours.
  • Responsabilité : Responsables de cours
  • Délai : 2 ans
  • Objectif : 20% des cours démontreront qu'ils ont inclus au moins 3 applications et au moins 5 exemples.

En terme d’activités, l’enseignement virtuel et les salles de discussion, favorisent les interactions directes.

  • Action suggérée : Utiliser des salles de discussion pour favoriser les échanges entre étudiants.
  • Responsabilité : Responsables de cours
  • Délai : 2 ans
  • Objectif : 30% des cours démontreront qu'ils utilisent les salles de réunion au moins 3 fois.

En terme de mesures incitatives, les subventions et les ressources d’EDI peuvent être utile pour mobiliser les étudiantes et étudiants. 

  • Action suggérée : Demander des subventions pour soutenir les projets EDI.
  • Responsabilité : Responsable du département
  • Délai : 2 ans
  • Objectif : Au moins 2 demandes de subventions de l'IDE seront soumises chaque année.

Il est intéressant de noter que ce qui m'est venu à l'esprit en écrivant ces lignes est qu'au moins une autre action est nécessaire pour soutenir les universitaires qui doivent changer leurs méthodes d'enseignement !

  • Action suggérée : Les professeur(e)s universitaires reçoivent une formation sur l'intégration des principes de l'EDI dans l'enseignement universitaire.
  • Responsabilité : Directeur du département
  • Délai : 1 an
  • Objectif : Au moins 30 % des universitaires qui enseignent assistent à un cours de formation.

Je partage l'avis que ce rapport doit être mis en œuvre, mais pour ce faire, il faut un plan d'action convenu. Les actions et les informations complémentaires ne sont que ma première tentative pour élaborer d'un seul paragraphe et d'un seul concept. Peut-être que cela peut être le point de départ !

 

À propos de l’auteure

La professeure Ita Richardson s'intéresse à la recherche sur la santé connectée, le développement mondial de logiciels et les questions de genre dans les sciences, les technologies, l'ingénierie et les mathématiques. Elle a dirigé le portfolio de l'équité et des droits de la personne de l'Université de Limerick de 2017 à 2020, période pendant laquelle elle a représenté l'UL au sein du groupe des vice-présidents de l'Association universitaire irlandaise sur l'équité, la diversité et l'inclusion et a dirigé l'élaboration de la stratégie de l'Université de Limerick en matière d'équité et de droits de la personne 2019-2022. Elle a présidé le comité Athena SWAN du CSIS-Lero qui a obtenu un prix départemental de bronze en 2021 et est membre de l'équipe Athena SWAN de l'Université de Limerick depuis 2014.

Ita a déjà collaboré avec le professeur Liam Peyton, de l'École de conception et d'innovation pédagogique en génie à l'Université d'Ottawa. Pendant son congé sabbatique, elle est en visite avec Liam, où ils travaillent ensemble sur la recherche en santé connectée.