Un don de 2,5 millions de dollars de BMO pour une Chaire de recherche du Canada en santé autochtone et des installations de pointe en sciences de la santé à l’Université d’Ottawa

Média
Salle de presse
Faculté des sciences de la santé
Autochtone
Le coeur communautaire BMO
Grâce au renouvellement de son partenariat avec BMO, l’Université d’Ottawa intensifiera ses activités de recherche de pointe et d’enseignement en sciences de la santé pour améliorer des vies et bâtir des communautés plus en santé.

BMO et l’Université d’Ottawa, deux partenaires de longue date, viennent de renforcer leur lien grâce à un nouveau don de 2,5 millions de dollars à la campagne rePENSER l’Université d’Ottawa, qui transformera le futur de l’apprentissage et de la recherche en santé autochtone et en sciences de la santé. Ce don vient s’ajouter aux investissements précédents de BMO pour en porter le total à 4,6 millions de dollars.  

Les nouvelles sommes contribueront à la construction de nouvelles installations (1 M$) et à la mise sur pied d’une Chaire de recherche du Canada en santé autochtone (1,5M$), que l’Université financera aussi à hauteur de 2,9 millions de dollars. Quelque 4,4 millions de dollars seront ainsi investis dans ce pilier incontournable de la recherche et de l’enseignement. 

« Notre partenariat avec BMO nous donne les moyens de mener sur notre campus des activités de recherche et d’enseignement qui changent des vies et aident à bâtir des communautés plus en santé, souligne Jacline Nyman, vice-rectrice aux relations extérieures de l’Université d’Ottawa. Notre nouvelle Chaire de recherche du Canada en santé autochtone témoigne par ailleurs des gestes concrets de notre organisation pour autochtoniser ses cours, ses programmes et sa recherche, et pour tisser des liens avec les communautés. » 

Le don de la BMO servira également à financer la construction du nouveau pavillon des sciences de la santé, au 200, avenue Lees, un carrefour d’innovation et de collaboration où seront réunies les cinq unités scolaires de la Faculté des sciences de la santé : les sciences infirmières, les sciences de la réadaptation, les sciences de l’activité physique, les sciences de la nutrition, et l’École interdisciplinaire des sciences de la santé. 

« C’est pour nous un honneur de renforcer notre partenariat avec l’Université d’Ottawa. À la BMO, nous sommes guidés par nos objectifs et portés par notre raison d’être : avoir le cran de faire une différence dans la vie comme en affaires. Et le meilleur moyen d’y arriver, c’est en appuyant des initiatives d’envergure comme celles-ci », affirme Vittorio Pelligrino, Président régional, BMO Groupe financier. « L’éducation est l’un des piliers sur lesquels reposent nos relations avec les communautés autochtones. Nous sommes ravis de contribuer à transformer l’avenir de l’apprentissage et de la recherche en santé autochtone et en sciences de la santé, d’autant plus que nous célébrons cette année le 30e anniversaire de nos Services bancaires aux Autochtones. »

En reconnaissance de la générosité de BMO, l’atrium du nouveau pavillon – un espace où se réuniront la population étudiante, le corps professoral et le personnel – portera le nom de Cœur communautaire BMO/The BMO Social Heart. 

« À la Faculté des sciences de la santé de l’Université d’Ottawa, le corps enseignant et les équipes de recherche travaillent bien sûr de concert avec la population étudiante et les spécialistes du domaine, mais aussi avec les communautés », fait remarquer Lucie Thibault, doyenne de la Faculté. « Les projets menés dans cet esprit de collaboration visent à améliorer la qualité de vie des gens, leur bien-être et la santé des populations d’ici et d’ailleurs. » 

Claudette Commanda, première personne autochtone à accéder à la chancellerie de l’Université d’Ottawa, a salué le nouveau chapitre de ce partenariat en faisant don d’une couverture ornée d’un oiseau-tonnerre.  D’importance spirituelle pour le peuple anichinabé, cet oiseau fait partie de la loi naturelle selon laquelle tous les êtres vivants doivent être traités avec respect et intégrité pour la survie de toutes et de tous. 

À propos de BMO
Depuis plus de 200 ans et toujours là pour ses clients, BMO est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés − la huitième banque en importance pour son actif en Amérique du Nord. Fort d’un actif de 1 070 milliards de dollars au 31 juillet 2022 et d’un effectif mobilisé et diversifié, BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services de banque d’affaires par l’entremise de trois groupes d’exploitation : Services bancaires Particuliers et entreprises, BMO Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

À propos de l’Université d’Ottawa 
Notre université évolue à la croisée de nombreuses cultures, forte de son ADN francophone et bilingue. Situés au cœur de la capitale canadienne, nous disposons d’une plateforme unique, branchée sur le monde, pour répondre avec aplomb, créativité et retentissement aux défis et aux possibilités de notre époque. En faisant de l’équité, de la diversité et de l’inclusion notre point de mire, nous prospérerons comme jamais auparavant. 

En ce début de 21e siècle, notre réputation de recherche nous a déjà propulsés parmi les meilleures universités du monde (tranche supérieure de 1 % parmi plus de 20 000 universités). Les étudiantes et étudiants affluent de partout au Canada et de 147 autres pays pour s’instruire chez nous, si bien que nous avons doublé notre nombre d’inscriptions. 

Notre influence internationale s’accentue sans cesse. Nos partenariats institutionnels se multiplient rapidement en Europe, en Asie et en Afrique, et nous sommes membres de l’Alliance U7 des universités mondiales. 

Nos travaux de recherche et nos programmes en cybertechnologie, santé, sciences, justice sociale, développement durable, éducation et entrepreneuriat profitent chaque jour aux communautés de l’ensemble du Canada et du monde. Nos scientifiques et nos universitaires signent des avancées importantes dans les domaines de l’éthique de l’intelligence artificielle et du développement technologique, de la croissance propre et de la recherche-action sur le vieillissement, la vie saine et active, l’apprentissage continu et le bien-être, entre autres. 

À l’Université d’Ottawa, nous sommes animés par l’envie de défier le statu quo, de faire avancer les choses et d’incarner le changement.   

Pour plus de renseignements : [email protected].

 

BMO funding announcement
Le recteur et vice-chancelier Jacques Frémont, la doyenne Lucie Thibault, le Chancelier Claudette Commanda, et les représentants de BMO lors de l'annonce du don à l'Université d'Ottawa