La réingénierie des processus d'approvisionnement au paiement (P2P) va bon train

Publié le lundi 15 juin 2020

Petites boîtes sur un portable avec des dessins de panier d'épicerie

Malgré un léger retard dû à la pandémie de COVID-19, la réingénierie des processus d'approvisionnement au paiement (P2P) de l'Université va bon train.

La première phase de ce projet, qui visait à évaluer l'état actuel des processus P2P et à concevoir l'état désiré, et qui a réuni les parties prenantes des facultés et services en février et mars se terminera cet été avec une liste de recommandations.

À la suite de ces recommandations, l'équipe du projet lancera une deuxième phase qui donnera la priorité à la mise en œuvre des recommandations « à gains rapides » et planifiera des améliorations plus complexes.

Haut de page