Mettre un baume sur l'âme du monde

La Bourse d'études des docteurs Roger-et-Anna-Maria-Brault donne aux médecins et chirurgiens de demain l'inspiration et les moyens d'utiliser leurs talents pour exercer une influence positive sur le monde.

Deux récentes lauréates de la Bourse Roger-et-Anna-Maria-Brault, Jessica Kapralik, M.D. 2016 (à gauche), et Christine Last, M.D. 2012, échangent sur leur expérience à l'Université d'Ottawa.

Au cours de leurs longues et riches carrières, Roger et Anna Maria Brault ont mis leur formation médicale au service de la santé, du mieux-être et de la dignité des femmes et des hommes de partout dans le monde. Leur engagement inébranlable envers la qualité de vie de leur prochain perdure à ce jour.

En 1999, le couple a créé la Bourse d'études des docteurs Roger-et-Anna-Maria-Brault à la Faculté de médecine. Depuis, plus de 100 médecins et chirurgiens en formation ont obtenu une bourse de 2 000 $ visant non seulement à les aider financièrement, mais aussi à les inciter à travailler au service d'autrui, à l'instar de leurs bienfaiteurs.

Pour Roger et Anna Maria, l'Université d'Ottawa était l'endroit tout indiqué où perpétuer leurs valeurs de don de soi. C'est à l'Université qu'ils se sont rencontrés, à l'époque de leurs études en médecine, et qu'ils ont décidé de se marier. Ayant obtenu leur diplôme — et été désignés co-majors de promotion — en 1957, ils déménagent ensuite à Hawaii pour y terminer leur résidence. Ils s'intègrent rapidement à la vie sur leur île d'adoption, Roger comme chef du personnel au Castle Memorial Hospital de Kailua, et Anna Maria comme première femme médecin au Straub Clinic and Hospital de Honolulu.

Mais l'aventure ne fait que commencer. Les époux deviennent rapidement des associés, ouvrant leur propre clinique médicale à Kailua. Ils consacrent le reste de leur carrière à servir la population locale, mais aussi des patients de partout dans le monde par l'intermédiaire de la Catholic Medical Mission. Ce remarquable duo est par ailleurs un pionnier des soins palliatifs et a joué un rôle de premier plan dans la fondation de l'Hospice Hawaii. Ce faisant, Roger et Anna Maria ont permis à de nombreux patients en phase terminale de finir leurs jours avec dignité et dans le confort, entourés de soins et d'amour.

« Ayant été témoins d'une souffrance insoutenable au pays et partout dans le monde, ma femme et moi étions consumés par le désir de faire quelque chose qui mettrait un baume réel sur l'âme du monde, dit Roger. Toute notre carrière, nous avons cherché à assouvir ce désir par nos actions. En créant un fonds de bourse pour les médecins et chirurgiens de demain, nous poursuivons notre mission et encourageons de nouvelles générations à laisser leur propre empreinte sur la vie des gens et sur la planète. C'est un héritage qu'Anna Maria et moi tenions à laisser au monde. Pour moi, c'est ce que nous pouvions faire de mieux. »


Laissez votre propre empreinte

En contribuant à un fonds de bourse de l'Université d'Ottawa ou en désignant l'Université comme bénéficiaire d'un régime d'épargne-retraite, d'une police d'assurance-vie ou d'une fiducie, vous avez la possibilité, comme les Brault, de perpétuer les bienfaits accomplis durant votre carrière.

Pour plus de renseignements, communiquez avec un de nos professionnels en développement au 1 888-352-7222 ou écrivez-nous à heritage@uOttawa.ca.

Les Drs Anna Maria et Roger Brault lors de leur collation des grades, en 1957.

 

Haut de page