Une histoire à raconter

La professeure Nozzolillo dans l’un des laboratoires du Département de biologie.

Les biologistes en herbe pourront compter sur le Fonds de bourse Constance-Nozzolillo pour assurer la croissance de leurs études.

Chacune des bourses de l'Université d'Ottawa raconte une histoire. Pour la bourse qui porte son nom, Constance Nozzolillo s'est inspirée de son père et de son dévouement exemplaire.

« Excellent étudiant, James Howard Bennett a pourtant dû quitter l'école après avoir passé l'examen requis pour l'école secondaire », raconte-t-elle. « Il a travaillé à la ferme familiale au début de la Première Guerre mondiale. En 1916, il s'est enrôlé dans l'armée et a obtenu la Médaille militaire pour sa bravoure dans les tranchées de l'Europe. De retour à la ferme, il a eu la volonté de donner à ses enfants la chance de faire des études, malgré les conditions économiques désastreuses de la Grande Dépression. »

L'histoire de la professeure Nozzolillo fait vivre l'esprit d'empathie qu'elle a hérité de son père. Après l'obtention de ses diplômes de l'Université Queen's et de l'Université d'Ottawa, elle a passé 28 ans au Département de biologie à la Faculté des sciences de notre université. Elle attribue ses succès comme chercheuse, professeure et mentore aux bourses, aux subventions et à l'appui familial qu'elle a reçus pendant ses études. Au cours de ses années d'enseignement, elle s'est rendu compte que ses étudiants les plus motivés reconnaissaient l'importance d'une éducation universitaire parce qu'ils avaient eux-mêmes occupé des emplois mal payés ou fait d'importants sacrifices personnels pour poursuivre leurs études.

En 1997, la professeure Nozzolillo a transformé sa sensibilité aux besoins des autres en gestes concrets. Elle a créé le Fonds de bourse Constance-Nozzolillo, auquel elle contribue chaque année, pour appuyer des étudiants en sciences dont l'éducation serait autrement compromise.

De plus, elle a rédigé son testament de façon à léguer une somme qui dotera la bourse de manière permanente.

« Ma bourse vient en aide aux jeunes esprits brillants d'aujourd'hui », déclare-t-elle. « Mais tout aussi important, je crois que mon exemple peut en encourager d'autres à établir des fonds de bourses et à raconter leurs propres histoires. »


Votre histoire à raconter

Nous avons tous une histoire à raconter. Quoi de mieux pour exprimer la vôtre qu'en aidant les autres, comme l'a fait Constance Nozzolillo par ses dons et son legs en aide aux étudiants prometteurs?

Communiquez avec nos spécialistes en développement par courriel à heritage@uOttawa.ca ou par téléphone au 1-888-352-7222 pour établir votre propre fonds de bourse et raconter votre histoire.

Haut de page