Une voix marquante qui résonne toujours

Paule Ouimet-Scott à la réception de la Société Tabaret, à Montréal, en septembre 2013.

La Bourse Jacqueline-et-Marcel-Ouimet rend hommage à l'important héritage d'un pionnier du journalisme radio-télévision et d'un défenseur de la langue française au Canada.

Marcel Ouimet fut l'un des géants du journalisme radio-télévision au Canada. Ce pionnier dans le domaine des médias a été présentateur de nouvelles, correspondant et cadre supérieur à Radio-Canada, mais il était surtout connu de millions de Canadiens français pour ses reportages dramatiques et descriptifs réalisés sur les plages de débarquement, et dans les champs de bataille et les villes en ruines en Italie et en France, au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

« Mon père avait une passion pour la langue française, non seulement dans le cadre de son travail, mais aussi comme outil d'affirmation de son identité canadienne », raconte Paule Ouimet-Scott, l'une des trois filles de Marcel Ouimet et de son épouse Jacqueline. « Bien avant que l'idée des deux langues officielles du Canada ait fait son chemin et qu'on en fasse une loi, il croyait fermement que le français était une caractéristique fondamentale de notre pays et pas uniquement d'une seule province. En tant que cadre supérieur à Radio-Canada, il a été fidèle à ses convictions en ouvrant des stations au Nouveau-Brunswick et dans l'Ouest canadien. À mes soeurs et moi, il a aussi montré chaque jour l'importance de cette langue magnifique dans nos vies, dans nos carrières et comme Canadiennes. »

Feu Marcel Ouimet jouit toujours d'un rayonnement notable à l'Université d'Ottawa. En effet, Paule Ouimet-Scott a créé la Bourse Jacqueline-et-Marcel-Ouimet pour rendre hommage à l'héritage de ce pionnier du journalisme radio-télévision et défenseur de la langue française au Canada, ainsi qu'à sa partenaire dévouée. La bourse est remise annuellement à un étudiant inscrit à un programme de premier cycle en français au Département de communication, qui démontre un besoin financier et participe à La Rotonde, le journal francophone de l'Université d'Ottawa cofondé par Marcel Ouimet en 1934.

Paule Ouimet-Scott sait à quel point les dons privés peuvent contribuer au succès d'un individu ou d'une organisation. Elle a travaillé pendant de nombreuses années à amasser des fonds pour permettre à Centraide, à l'Université de Montréal et au Musée canadien de la guerre d'atteindre leurs objectifs et de réaliser leurs ambitions. Chaque année, Mme Ouimet-Scott fait un don pour appuyer la bourse d'études créée au nom de ses parents. Elle a aussi rédigé son testament de façon à léguer une somme qui dotera la bourse de façon permanente. Ainsi, la mémoire de Marcel Ouimet, légende canadienne de la radiodiffusion, et sa voix marquante continueront de résonner dans tout le pays de génération en génération.


Perpétuer l'héritage d'un être cher

Inspirée par la vie bien remplie et riche de sens de son père, Mme Ouimet-Scott a créé une bourse au nom de ses parents bien-aimés. Elle a aussi rédigé son testament de façon à léguer une somme qui dotera la bourse de façon permanente.

Si vous voulez en savoir plus, composez le 1-888-352-7222 pour parler à l'un de nos professionnels du développement ou écrivez-nous heritage@uOttawa.ca.

Haut de page