BISSONNETTE, Lise

Article

Citation

Please note: Citations appear in the language in which they were delivered.

Check against delivery
Le texte prononcé fait foi

Il se dégage de la carrière de Lise Bissonnette une croyance fervente dans le pouvoir des mots, qu’ils se présentent sous forme de romans, d’éditoriaux ou de recherches universitaires. S’ajoute à cette croyance une conviction tout aussi ferme que la société doit mettre ses richesses intellectuelles et culturelles à la portée de tous.

 

Madame Bissonnette n’est pourtant pas issue d’un milieu intellectuel. De sa jeunesse à Rouyn, en Abitibi, elle dit : « On était coupé de tout. À la fin des années 1950, il n'y avait pas de bibliothèque, mais les Jeunesses musicales […] et quelques ciné-clubs pour les garçons. » Alors qu’elle poursuit ses études à Hull en ce temps de « Grande Noirceur », c’est la bibliothèque Carnegie, à Ottawa, qui l’expose aux grands écrivains. C’est certainement un tournant de sa vie puisqu’elle aura l’occasion, plus tard, d’apporter sa propre contribution à plusieurs reprises et de plusieurs façons à la littérature et au milieu des bibliothèques.

 

When she returned to these shores following studies in Europe, she found herself in the midst of the social change of the Quiet Revolution. In 1974, still to discover her passion for journalism, she took the suggestion of a friend to contact the respected Le Devoir publisher Claude Ryan, the “pape de la rue Saint-Sacrement,” regarding an opening for a journalist. She was hired and took to journalism immediately. “It’s like I had always been there,” she said.

 

At Le Devoir, she moved from education reporter to parliamentary reporter in Quebec City, then Ottawa, and finally became editorialist of this influential crossroads of ideas. She became a widely respected editorial writer, known for her forthright positions on difficult political and constitutional issues, a figure sought out for her views not only in Quebec, but in the rest of Canada as well.

 

Leaving Le Devoir in 1986, she returned four years later to face a newspaper in financial crisis. Believing that it had to return to its roots as a forum for strong opinions and reflection on Quebec’s and Canada’s future, and remaking the paper’s look and content, she left Le Devoir on a solid financial footing. The newspapercontinued to be a reference for rigorous and independent analysis of political and public questions.

 

At Le Devoir, one of the causes she espoused was the establishment of a Très Grande Bibliothèque using cutting edge technology. Fittingly, in 1998, she became the Chair and Chief Executive Officer of what was then called the Grande Bibliothèque du Québec, leading an effort to bring together Quebec’s archives and Bibliothèque nationale while creating a vast ultramodern library building in the heart of Montreal, the Grande Bibliothèque. This merger lead to the creation in 2004 of Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Quebec’s largest cultural institution. The entire project was an immediate success, with the population’s use of the library exceeding all expectations.

 

Pour Lise Bissonnette, un but important est alors atteint, « celui de permettre à la population, partout sur le territoire, de jouir de l’exercice de la culture, de pouvoir, au fond, modifier sa vie grâce à elle ».

 

Après avoir quitté son poste à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec en 2009, madame Bisonnette retourne à l’université pour faire un doctorat en littérature française. Elle apporte par ailleurs sa propre contribution à la littérature francophone au fil des années en publiant plusieurs ouvrages de fiction et recueils d’essais. À n’en pas douter, Lise Bissonnette est une grande intellectuelle aux multiples talents. Sa maîtrise des mots est admirable. En fait, les mots dans l’ensemble de l’œuvre de madame Bissonnette sont à la fois séduisants, riches et puissants. Puissants, car ils font réagir et mènent à l’action.

 

Madame le Chancelier, c'est pour toutes ces raisons qu'au nom du Sénat de l'Université d'Ottawa, j'ai le plaisir de vous présenter, pour le grade de docteure de l'Université, madame Lise Bissonnette, éditorialiste et auteure qui crée et transmet le savoir pour le bien des générations actuelles et futures.

Back to profile: Lise Bissonnette

Back to top