CHAGNON, André

Article

Citation

Please note: Citations appear in the language in which they were delivered.

Nous avons le privilège d’honorer aujourd’hui, M. André Chagnon, ancien président et chef de la direction du Groupe Vidéotron, en lui conférant un doctorat honorifique. Par ce geste, l’Université d’Ottawa veut souligner la contribution d’un entrepreneur respecté, à l’esprit innovateur, également reconnu pour son engagement humanitaire.

Natif de Montréal, André Chagnon fonde sa propre entreprise d’entrepreneur-électricien en 1957. Dix ans plus tard, il devient président de Vidéotron, une compagnie régionale de télédistribution qui deviendra la troisième en importance au Canada. En 1986, le Groupe Vidéotron acquiert une participation majoritaire à Télé-Métropole, la plus importante station de télévision française privée du Québec.

In 1988, the company settled in the United Kingdom, and penetrated the wireless cable and private cable markets in the U.S.

In 1994, with Mr. Chagnon as the driving force, Vidéotron and six other partners formed the UBI (universal bidirectional interactivity) consortium to help develop the information highway. The same year, he was named to the Government of Canada’s advisory council on the information highway. He was also one of four business leaders to represent Canada at the G7 conference on the information society held in Brussels in 1995.

André Chagnon est lauréat du Prix des communications du ministère des Communications du Québec; il a aussi reçu la médaille d’excellence Édouard-Montpetit, pour son rôle de premier plan dans le domaine économique et pour son engagement dans le secteur des communications. En 1995, l’Université Laval lui confère un doctorat honorifique en sciences de l’administration pour ses qualités exceptionnelles de gestionnaire et son rôle dans le développement de l’autoroute de l’information

In 1994, Mr. Chagnon received the E.S. Rogers Sr./Velma Rogers Graham Award for significant contribution to the Canadian broadcasting system and in 2000, in New Orleans, he received the Groundbreaker Award from Multichannel News International for his innovative work in pay-as-you-go television and telecommunications.

In 2002, André Chagnon is inducted into the Canadian Business Hall of Fame for his contribution to Canada’s economic development. And finally in 2003, he is honoured with the title of Grand bâtisseur québécois des technologies de l’information et des communications by the Fédération de l’informatique du Québec. He is an officer of the Order of Canada since 1993 and an officer of l’Ordre national du Québec since 2003.

Tout au long de sa carrière dans le monde des affaires, M. Chagnon s’est engagé auprès d’organismes comme Terre des Jeunes, Leucan, Opération Enfant Soleil et Portage, qui vient en aide aux personnes aux prises avec des problèmes de toxicomanie. Lorsqu’il tire sa révérence en 2000, après avoir érigé un empire financier, plutôt que de couler une retraite oisive, André Chagnon choisit de lutter contre la pauvreté et la maladie et crée, avec son épouse, la Fondation Lucie et André Chagnon. Il en prend la tête et y consacre maintenant l’essentiel de son temps et de ses énergies.

Les ambitions de la Fondation pour les vingt prochaines années sont grandes : réduire de façon draconienne le nombre d’enfants vivant sous le seuil de la pauvreté, diminuer la proportion de la population susceptible d’être atteinte du cancer et travailler à la prévention de l’obésité.

Mr. Chagnon has devoted much of his time and energy to establishing the Fondation Lucie et André Chagnon, dedicated to fighting chronic poverty and promoting preventative healthcare.

For André Chagnon, the key lies in prevention and this should be at the heart of government policy. The challenge is enormous, a project involving all of society, as he says. But he believes that through hard work and focussed efforts, the foundation can make a difference in the long-term.

Un des grands projets soutenus par la Fondation est son partenariat avec le gouvernement du Québec dans le cadre de Québec en forme, un programme d’activités physiques s’adressant aux enfants de niveau préscolaire et primaire en milieu défavorisé. Le programme se donne déjà dans 150 écoles et rejoint 25 000 enfants dans les grands centres urbains du Québec, dont l’Outaouais québécois; d’ici quelques années, 125 000 enfants devraient en bénéficier.

C’est le Centre de recherche sur le sport dans la société canadienne, de l’Université d’Ottawa, qui est chargé d’évaluer certains éléments de ce programme, qui cadre avec sa mission, c’est-à-dire la promotion de la santé par l’activité physique. Le Centre est aux premières loges pour étudier les effets de cette approche remarquable et innovatrice, qui consiste à agir sur l’environnement socioéconomique des enfants pour favoriser leur développement physique et intellectuel.

Par ailleurs, la Fondation a également appuyé la création de la Chaire Lucie et André Chagnon pour l’avancement d’une approche intégrale en santé, à l’Université Laval, qui vise à mieux informer les futurs médecins du potentiel des médecines alternatives et complémentaires.

The business world has recognized the achievements of André Chagnon and now the philanthropic world is doing the same. And so, in March 2003, at the 35th Annual Banff International Conference on Behavioural Science, hosted by Health Canada’s Centre of Excellence for Early Childhood Development, André Chagnon was honoured, along with Norrie McCain and John Fraser Mustard for exceptional contribution to early childhood development.

C’est pour toutes ces raisons, Madame le Chancelier, qu’au nom du Sénat de l’Université, j’ai l’honneur de vous présenter pour le grade de Docteur de l’Université, M. André Chagnon, figure de proue de l’innovation et du développement technologiques, qui a apporté une contribution exceptionnelle aux domaines de la télédiffusion, de la télédistribution et des télécommunications, un philanthrope et grand bienfaiteur de la société.

Back to profile: André CHAGNON

Back to top