DALPÉ, Jean Marc

Article

Citation

Please note: Citations appear in the language in which they were delivered.

Check against delivery
Le texte prononcé fait foi

Dramaturge, romancier, poète, scénariste et comédien, Jean Marc Dalpé est un artiste aux multiples talents dont l’œuvre foisonnante et variée a joué un rôle fondateur dans la littérature franco-ontarienne. Ses textes chargés d’humour et de colère, maintes fois primés, donnent une voix aux petites gens et aux marginaux, une voix marquée par la langue crue des dépossédés.

Jean Marc Dalpé’s interest for literature and the arts surfaces at an early age. At the age of 10, he sees Laurence Olivier play Hamlet on television. Inspired by this discovery, that would soon be followed by the novels of Jules Verne, the poetry of Saint-Denys Garneau and local theatre, Jean Marc writes his first poetry at the tender age of 14. Writing becomes for him a way to break from the working class environment of lower town Ottawa.

His horizons continue to expand during his studies at the University of Ottawa’s Department of Theatre and at the Conservatoire d’art dramatique de Québec. He returned to Ontario, diploma in hand, and rediscovered the province, its landscape and its people. He became profoundly attached.

Dès lors, il multiplie les contributions à l’effervescence culturelle qui marque l’Ontario français au tournant des années 1980. Il participe comme auteur, coauteur et comédien au développement de deux importantes compagnies de théâtre franco-ontariennes : le Théâtre de la Vieille 17, dont il est le cofondateur, et le Théâtre du Nouvel-Ontario.

En cette période de célébration du pays et des racines, mais aussi de luttes scolaires et de revendications linguistiques, Jean Marc Dalpé et ses complices aident à donner une voix aux Franco-Ontariens. La dimension sociale et politique de son œuvre évoluera, mais sera toujours présente.

In 1987, after years of creating collaboratively, he writes Le Chien — his first solo piece and a turning point in his achievements. The play is presented at the Theâtre du Nouvel-Ontario and meets resounding success.

In 1989, Le Chien receives the Governor General’s Award for Theatre. According to the critics, the award recognizes the basis of a theatrical repertoire that is distinctly Franco-Ontarian.

Jean Marc Dalpé will go on to win two more Governor General’s Awards. One for his play Il n’y a que l’amour in 1999 and the other for his novel Un vent se lève qui éparpille in 2000.

Dalpé’s stories are replete with boxers, unwed mothers, rebellious sons and unworthy fathers — characters ravaged by life and circumstance who never get a chance to tell their story. This concern to give voice to those who have none runs throughout the artist’s works, from poetry to theatre and from novels to television.   

Par exemple, l’inspiration derrière sa télésérie Temps dur, diffusée sur les ondes de Radio-Canada en 2004, lui est venue en voyant les visiteurs d’un pénitencier : « Des grands-mères, des jeunes femmes, des enfants, issus de toutes sortes de milieux. Ça m’a touché, dit-il. Ce qu’ils vivent, on n’en parle jamais. Spontanément, mon cœur a fait : je veux les connaître, et raconter leurs histoires. »

Les stéréotypes n’ont pas de prise dans l’univers de Dalpé, qui tient à mettre en valeur les multiples dimensions des êtres et des milieux qu’il explore dans ses textes.

Son œuvre touche l’universel à travers des expériences individuelles, forgées dans le monde des petits et des exclus. Au fil des années, cette authenticité profonde lui a gagné un public fidèle et de nombreuses distinctions, dont le Prix du Nouvel-Ontario, le Prix littéraire Champlain, l’Ordre des francophones d’Amérique et un doctorat honorifique de l’Université laurentienne.

Always active in the world of theatre, specifically as an actor and translator, he also teaches at the National Theatre School of Canada, where he helps prepare the next generation of playwrights.

Madame le Chancelier, c’est pour toutes ces raisons qu’au nom du Sénat de l’Université d’Ottawa, j’ai le plaisir de vous présenter, pour le grade de Docteur de l’Université, monsieur Jean Marc Dalpé, qui a apporté une contribution fondamentale à la littérature et à la culture d’expression française en Amérique.

Back to profile: Jean Marc Dalpé

Back to top