PARENT, Ingrid

Article

Citation

Please note: Citations appear in the language in which they were delivered.

Check against delivery
Le texte prononcé fait foi

The American writer Mark Twain said that a library is “the most enduring of memorials, the trustiest monument for the preservation of an event or a name or an affection; for it, and it only, is respected by wars and revolutions, and survives them.” Ingrid Parent is certainly someone whose actions have ensured the continued relevance of the library. Her career stands as a testimony to not only the importance of this institution, but also to that of information professionals in general.

Ingrid Parent graduated from the Faculty of Arts at the University of British Columbia, receiving a BA in honours history in 1970.  An arts degree provides graduates with a wide range of career opportunities.  Ingrid Parent decided to continue her studies and received a bachelor’s in library science the following year. She then began her career at the National Library of Canada, where she worked on the development of the first Canadian MARC format for the creation and exchange of bibliographic information.   

De 1975 à 1983, Ingrid Parent a travaillé à la bibliothèque de l’Université Laval comme chef d’équipe et bibliothécaire-analyste, ce qui était alors une toute nouvelle spécialité. Elle a aidé à mettre sur pied l’un des premiers programmes de catalogage coopératif au Canada, qui allait faciliter l’accès à l’information et l’échange d’information parmi les bibliothèques. Elle est ensuite revenue à la Bibliothèque nationale en tant que directrice adjointe des systèmes à la Direction du catalogage, avant de devenir directrice générale des Acquisitions et des Services bibliographiques. À ce titre, elle a travaillé entre autres au développement de la collection Canadiana ainsi qu’à l’organisation de l’information et à l’implantation de normes internationales à l’appui du rôle de plus en plus important de la technologie dans les bibliothèques. Ces réalisations ont valu à la Bibliothèque nationale une réputation d’envergure internationale.

Ingrid Parent a aussi œuvré comme sous-ministre adjointe à Bibliothèques et Archives Canada, avant de revenir il y a deux ans à son alma mater, l’Université de la Colombie-Britannique, en tant que bibliothécaire en chef. En 2009, elle s’est vue décerner le Prix en reconnaissance de services éminents à la recherche en bibliothéconomiede l’Association des bibliothèques de recherche du Canada.

Technology has transformed the Canadian library landscape, and Ingrid Parent was a pioneer from the start.  She has been a key player in initiatives such as the automation of library processes and services, the early adoption of Internet access and the development of Canadiana.org, the organization championing the digitization of Canada’s printed heritage.  She helped create the world class Canadian Research Knowledge Network, a project to transform the university research information infrastructure from print to electronic through collaborative licensing of electronic books and journals. This organization is now responsible for licensing more than $100 million of electronic content annually for 74 Canadian universities. 

Ingrid Parent a aussi été active sur la scène internationale, en particulier auprès de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques. En août, elle entrera en fonction comme présidente de cette Fédération pour un mandat de deux ans, devenant ainsi la première Canadienne à occuper ce poste. Le thème de sa présidence sera : « Les bibliothèques : une force de changement ». Mme Parent défend avec vigueur les intérêts de tous les professionnels de l’information, en particulier dans les pays en développement et dans les communautés autochtones. Elle a collaboré étroitement avec l’UNESCO, l’Union internationale des éditeurs, le Réseau international de l’ISSN, l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et l’Association des bibliothèques de recherche, et elle est régulièrement invitée à prononcer des conférences et à participer à divers événements.

The future of libraries in a digital age is a major focus of Ingrid Parent’s work. For her, libraries are “key players in benefiting from new technologies to make information more readily available to users.” She believes that access to information is every citizen’s right, both for study and enjoyment. She exemplifies the changing role of information professionals from custodians and mediators, to curators, facilitators, enablers and champions of access to information. 

Les bibliothèques sont au cœur de la vie universitaire. Elles entretiennent des liens privilégiés avec les sciences humaines, et elles sont souvent considérées comme les laboratoires des arts. Lemilieu universitaire a été le premier à bénéficier des efforts déployés par Mme Parent pour renouveler sans cesse le dynamisme et la pertinence des bibliothèques – des efforts qui permettent aujourd’hui aux étudiants, aux professeurs et aux anciens de découvrir la richesse de l’information sous toutes ses nouvelles formes. Mme Parent fait toujours figure de modèle inspirant pour la prochaine génération de diplômés en arts, en particulier auprès de ceux et celles qui choisissent les professions de l’information. D’ailleurs, l’Université d’Ottawa honore ce soir même les premiers diplômés de son programme de maîtrise en sciences de l’information.

Chancellor, it is for these reasons that, in the name of the Senate of the University of Ottawa, I present to you for the degree of Doctor of the University Ingrid Parent, librarian, catalyst for institutional change and champion of access to information for all.

Back to profile: Ingrid Parent

Back to top